Gastro-entérite virale ou bactérienne : définition, différences, traitement

Chargement de votre vidéo
"Gastro-entérite virale ou bactérienne : définition, différences, traitement"

La gastro-entérite aiguë est une inflammation des muqueuses tapissant la paroi de l'intestin. Elle est le plus souvent virale et de fait très contagieuse. Elle sévit sous forme d'épidémies plutôt hivernales (entre novembre et mars). Explications avec le Dr Hamza Boudjema, gastro-entérologue. 

Définition d'une gastro-entérite virale

La gastro-entérite, aussi appelée "gastro", est une inflammation de la muqueuse du tube digestif qui provoque des diarrhées et fréquemment des douleurs abdominales et des vomissements. Selon Santé publique France, les gastro-entérites aiguës (GEA) hivernales sont principalement d'origine virale (66% des cas), avec une circulation dominante des norovirus et des rotavirus. Les norovirus sont responsables de GEA chez les personnes de tous âges alors que les rotavirus touchent majoritairement les enfants de moins de 5 ans.

Définition d'une gastro-entérite bactérienne

Parfois, la gastro-entérite peut être bactérienne. Elle est alors liée à une bactérie (E.coli, Salmonelle, Shigella). On rencontre davantage cette catégorie de gastro-entérite lors d'un séjour dans un pays où le niveau d'hygiène est moins élevé : c'est la diarrhée du voyageur ou "tourista" ou "turista", due le plus souvent à la bactérie Escherichia coli, Salmonella enterica ou encore Shigella dysenteriae. La diarrhée affecte jusqu'à 50 % des voyageurs lors d'un séjour de trois semaines.

Quelles sont les différences ?

Cliniquement, il n'y a pas de différence entre une gastro-entérite virale et une gastro-entérite bactérienne. "Une fièvre élevée et des selles hémorragiques ou afécales (selles en "eau de riz ) nous orientent davantage vers une origine bactérienne", précise le Dr Hamza Boudjema, gastro-entérologue.

Quels sont les symptômes ?

La gastro-entérite provoque une diarrhée aiguë de façon soudaine. Cette diarrhée se caractérise par :

  • une augmentation de la fréquence des selles avec plus de trois selles en 24 heures,
  • une modification de leur consistance, les selles devenant molles ou liquides.

Elle peut s'accompagner de :

  • nausées et/ou de vomissements,
  • douleurs abdominales (crampes),
  • fièvre modérée et parfois élevée,
  • et, parfois, présence de sang rouge dans les selles (rectorragies).

Les symptômes disparaissent en général au bout de quelques jours.

Est-ce contagieux ? (Temps d'incubation...) 

"La période d'incubation varie entre 24 et 72 heures, confirme le spécialiste. La gastro-entérite est très contagieuse et peut toucher certaines personnes plus fragiles comme les enfants en bas âge, les personnes âgées ou des touristes voyageant dans des pays comme l'Afrique, l'Amérique latine ou l'Asie".

Quel est le mode de transmission ?

Quelle soit virale, bactérienne ou parasitaire, la transmission de la gastro-entérite se fait par plusieurs vecteurs :

  • un contact direct avec une personne déjà malade.
  • des aliments contaminés par une personne malade ou de l'eau souillée : on parle de toxi-infection alimentaire.
  • un contact avec des objets sur lesquels se sont déposées de fines particules de selles de personnes malades (transmission manu-portée).
  • La vie en collectivité et la restauration collective favorise la gastro-entérite, ce qui explique la survenue d'importantes épidémies.

Combien de temps ça dure ?

La gastro-entérite virale disparait en général en moins de 3 jours, guérit sans traitement et ne réapparaît pas à court terme.

Quels sont les traitements ?

Chez les enfants, comme chez les adultes, la prise en charge de la gastro-entérite a pour objectif d'éviter la déshydratation et la contamination de l'entourage. 

Gastro-entérite virale

Traitements médicamenteux :

  • Médicaments anti-vomissement et/ou probiotiques.
  • Médicaments anti-diarrhéiques : Lopéramide (à éviter si fièvre), Tiorfan.
  • Médicaments protecteurs intestinaux : Smecta.
  • Antispasmodiques et antalgiques pour soulager les douleurs abdominales : Spasfon, trimébutine, Paracétamol.

Traitements homéopathiques et naturels :

"Dans le cas de gastro-entérite bactérienne, on prescrira des antibiotiques et des antalgiques, précise le médecin. Chez l'enfant, on recommande des solutions de réhydratation à base de chlorure de sodium et de potassium type adiaril®".

Que manger ?

Même si la gastro-entérite aiguë disparait en général en moins de 3 jours, quelques gestes simples peuvent accélérer la remise en forme.

  • Aliments recommandés : riz, carottes cuites, compote de pomme, bananes, gelée de coings.
  • Boire de l'eau de cuisson du riz, du bouillon de légumes voire du coca "rouge" dégazéifié.

Merci au Dr Hamza Boudjema, gastro-entérologue à la Clinique La Montagne (groupe Ramsay Santé) à Courbevoie (92).

Gastro-entérologie