Gaulthérie : vertus, posologie, utilisation

Intéressante en cas de douleurs articulaires et musculaires, la gaulthérie est très prisée des sportifs et des personnes ayant des problèmes d'arthrose. Explications sur son emploi, uniquement en huile essentielle, avec Marion Lenglet naturopathe.

Gaulthérie : vertus, posologie, utilisation
© madeleinesteinbach-123RF

Gaulthérie couchée ou odorante : laquelle peut-on utiliser ?

Les deux plantes sont très proches puisqu'elles contiennent majoritairement une seule et même molécule : le salicylate de méthyle dans des proportions quasi identiques (autour de 99%). Leurs propriétés thérapeutiques sont donc les mêmes. Elles peuvent être utilisées pour les mêmes indications. La gaulthérie est un arbrisseau, sa variété rampante lui a donné le qualificatif de "couchée".

Nom latin de la plante

La gaulthérie couchée s'appelle de son nom scientifique en latin Gaultheria procumbens aussi nommée wintergreen et la gaulthérie odorante est Gaultheria fragrantissima.

Vertus de la gaulthérie couchée

"La gaulthérie couchée est seulement utilisable sous sa forme d'huile essentielle, précise Marion Lenglet, naturopathe. Elle est intéressante dans le cas de douleurs articulaires, musculaires, car c'est une huile essentielle anti-inflammatoire et antalgique naturel" (anti-douleur).

Gaulthérie et arthrose (indication, mode d'emploi)

L'arthrose étant une altération du cartilage articulaire, la gaulthérie n'est pas en mesure de freiner la destruction progressive de ce cartilage, toutefois elle va participer à soulager les douleurs grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. Elle est également efficace pour soulager les autres douleurs articulaires liées à l'arthrite, la polyarthrite, la synovite par exemple. Il est conseillé "de masser la zone douloureuse, une à deux fois par jour", indique la naturopathe.

Gaulthérie et entorse (indication, mode d'emploi)

La gaulthérie est indiquée en cas d'entorses, de tendinopathies (tendinites, tennis-elbow...), de crampes, de courbatures, de contractures, mais également en cas de déchirures, claquages ou lumbagos pour aider à mieux gérer les douleurs musculaires et tendineuses. "Masser la zone douloureuse à traiter, une à deux fois par jour" recommande l'experte. En cas d'entorses bénigne (ou foulure), il est possible de masser l'articulation concernée avec de l'huile essentielle de gaulthérie diluée dans de l'huile d'arnica (huile à 15%).

Gaulthérie et cicatrice (indication, mode d'emploi)

La gaulthérie n'est pas reconnue pour son usage cicatrisant. "On utilisera plutôt l'huile essentielle d'hélichryse italienne".

Utilisation de l'huile essentielle de gaulthérie : indications, posologie

En cas d'entorse, tendinopathie, crampe, courbature, claquage : diluer 3 gouttes d'HE de gaulthérie dans 30 gouttes d'huile végétale d'arnica ou de noisette. A appliquer en massage sur les zones douloureuses, jusqu'à 3 fois par jour.

Précautions et contre-indications

  • "L'HE de gaulthérie est irritante, avertit la naturopathe, elle doit nécessairement être diluée à hauteur de 10% dans une huile végétale avant toute application cutanée et ne pas être appliquée sur une peau lésée (coupure, plaie, irritation…).
  • Le temps d'utilisation maximal de l'HE est de 8 jours consécutifs.
  • Ne pas exposer la zone traitée à l'HE de gaulthérie à une source chauffante, au risque d'une irritation excessive ou d'une brûlure.
  • L'huile essentielle de gaulthérie est interdite chez la femme enceinte, allaitante et chez les enfants de moins de 6 ans.
  • La gaulthérie est contre indiquée chez les personnes ayant des troubles de la coagulation ou prenant des traitements anticoagulants. La Gaulthérie augmente le risque hémorragique en cas d'utilisation avec des médicaments de type : aspirine, anticoagulants, fluidifiants sanguin, antifongiques.
  • "L'utilisation de l'HE de gaulthérie est déconseillée aux personnes allergiques à l'aspirine ou à ses dérivés, et en cas de reflux gastro-œsophagiens ou d'ulcères digestifs." Il est recommandé de faire un test d'allergie avant tout usage de l'huile essentielle : mettre une goutte d'HE de gaulthérie couchée dans le pli du coude, et attendre pendant 24h afin de voir s'il y a une réaction allergique.
  • Ne pas inhaler, ni avaler l'HE de gaulthérie. 

Merci à Marion Lenglet, naturopathe à Nancy.

Phytothérapie