Antispasmodique : indications, effets secondaires, précautions

Gastro, constipation, maux de ventre…Les antispasmodiques permettent de soulager les spasmes musculaires. Quels sont les principaux médicaments ? Leurs effets secondaires ? Avec ou sans ordonnance ? Le point avec Valentine Cabanel, docteure en pharmacie et naturopathe.

Antispasmodique : indications, effets secondaires, précautions
© Antonio Guillem - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un antispasmodique ?

Les antispasmodiques sont des médicaments qui aident à traiter les spasmes musculaires, principalement digestifs et génito-urinaires. Il s'agit de calmer ou de neutraliser des contractions involontaires des muscles. "On distingue deux types d'antispasmodiques : les antispasmodiques anticholingergiques et les antispasmodiques musculotropes. Leur différence réside dans leur mode d'action. Les premiers agissent en bloquant les récepteurs de l'acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle dans l'activité musculaire tandis que les seconds agissent directement au niveau des muscles pour lever les spasmes", explique Valentine Cabanel. 

Quelles sont les indications ? 

Les antispasmodiques sont indiqués dans : 

  • Le traitement symptomatique des spasmes digestifs (crampes digestives, gastro-entérites, syndrome de l'intestin irritable, constipation).
  • Le traitement des douleurs à type de coliques hépatiques ou néphrétiques.
  • Le traitement des douleurs utérines de la femme, comme les règles douloureuses. 
  • Le traitement des contractions lors de la grossesse. 
  • Les antispasmodiques anticholinergiques sont utilisés pour diminuer les sécrétions de l'estomac ou d'autres glandes du corps. 

Exemples de médicaments antispasmodiques

→ Antispasmodiques sur ordonnance : Trimebutine®, Mebeverine®, Dicetel (Pinaverium®). 

→ Antispasmodiques sans ordonnance : Spasfon® (Phloroglucinol), DoloSpasmyl.®

Précautions d'emploi

Respectez les doses prescrites. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre un antispasmodique en automédication. 

Effets secondaires

Certains antispasmodiques ont peu d'effets indésirables, mais d'autres ayant également une activité anticholinergique peuvent être à l'origine de sècheresses buccales, de constipation, de problèmes d'élimination des urines ou une augmentation du rythme cardiaque. 

Contre-indications

Si la Mébévérine est contre-indiquée pendant la grossesse et que la Trimébutine est elle aussi à éviter, le Spasfon® (Phloroglucinol) peut être pris au cours de la grossesse, quel que soit le stade. La Trimébutine et le Phloroglucinol sont contre-indiqués chez les patients présentant une allergie au gluten parce qu'ils contiennent de l'amidon de blé ; il est également déconseillé en cas d'intolérance au lactose, de déficit en lactase ou en présence d'un syndrome de malapsorption du glucose ou du galactose ; en cas d'intolérance au fructose puisqu'il contient du saccharose. La Mebeverine est quant à elle contre-indiquée en cas de sensibilité à l'un des principes actifs et chez l'enfant de moins de 6 ans. "Si les antispasmodiques musculotropes sont généralement bien tolérés, les antispasmodiques anticholinergiques ne doivent pas être utilisés en cas d'insuffisance rénale ou hépatique, de colite ulcéreuse, pendant la grossesse, l'allaitement, chez les enfants de moins de 5 ans et en cas d'hypersensibilité à l'un des constituants", prévient la docteure en pharmacie. Les antispasmodiques anticholinergiques ne doivent pas être utilisés dans les cas d'hypertrophie de la prostate, d'insuffisance cardiaque, dans certains cas de glaucome ou chez la femme enceinte.

Traitement naturel des spasmes gastriques

"En phytothérapie, on peut soulager les spasmes gastriques avec les plantes suivantes : la camomille romaine en infusion (3 fleurs par bol 3x/jour ou 1g/jour en gélules), de la mélisse (25 à 50g de feuilles par litre d'eau), du basilic (3-5g par tasse) ou de l'angélique archangélique (infusion de semences à raison de 10-15g/litre d'eau)", conseille la naturopathe.

Merci à Valentine Cabanel, docteure en pharmacie et naturopathe.

Types de médicaments