Gastro : quelles sont les régions les plus touchées ?

La gastro-entérite s'installe en France, notamment dans deux régions dans lesquelles le seuil épidémique est atteint, selon le réseau Sentinelles. Quels sont les symptômes ? Combien de temps reste-t-on contagieux ? Comment s'en protéger ? Que manger ? Réponses.

Gastro : quelles sont les régions les plus touchées ?
© Rui Santos - 123 RF

[Mise à jour du 10/01/2019] Chaque semaine, l'Agence Santé publique France fait le point sur le nombre de gastro-entérites sur l'ensemble du territoire métropolitain. Du 31 décembre 2018 au 6 janvier 2019, 144 cas de diarrhée aiguë pour 100 000 habitants ont été signalés en consultation de médecine générale (en moyenne, les victimes étaient âgées de 28 ans), selon les chiffres du dernier bulletin du réseau Sentinelles, un bulletin de veille médicale qui suit l'évolution des épidémies semaine par semaine. Si l'ensemble du pays se situe légèrement en-dessous du seuil épidémique qui lui est fixé à 174 cas pour 100 000 habitants, certaines régions l'ont dépassé. En effet, à l'échelle régionale, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés dans le Pays de la Loire (277 cas pour 100 000 habitants), en Provence-Alpes-Côte d'Azur (263 cas pour 100 000 habitants) et dans la région Centre-Val de Loire (159 cas pour 100 000 habitants). Toutefois, "les tableaux cliniques ne présentaient pas de signe particulier de gravité : le pourcentage d'hospitalisation a été estimé à seulement 0,2%", rapportent les médecins du réseau Sentinelles. 

Gastro : quelles sont les régions les plus touchées ?

© Réseau Sentinelles

Gastro : quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus fréquents des gastro-entérites virales sont la perte d'appétit, les nausées, les vomissements, une légère fièvre (38°C), la diarrhée et une fatigue. Ils apparaissent brutalement, 12 à 24 heures après l'infection par le virus. La maladie dure en moyenne de 2 à 5 jours, mais on peut rester contagieux jusqu'à 3 jours après la guérison. La plupart du temps bénigne, la gastro-entérite peut toutefois avoir des conséquences graves pour les personnes les plus fragiles (les nourrissons notamment à cause du risque de déshydratation).

Comment limiter la contagion ?

Le virus de la gastro est très contagieux. Il peut se transmettre par contact avec une personne malade mais aussi par postillons. Une hygiène scrupuleuse est donc indispensable pour éviter de le contracter, à commencer par le lavage des mains. Celui-ci doit devenir un réflexe, notamment après avoir pris les transports en commun, après avoir éternué ou s'être mouché et avant de préparer un repas, et durer 30 secondes minimum. L'usage du savon est à privilégier. Les solutions hydro-alcooliques (SHA) sont efficaces pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais pas tous. Ils doivent donc rester une solution de secours en cas d'absence de point d'eau et de savon, conseille l'Institut de la prévention et de la santé (Inpes). Autre conseil, évitez si possible les contacts directs et indirects avec des personnes infectées ou potentiellement infectées. De même, évitez les lieux très fréquentés, comme les transports ou les grands magasins. Enfin, pensez à aérer chaque pièce de son lieu de vie tous les jours pendant au moins 10 à 15 minutes afin de renouveler l'air et d'éviter la diffusion des microbes. 

Lire aussi :