Infection bactérienne : symptômes, exemples, comment lutter contre ?

Il existe différents types d'infections bactériennes de la peau, intestinales, ORL, urinaires... plus ou moins graves. Quels sont les symptômes d'alerte ? Comment les diagnostiquer ? Comment lutter contre ? Liste et explications du Dr Stéphane Gayet, médecin infectiologue et hygiéniste.

Infection bactérienne : symptômes, exemples, comment lutter contre ?
© olegdudko - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une infection bactérienne ?

"Une infection est un processus infectieux pathologique due à une souche bactérienne pathogène (une bactérie). Cette agression va provoquer des dommages des tissus", définit le Dr Stéphane Gayet, médecin infectiologue et hygiéniste, Hôpitaux universitaires de Strasbourg. Une infection bactérienne peut être :

  • discrète (folliculite),
  • symptomatique (angine à streptocoque, infection urinaire à colibacille)
  • sans gravité,
  • grave (pneumonie bactérienne, méningite, péritonite bactérienne, bactériémie, sepsis, septicémie).

Une infection bactérienne peut guérir seule, s'aggraver ou être chronique. 

Quelles sont les causes d'une infection bactérienne ?

"Une souche bactérienne pathogène a besoin d'une porte d'entrée pour qu'une infection puisse démarrer, illustre le Dr Stéphane Gayet. Si elle provient "de l'extérieur", on parle alors d'une bactérie exogène. Cette souche bactérienne exogène pénètre dans l'organisme par une muqueuse (les muqueuses respiratoires par exemple) ou par une plaie cutanée, spontanée, traumatique ou chirurgicale. Pour qu'une infection puisse débuter au niveau d'une muqueuse il faut une zone de faiblesse, comme une infection virale. Les infections virales font le lit des infections bactériennes." Ce peut être aussi une irritation d'origine végétale ou chimique. De façon encore plus fréquente, l'infection peut être causée par une souche bactérienne endogène, qui provient de notre organisme ou notre peau. "Cette souche endogène doit également bénéficier d'une zone de faiblesse (infection virale, traumatisme). Il faut en plus dans tous les cas une défaillance du système immunitaire, locale ou générale, pour que l'agression par une bactérie pathogène exogène ou endogène puisse aboutir, sauf dans le cas où il y a une faiblesse majeure dans une porte d'entrée ou si une souche bactérienne est très pathogène",  explique le Dr Stéphane Gayet.

Différence avec une infection virale ?

"Une infection virale et une infection bactérienne sont radicalement différentes, indique le Dr Stéphane Gayet. Un virus est complètement inerte, il n'a pas de métabolisme contrairement à une bactérie. Un virus ne se multiplie pas, c'est la cellule hôte (infectée) qui le multiplie (on parle de "réplication" lorsque la cellule se comporte comme un photocopieur de virus). Dans une infection virale, c'est la cellule infectée qui fait tout le travail ; le virus n'est qu'une information (comme un virus d'ordinateur). Au contraire, lors d'une infection bactérienne, c'est la bactérie qui fait tout le travail. Elle est vivante : elle a un métabolisme, respire, se nourrit, synthétise des molécules, se divise, agresse les cellules des tissus (bactérie pathogène) par contact direct (cytotoxicité de contact) et par production de toxines (endotoxines et exotoxines). En outre, les bactéries se multiplient dans l'environnement, pas les virus."

Exemples de maladies bactériennes

En fonction du type de bactérie, telle ou telle région de l'organisme sera infectée, par exemple la gorge (angine bactérienne), la vessie (cystite aiguë bactérienne) ou encore le cœur (endocardite bactérienne). Voici une liste non exhaustive d'infections bactériennes :

  • Infections bactériennes cutanées : folliculite, furoncle, impétigo, érysipèle, cellulite nécrosante…
  • Infections bactérienne ORL : otite moyenne aiguë, sinusite aiguë, angine streptococcique…
  • Infections bactériennes broncho-pulmonaires : bronchite aiguë de surinfection, pneumonie à pneumocoque…
  • Infections bactériennes digestives : choléra, salmonellose, dysenterie bacillaire, colite à clostridium…
  • Infections bactériennes génitales : gonococcie, syphilis, chlamydiose…

Symptômes et signes d'une infection bactérienne

"Lorsqu'une infection bactérienne est suffisamment importante elle se signale toujours par de la fièvre plus ou moins élevée et entraîne des douleurs et autres symptômes qui dépendent de l'organe en cause : il peut s'agir de douleur pharyngée, de toux, de gêne respiratoire, de douleurs abdominales, diarrhée ou vomissements… Lorsque l'infection bactérienne a une certaine gravité, une altération de l'état général est systématique", informe le Dr Stéphane Gayet.

Contagion

Les infections bactériennes sont moins contagieuses que les infections virales

"Les infections bactériennes sont moins contagieuses que les infections virales qui, elles, sont généralement assez ou très contagieuses. Mais selon les espèces* et les souches en cause, les infections bactériennes sont plus ou moins contagieuses. Beaucoup de bactéries qui donnent des infections sont des espèces endogènes que nous avons en nous. Certaines infections bactériennes causées par des bactéries exogènes sont contagieuses et d'autres ne le sont pas : la transmission de leur agent infectieux ne se fait pas toujours par voie inter-humaine" indique l'infectiologue, citant l'exemple de la peste ou du typhus endémique transmis par les puces de rats, ou encore de la légionellose transmise par l'eau sanitaire.

→ Parmi les infections bactériennes contagieuses : la méningite bactérienne à méningocoque, la fièvre typhoïde, le choléra, a syphilis et la gonococcie (par voie sexuelle).

Diagnostic et examens d'une infection bactérienne

Le diagnostic d'une infection bactérienne se fait surtout de façon clinique, c'est-à-dire par l'examen des symptômes et des signes cliniques. Par exemple, une fièvre élevée avec une gêne respiratoire, une toux, des expectorations purulentes signalent une bronchite aiguë suppurée. Tandis qu'une fièvre élevée, de forts maux de tête accompagnées de nausées et de vomissements ainsi que d'une raideur de la nuque font évoquer une méningite bactérienne. "L'examen clinique peut être complété par des examens biologiques : par exemple une prise de sang pour voir s'il y a un syndrome inflammatoire (augmentation de la protéine C-réactive et du nombre de globules blancs) ou un examen cytobactériologique des urines (ECBU) avec uroculture pour rechercher une bactérie par culture des urines. Des examens d'imagerie peuvent être effectués pour aider à faire le diagnostic anatomique : radiographie, échographie, scanner. " précise le médecin.

Traitements : comment lutter contre une infection bactérienne ?

"Une infection bactérienne ne donne pas forcément lieu à un traitement. Par exemple, une gastro-entérite aiguë bactérienne à salmonelle guérit toute seule en 2 jours, on ne traite pas forcément une infection urinaire récidivante, tient à rappeler le Dr Stéphane Gayet. Cependant, très souvent, une infection bactérienne aiguë, surtout si elle s'accompagne de fièvre, doit être traitée avec des antibiotiques, par voie orale ou par voie injectable dans les cas graves, avec une durée de traitement de 5 jours et pouvant aller jusqu'à 3 semaines."

Merci au Dr Stéphane Gayet, médecin infectiologue et hygiéniste, Hôpitaux universitaires de Strasbourg.

Maladies infectieuses