Huiles essentielles pour le rhume : ravintsara, tea tree, inhalation, diffusion 

Les huiles essentielles sont un trésor pour lutter contre les infections hivernales : rhume, bronchite, refroidissement, sinusite, grippe... Grâce à leurs propriétés antiseptiques, antibiotiques, antivirales, anti-inflammatoires et décongestionnantes. Quelles sont les plus efficaces ? Comment s'en servir sans danger ? 

Huiles essentielles pour le rhume : ravintsara, tea tree, inhalation, diffusion 
© Andrey Popov - 123RF

Comment utiliser l'huile essentielle de ravintsara en cas de rhume ?

L'huile essentielle (HE) de ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) est l'HE à visée respiratoire la plus utilisée, pour tous les âges, à partir de 3 ans. Elle est désinfectante des voies respiratoires nasales, pulmonaires et de l'atmosphère que l'on respire. Elle est aussi expectorante (elle facilite le rejet des glaires formées dans les voies respiratoires). Elle peut s'utiliser pure, toutefois, "il est préférable de la diluer dans une huile végétale (HV), conseille Marie-Ange Guillemet, conseillère en phyto-aromathérapie et aromacologue, pour l'appliquer sur le sternum, la plante des pieds, ou au niveau de la face interne des poignets, jusqu'à 5 fois par jour en curatif ". Une bonne astuce est de se procurer "un stick, dont on imprègne la mèche de coton de 10 à 12 gouttes d'HE de ravintsara, à emporter avec soi et à respirer régulièrement. Il est possible de réaliser une synergie d'HE en ajoutant au ravintsara, des HE de citron et de lavande officinale, préconise l'experte. L'HE de ravintsara pourra être remplacée par celle de saro, (antibactérienne, antiviral, expectorante) plus douce pour les personnes sensibles ou asthmatiques, et en cas de toux sèches ". L'HE de ravintsara peut être également utilisée en prévention des rhumes hivernaux : 1 ou 2 gouttes (diluées dans une HV) sur la face interne des poignets, à respirer profondément, jusqu'à 3 fois par jour. Le ravintsara n'est pas recommandé aux femmes enceintes et allaitantes, par précaution, sans l'avis d'un aromathérapeute ou d'un médecin ayant des connaissances en aromathérapie.  

Comment utiliser l'huile essentielle de tea tree en cas de rhume ?

L'huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia) ou arbre à thé est un puissant anti-infectieux, antiviral et antibactérien, non irritante pour la peau et les muqueuses. L'HE d'arbre à thé peut être utilisée sans risque – y compris chez l'enfant à partir de 3 ans – pour traiter toute affection virale, bactérienne. Masser le cou et/ou les sinus, derrière les oreilles avec 2 gouttes d'HE mélangées à un peu d'huile végétale neutre (amande douce, abricot par exemple), 3 fois par jour, pendant 5 jours maximum. L'HE de tea tree est déconseillée durant les trois premiers mois de la grossesse, et sans un avis médical ou d'aromathérapeute. 

Quelles huiles essentielles en inhalation en cas de rhume ?

L'inhalation est une technique efficace à employer lorsque le nez est bouché et qu'il ne se débouche pas malgré le mouchage répété. La cause du nez bouché est l'inflammation de la cavité nasale. Il faut donc penser à des huiles essentielles anti-inflammatoires, mais toutes ne sont pas appropriées, les muqueuses du nez étant fragiles. Le recours à des HE douces, et riches en oxydes terpéniques est la solution pour apaiser les symptômes. Parmi ces HE, figurent l'eucalyptus radié (doux), ou globuleux (moins doux et donc plus délicat à utiliser car les contre-indications sont nombreuses). L'HE d'eucalyptus radié (radiata) est composée d'environ 60 % d'eucalyptol et une bonne proportion d'alcools terpéniques. Cette combinaison est réputée en aromathérapie active contre les virus et les bactéries. "L'HE d'eucalyptus radié peut être diffusée dans une pièce, sans la présence d'enfants ou d'adultes, pendant 15 minutes, 2 à 3 fois par jour, et en aérant quelques minutes, 5 à 10 minutes après la diffusion, recommande Marie-Ange Guillemet. Toutefois, il est préférable d'utiliser les hydrolats aromatiques en diffusion dans les chambres d'enfants de moins de 3 ans, 30 minutes avant le coucher, à la place des HE. Il n'est pas nécessaire d'aérer ensuite" précise l'aromacologue. L'inhalation ne suffira pas à guérir un rhume, car il faudra, en parallèle, éliminer le facteur à l'origine du nez bouché (par des capsules d'origan, des frictions sur les sinus avec de l'HE de tea tree diluée, et une consultation médicale si besoin). Attention à ne pas pratiquer d'inhalation si vous êtes asthmatique, épileptique ou enceinte. 

Quelles huiles essentielles en cas de rhume et sinusite ?

En cas d'infections ORL bactériennes ou virales, de sinusite, de rhume, mais aussi en cas de fièvre, de grippe, ou de refroidissement, l'HE d'eucalyptus radié (radiata) peut être appliquée en massage seul (diluée dans une HV) ou en association avec l'HE de ravintsara, sur le sternum, la plante des pieds, à pratiquer 2 à 3 fois par jour, pendant 2 à 3 jours. Ces deux HE peuvent aussi être diffusées dans les pièces de vie, sans la présence d'aucun être vivant (enfant, adulte, animaux). "L'HE de thym à thujanol est elle aussi efficace, à partir de 3 ans, en massage sur la voûte plantaire, ou par voie orale à partir de 6 ans : 1 goutte bien mélangée dans une cuillère de miel, 2 fois par jour, sur une durée de 5 jours maximum. L'adulte pourra en prendre 2 gouttes. Enfin, le stick à inhaler est pratique à emporter avec soi. Il suffit d'imbiber la mèche de coton d'une synergie du thym, de saro et de lavande officinale pour bénéficier de son action tout au long de la journée", précise l'experte.  

Quelles huiles essentielles quand le nez coule ?

Le nez qui coule fait partie des premiers symptômes de la rhino-pharyngite. Un bon remède consiste à réaliser un massage sur les ailes du nez avec le mélange suivant : dans un flacon de 10 ml, introduire 25 gouttes d'HE niaouli, 4 gouttes de citron jaune, 1 petite goutte de menthe poivrée, et compléter le flacon d'huile végétale douce (macadamia par exemple). Masser 3 fois par jour, pendant 3 à 5 jours. "Ces HE peuvent être remplacées par une autre synergie tout aussi efficace : 15 gouttes de tea tree, 15 gouttes de thym à thujanol et 7 gouttes de citron", conseille Marie-Ange Guillemet. Toutefois, les HE peuvent être irritantes ou contre-indiquées chez certaines personnes. Dans ce cas, les HA (hydrolats aromatiques) sont une bonne alternative, plus douce. Les HA à privilégier sont ceux de camomille romaine et de pin permettant d'adoucir le nez irrité. Il est possible de confectionner le mélange d'HA suivant : 1 cuillère à soupe d'HA de pin sylvestre, 1 cuillère à soupe d'HA de niaouli, 1 cuillère à soupe d'HA de camomille romaine et de procéder à 2 pulvérisations dans chaque narine matin, midi et soir, pendant 3 jours. Cette formule est douce et adaptée à tous, enfant, adulte, et femme enceinte ou allaitante. Cette formule peut être idéalement combinée à l'HA de ravintsara qui permet de booster les défenses immunitaires de l'enfant, et à l'HA de géranium rosat qui calme les irritations. Elles peuvent être pulvérisées dans le nez ou la bouche, ou encore sur l'oreiller, pour les enfants entre 3 et 7 ans. 

Quelles huiles essentielles en diffusion en cas de rhume ?

• L'HE d'eucalyptus radié (radiata) peut être diffusée dans la maison, 2 fois par jour, durant 10 minutes, pendant quelques jours en cas de rhume, ou en prévention.  

• L'HE de thym à linalol (3 gouttes) combinée à l'HE de citron jaune (2 gouttes) peuvent être diffusées par nébulisation dans la chambre, y compris celle de l'enfant (mais sans sa présence), 30 minutes avant le coucher, durant 3 à 4 jours, en cas de rhume ou si l'enfant est entouré de personnes malades. La pièce devra néanmoins être aérée 10 à 15 minutes après la diffusion. 

• Pour les enfants, à partir de 3 ans, la diffusion d'hydrolat aromatique (HA) de ravintsara est particulièrement indiquée dans une pièce pour assainir le lieu et renforcer les défenses immunitaires. La diffusion doit rester de courte durée, 10 à 15 minutes, jusqu'à 3 fois par jour, sans la présence de l'enfant. Avec les HA, la pièce n'a pas besoin d'être aérée après la diffusion. 

Quelles huiles essentielles en cas de rhume et de toux ?

Le traitement de la toux dépend de son type : toux sèche ou toux grasse.  

En cas de rhume et de toux sèche, l'HE de prédilection est celle de cyprès toujours vert, apaisante. Mais attention, "cette HE est formellement déconseillée aux personnes atteintes de mastose, de phlébite, de cancer hormono-dépendant, insiste l'aromacologue. Elle est également interdite aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes". Les HE de myrte rouge ou de thym à thujanol ont le même rôle calmant, sans ces inconvénients, hormis pour la femme enceinte qui devra consulter avant de les utiliser. Il est possible de les prendre par voie orale, en mélange, à raison de 2 gouttes d'HE de myrte rouge par exemple, mélangées dans 1 cuillère à café de miel de lavande ou d'acacia idéalement. A prendre 3 fois par jour, pendant 1 à 4 jours. 

En cas de toux grasse et mixte, faites appel à l'HE de myrte vert pour ses propriétés mucolytique (qui fluidifie le mucus) et ses effets calmants. "Cette HE ne convient pas aux personnes asthmatiques, aux toux sèches et trachéites, et aux personnes sujettes aux toux broncho asthmatiques. Elle peut alors être remplacée par le myrte rouge ou le laurier noble." Les HE d'eucalyptus globuleux (avec précaution), de romarin à cinéole, de sapin pectiné des Vosges sont également intéressantes pour leurs vertus anti-inflammatoires et mucolytiques. A mélanger dans une cuillerée de miel, de la même manière qu'en cas de toux sèche. Les femmes enceintes, les personnes asthmatiques ou épileptiques, les enfants en dessous de 6 ans, s'abstiendront de prendre ces HE. 

Quelles huiles essentielles en cas de rhume et mal de gorge ?

Le mal de gorge pouvant être du à un virus ou une bactérie lors d'un rhume, les HE antibiotiques, ou antivirales et anti-inflammatoires sont les plus appropriées : l'HE de thym à thujanol adoucit et réchauffe la gorge. L'HE de tea tree, de laurier noble, de lemongrass sont tout aussi conseillées, pris par voie orale, bien mélangées dans une cuillère de miel, elles permettent d'assainir et d'adoucir la gorge. A prendre jusqu'à 3 fois par jour, durant 2 jours, et jamais au delà d'une semaine !

Pour les personnes sensibles et les personnes âgées, l'application cutanée, par massage de gorge est à privilégier. Dans ce cas, réaliser le mélange suivant : 1 goutte d'HE de thym à thujanol, 1 goutte d'HE de lemongrass, 1 goutte d'HE de petit grain bigarade, 6 gouttes d'huile végétale d'abricot ou de macadamia. Diluer les HE dans l'huile végétale et masser la gorge avec ce mélange, jusqu'à 4 fois par jour, de 1 à 4 jours de suite. Porter un foulard pour maintenir la gorge au chaud. 

Quelles huiles essentielles peut-on utiliser contre le rhume du bébé ?

Un enfant en bas âge, ayant moins de deux ans, peut être enrhumé très souvent. "En aromathérapie, la formule à privilégier est le massage du torse et du dos du bébé, ainsi que sa voûte plantaire avec 5 gouttes du mélange suivant : 5 gouttes d'HE de lavande officinale, 5 gouttes d'HE de petit grain bigarade + néroli (mélange tout prêt), dans 30 ml d'huile végétale de calendula. Ce mélange peut être utilisé jusqu'à 3 fois par jour, pendant 3 jours maximum" préconise l'experte. Cette formule très douce va soulager les symptômes, décongestionner le nez et toute la sphère ORL du bébé pour lui permettre de mieux respirer. "Pour renforcer l'immunité, l'HE de bois de rose ou de bois de Hô, à raison d'une goutte diluée dans une HV peut être appliquée sur la voûte plantaire du bébé, comme de la femme enceinte". En revanche, si les symptômes s'accompagnent de fièvre, ou de toux, il est nécessaire de consulter un médecin, dans les 24 heures s'il s'agit d'un nourrisson. 

Merci à Marie-Ange Guillemet, conseillère en phyto-aromathérapie et aromacologue.

Huiles essentielles