Déshydratation : signes, conséquences, sévère, que faire ?

La déshydratation survient quand le corps manque d'eau. Quand ça arrive, il faut réagir vite ! Quels sont les symptômes d'une déshydratation (sévère) ? Les conséquences ? Comment se réhydrater vite ? Chez la personne âgé ? Le bébé ? Conseils du Dr Patrick Aubé, médecin généraliste.

Déshydratation : signes, conséquences, sévère, que faire ?
© Sergey Chayko - stock.adobe.com

Le corps a besoin d'eau, particulièrement quand il fait (très) chaud. Sans ça, on risque la déshydratation. Un état physiologique qui nécessite une prise en charge urgente. Quelles sont les causes d'une déshydratation ? Les symptômes ? Chez le bébé ? La personne âgée ? Les conséquences ? Est-ce mortel ? Comment réagir ? Quel traitement ? Eclairage du Dr Patrick Aubé, médecin généraliste pour limiter les risques.

Définition : c'est quoi la déshydratation ?

La déshydratation désigne le fait que l'organisme est privé, partiellement ou en totalité, de son eau. Le corps d'une personne adulte est composé à 60% d'eau. Le fait de bien s'hydrater demeure fondamental pour le fonctionnement de l'organisme. L'hydratation est un élément vital, tout comme peut l'être une bonne oxygénation. Les besoins peuvent varier selon chaque personne, que l'on parle d'un enfant en bas âge, d'une personne âgée ou bien d'une personne malade, mais également de son activité physique, d'un effort important, d'une forte chaleur, de présence d'une fièvre... Les signes de déshydratation peuvent faire leur apparition dès que la perte hydrique atteint 10%. Les bébés, les enfants en bas âge, les personnes âgées et malades sont plus exposées à la déshydratation.

Quelles sont les causes d'une déshydratation ?

Elle peut être causée par une absorption insuffisante d'eau, mais aussi de la fièvre, des diarrhées et des vomissements, l'activité physique ou un traitement médicamenteux mal conduit notamment suite à une prise de médicaments diurétiques ou de laxatifs en quantité trop importante, une prise excessive d'alcool. Elle peut également être la conséquence d'une transpiration excessive, notamment suite à une activité physique intense ou en cas de canicule. Les nourrissons, les enfants en bas âge, les personnes âgées et les personnes qui souffrent d'une maladie chronique comme un diabète sont plus sensibles à la déshydratation.

Quels sont les symptômes d'une déshydratation ?

Elle peut être mortelle, notamment si la perte de poids est supérieure à 10% du poids total

La déshydratation provoque :

  • Des céphalées (maux de tête)
  • Une sensation de fatigue
  • Une perte de tonus
  • Des nausées
  • Des douleurs musculaires.
  • Une bouche et des lèvres sèches
  • Un ternissement du regard et l'apparition de cernes
  • Une perte de poids
  • Une fatigue.

Dans les cas les plus sévères, elle peut être mortelle, notamment si la perte de poids est supérieure à 10% du poids total, car elle déclenche un dysfonctionnement de certains organes vitaux comme le cœur, le cerveau, le foie, etc. Dans le cas d'une déshydratation grave, apparaissent fièvre, maux de tête, vertiges et perte de conscience. 

Symptômes d'une déshydratation
Symptômes d'une déshydratation © artinspiring - stock.adobe.com

Quels sont les signes de déshydratation chez le bébé ?

"Chez le nourrisson, particulièrement avant 6 mois, un état de déshydratation se manifeste par un comportement inhabituel : le bébé dort beaucoup, il est difficile à réveiller, il gémit. Il respire vite, il est pâle, ses yeux sont cernés. Sa fontanelle est déprimée. Et surtout, il perd rapidement du poids, il faut s'en inquiéter à partir de 5/% de perte par rapport à son poids précédent", alerte le Dr Aubé.

Conduite à tenir chez l'enfant et le nourrisson :

  • lui faire boire des boissons sucrées-salées ou des solutions de réhydratation orales
  • le peser et suivre sa courbe de poids
  • prendre régulièrement sa température
  • comptabiliser le volume des liquides absorbés et le nombre de diarrhées et de vomissements
  • surveiller attentivement son comportement
  • consulter au moindre doute.

Quel est le risque de déshydratation chez la personne âgée ?

Les personnes âgées sont sujettes à la déshydratation, notamment lors d'épisodes de chaleur. La déshydratation est liée à une perte rapide et non compensée d'une grande quantité d'eau. D'autre part, ces personnes transpirent moins et n'ont pas souvent l'envie de boire spontanément. Les symptômes sont généralement une perte de poids, une fatigue, une somnolence, une sécheresse de la peau et de la bouche, une constipation, la présence de plis cutanés et une diminution de la quantité d'urines. On constate également un ralentissement de l'activité cardiaque, une baisse de la tension artérielle, une insuffisance rénale, une baisse de la vigilance et une confusion.... Devant l'apparition de ces signes, il est important de consulter un médecin rapidement. En cas de déshydratation :

  • s'hydrater à l'aide de linge humide,
  • utiliser des brumisateurs,
  • faire fonctionner la climatisation
  • donner des boissons.
  • privilégier les aliments riches en eau comme les fruits, les légumes et les laitages...
  • boire au minimum 1,5 litre de boisson par jour qui peut être apportés sous la forme d'eau, de thé, de tisanes, de jus de fruits ou de potages...

Que faire en cas de déshydratation sévère ?

"En cas de déshydratation de l'adulte, en particulier de la personne âgée : allonger la personne, la dévêtir, l'éventer, la rafraîchir en lui appliquant des linges humides, lui donner à boire plus fréquemment que d'habitude des boissons contenant du sucre et du sel : eau sucrée, bouillons de légume salés", conseille le médecin généraliste.

Quelles sont les conséquences d'une déshydratation ?

La déshydratation entraîne une grande sensation de soif, une fatigue intense, l'impression d'avoir la bouche sèche en permanence. Elle peut également entraîner un amaigrissement, des vertiges ainsi qu'un état de désorientation.

Que faire en cas de déshydratation ?

En cas d'urgence, face à des signes graves de déshydratation et notamment s'il s'agit d'un nourrisson, il faut appeler le 15 (ou 112 si depuis un mobile).

Merci au Dr Patrick Aubé, médecin généraliste.

Symptômes et questions diverses