Les huiles essentielles anti-inflammatoires

Si vous souffrez d'inflammations, musculaires, articulaires ou encore cutanées, sachez que des huiles essentielles aux propriétés anti-inflammatoires comme la Camomille, la Lavande, la Marjolaine douce ou encore le Basilic peuvent vous soulager. Indications, posologie et précautions d'emploi.

Les huiles essentielles anti-inflammatoires
© © Madeleine Steinbach

Quelles huiles essentielles anti-inflammatoires pour la peau ?

"L'huile essentielle de choix en cas d'inflammation cutanée est l'huile essentielle de Lavande" informe Christopher Vasey, naturopathe suisse. "Ce n'est pas l'huile essentielle qui a l'action anti-inflammatoire la plus forte mais c'est une huile essentielle douce et elle peut être utilisée pour traiter des éraflures, des boutons". Même si elle peut être mise pure sur la peau, mieux vaut la diluer un peu. "Lorsqu'un bouton est rouge et chaud, c'est l'huile essentielle de Camomille romaine qui convient" indique Christopher Vasey. La posologie : 3 à 5 gouttes d'HE de Lavande ou d'HE de Camomille romaine diluées dans 6 à 10 gouttes d'huile végétale. 

Quelles huiles pour l'arthrose ?

Si vous souffrez d'arthrose, un grand classique d'huile essentielle anti-inflammatoire est l'huile essentielle de Gaulthérie couchée. La Gaulthérie est une huile essentielle aux propriétés antalgique et anti-inflammatoire. "Utilisez-la toujours diluée, dans une huile végétale, de Macadamia idéalement car elle pénètre bien dans la peau, ce qui transporte bien l'HE dans le corps, et ne rend pas la peau huileuse" indique le naturopathe. Le cas échéant, prenez de l'huile végétale de tournesol. La posologie : 1 cuillère à café d'huile pour une dizaine de gouttes d'HE. Massez la zone douloureuse avec ce mélange. "L'huile essentielle d'Eucalyptus citronné convient également pour soulager l'arthrose" informe Christopher Vasey. La posologie est la même que pour l'huile essentielle de Gaulthérie couchée.

Quelles huiles pour les inflammations dentaires (gencives...) ?

Si vous souffrez d'une inflammation dentaire, testez l'huile essentielle de Tea tree. "Elle est à utiliser diluée (3 à 4 gouttes d'huile végétale pour 3 à 4 gouttes d'HE de Tea tree+ un peu d'eau) en gargarisme (recracher après usage. On peut aussi en frotter sur la joue au niveau de la zone douloureuse" recommande le naturopathe.

Quelles huiles pour les inflammations musculaires ?

L'huile essentielle des "accidents musculaires", celle qui soulage entorses, élongations, tendinites, tennis-elbows et même claquages, c'est l'huile essentielle d'Eucalyptus citronnée, particulièrement antidouleur et anti-inflammatoire. La posologie : 5 à 10 gouttes d'HE d'Eucalyptus citronné pour 5 à 10 gouttes d'huile végétale. "Massez la zone douloureuse 3 à 4 fois par jour" précise Christopher Vasey. "Cette huile essentielle peut être également utilisée en massage si vous avez un lumbago" souligne le naturopathe.

Quelles huiles essentielles pour les inflammations ORL ?

Si vous avez mal dans une oreille, vous pouvez soulager l'inflammation et donc la douleur avec l'huile essentielle de Lavande. Diluez-la un petit peu (2 à 3 gouttes dans 2 à 3 gouttes d'huile végétale). Vous pouvez en mettre un petit peu à l'entrée du conduit auditif, et sur la peau autour de l'oreille. Si vous avez une inflammation des voies respiratoires hautes (nez et gorge), votre alliée est l'huile essentielle de Laurier. La posologie ? 2 à 3 gouttes+eau, gargariser et recracher. En cas de sinusite, vous pouvez déposer 2 gouttes pures d'huile essentielle d'Eucalyptus radié sur un mouchoir, et respirez 4 à 5 fois par jour.

Quelles huiles pour les inflammations articulaires ?

En cas d'inflammations articulaires, Christopher Vasey vous conseille l'huile essentielle de Basilic. "Vous pouvez la prendre par voie orale, en la diluant : 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de Basilic dans 5 à 6 gouttes d'huile végétale ou de Disper" informe Christopher Vasey. "Vous pouvez aussi mettre 5 à 6 gouttes d'HE de Basilic diluées dans 10 gouttes d'huile végétale sur la peau fine de l'intérieur du poignet ou du pli du coude pour une action anti-inflammatoire rapide, l'HE de Basilic pénétrant plus vite dans la circulation sanguine" conseille le naturopathe. Mode d'emploi : appliquer l'HE diluée sur la peau du poignet gauche et venir y frotter le coude droit ou au niveau du poignet et y frotter le pli du coude opposé. A savoir : l'huile essentielle de Basilic est également l'huile des inflammations digestives, en cas de colite par exemple, et des inflammations de la vessie (cystite).

Précautions et contre-indications

Par principe de précaution, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes et qui allaitent et les enfants de moins de 7 ans, sauf sur avis médical. "Testez une huile essentielle avant utilisation en en mettant une goutte sur l'intérieur du poignet, là où la peau est très fine. Si vous réagissez (rougeur, démangeaisons) il est déconseillé de s'en servir" conseille Christopher Vasey. "Faites attention à ne pas en faire pénétrer dans les yeux et les muqueuses" prévient-il.

Remerciements à Christopher Vasey, naturopathe suisse, auteur de : Les anti-inflammatoires naturels, Editions Decitre, 2013

Huiles essentielles