Perlèche : quels traitements pour la soigner ?

La perlèche (ou chéilite angulaire) est une lésion cutanée inflammatoire, située aux commissures des lèvres. Lorsqu'elle persiste, il faut consulter un médecin car elle peut être liée à une infection locale bactérienne ou mycosique. Quel traitement ? Peut-elle révéler un VIH ?

Définition : qu'est-ce que la perlèche ?

En dermatologie, "une perlèche correspond à une chéilite angulaire. Une chéilite est une inflammation des lèvres. Une chéilite angulaire une inflammation localisée à la commissure des lèvres, informe d'emblée le Pr Mahtab Samimi, dermatologue au CHU de Tours, responsable de la consultation spécialisée de dermatologue buccale". Le diagnostic de perlèche est facilement posé par le médecin, et peut correspondre à de multiples causes.

Les perlèches sont assez fréquentes, notamment dans trois populations :

  • les enfants qui sucent leur pouce ou se lèchent les lèvres,
  • les adultes jeunes qui sont porteurs chroniques de staphylocoque doré : à noter qu'un tiers des jeunes adultes ont un portage intra-nasal de staphylocoque doré,
  • les personnes âgées édentées ou qui ont une prothèse dentaire.

Les commissures deviennent rouges, voire parfois blanchâtres.

Symptômes

Les perlèches apparaissent le plus souvent aux deux coins des lèvres. Les commissures deviennent rouges, ou plus rarement blanchâtres. "Cette rougeur, le plus souvent douloureuse, peut évoluer en fissure qui peut suinter et devenir croûteuse, mais cela n'est pas systématique", indique la dermatologue. L'inflammation peur rester localisée à la commissure de la lèvre ou s'étendre au versant cutané de la joue ou à l'intérieur de la bouche.

Causes

Perlèche due à une irritation

"Toute cause irritative (lèvres très sèches ou trop humides) peut donner une perlèche", informe le Pr Mahtab Samimi.

  • Les enfants qui ont un tic de léchage peuvent avoir une perlèche due à une trop grande humidité des lèvres.
  • Les personnes âgées, dont les commissures labiales s'affaissent, qui sont édentées ou ont un appareil dentaire, ce qui crée une macération du pli labial, sont également à risque.

Ce terrain d'humidité va alors favoriser la survenue de causes infectieuses.

Perlèche due à une bactérie

  • Staphylocoque. Chez les enfants et les jeunes adultes, il s'agit d'une perlèche bactérienne, le plus souvent causée par un staphylocoque doré.
  • Perlèche candidosique. Chez les personnes âgées, il s'agit plutôt de perlèches mycosiques à Candida albicans.

Causes plus rares

  • Une perlèche particulière, un peu bombée et indolore peut être un signe de syphilis (cette IST est en recrudescence depuis les années 2000).
  • Un eczéma de contact allergique peut entraîner un eczéma des lèvres, péri-buccal et une perlèche.
  • Une perlèche chronique peut révéler une carence en fer ou en vitamines.

Perlèche et VIH

"Une perlèche chronique ou à répétition, de cause infectieuse notamment mycosique, fait soupçonner un déficit immunitaire, par exemple l'infection par le VIH, ou alors un diabète. Par ailleurs, la prise de médicaments immunosuppresseurs peut également favoriser les perlèches, par ce même mécanisme", informe la dermatologue.

Le stress n'est pas une cause de perlèche.

Perlèche et stress

"Le stress n'est pas une cause de perlèche, contrairement à d'autres affections dermatologiques buccales pour lesquelles le stress a un impact bien connu, par exemple l'apparition d'aphtes chez des adolescents avant leurs examens scolaires" indique le Dr Mahtab Samimi.

Traitements : prise en charge d'une perlèche

Le traitement de la perlèche dépend de la cause.

→ Si la perlèche est liée à un facteur irritatif, il convient de corriger celui-ci :

  • hydrater les lèvres si elles sont très sèches avec un baume hydratant : "il vaut mieux utiliser un baume à lèvres plutôt qu'un stick qui est non hygiénique et qui, en outre, peut contenir des parfums, des conservateurs, voire des colorants", recommande la dermatologue. Son conseil : utiliser un baume à lèvres dermatologique acheté en parapharmacie.
  • éviter l'humidité des lèvres en arrêtant de les lécher,
  • ré-adapter une prothèse dentaire…

→  Si la cause de la perlèche est infectieuse, il faut traiter la bactérie ou le champignon :

  • appliquer "une pommade antibiotique pendant une semaine ou une pommade anti-fongique pendant deux à trois semaines", préconise notre interlocutrice

→ Si la perlèche est causée par un champignon :

  • l'intérieur de la bouche, voire l'appareil dentaire, doivent être traités également avec un bain de bouche ou un gel antifongique, conseille-t-elle. 

A éviter en cas de perlèches : mouiller ses lèvres ?

Il est déconseillé d'humidifier ses commissures de lèvres avec la langue pour combattre la sécheresse des plaies : cela ne fait que retarder la cicatrisation et potentiellement entraîner une surinfection.

Que faire quand on est enceinte ?

"Les causes de la perlèche sont les mêmes chez une femme enceinte que dans la population générale. Lorsqu'une femme enceinte a une perlèche, elle peut se soigner avec un baume hydratant sans souci. Si cela persiste, elle doit consulter son médecin. Tout médicament pendant la grossesse doit faire l'objet d'une prescription médicale", tient à rappeler la dermatologue.

Prévention

  • Eviter de se lécher les pourtours de la bouche : l'humidification crée un contexte favorable à l'intrusion de bactéries et champignons. "Chez les enfants qui ont tendance à se lécher les lèvres et chez les personnes âgées, il convient de maintenir les plis des lèvres au sec", conseille le Pr Mahtab Samimi.
  • Hydrater régulièrement ses lèvres avec un baume à lèvres.
  • Ne pas toucher ses lèvres en prévention, pour éviter les contaminations infectieuses.
  • Avoir une bonne hygiène buccale et des soins dentaires réguliers.

Quand consulter un médecin ?

"Si une perlèche persiste malgré un traitement hydratant avec un baume à lèvres, il faut consulter un médecin car il peut y avoir une infection bactérienne ou fongique à traiter", conclut notre experte.

Merci au Pr Mahtab Samimi, dermatologue au CHU de Tours, responsable de la consultation spécialisée de dermatologue buccale.