Connaître et utiliser les huiles essentielles Femmes enceintes et enfants : pas d'huiles essentielles sans l'avis d'un spécialiste !

femmes enceintes et enfants de moins de 3 ans ne doivent pas utiliser
Femmes enceintes et enfants de moins de 3 ans ne doivent pas utiliser l'aromathérapie sans l'avis d'un spécialiste. © Michael Kempf - Fotolia.com

L'aromathérapie n'étant pas anodine, certaines personnes ne devraient l'utiliser que très sérieusement encadrées par des professionnels. Si vous ou le proche que vous désirez soigner fait partie d'une des catégories suivantes, consultez un spécialiste avant de vous essayer aux huiles essentielles.

 Femmes enceintes. Il est possible de pratiquer l'aromathérapie pour soulager les maux de la grossesse et les problèmes du quotidien pendant cette période. Mais certains traitements sont contre-indiqués : à moins d'être aromathérapeute vous-même, demandez toujours conseil à un professionnel.

 Pas d'aromathérapie sans avis spécialiste chez les enfants de moins de trois ans. Ensuite, se référer scrupuleusement aux conseils et aux recettes de spécialistes.

 Les personnes qui souffrent d'un cancer, notamment du sein ou de l'appareil génital, doivent éviter les huiles essentielles qui miment le fonctionnement des hormones.

 Les épileptiques et les asthmatiques doivent auparavant demander conseil à leur médecin car certaines huiles peuvent provoquer des réactions.

 Hypertension, troubles cardiaques, troubles de la circulation sanguine : avant d'entamer quoi que ce soit, bien lire les étiquettes des huiles essentielles que vous comptez utiliser. Demandez conseil au spécialiste qui vous suit.

Sommaire