Décontractant musculaire naturel : plantes, huiles essentielles, homéopathie

Chargement de votre vidéo
"Décontractant musculaire naturel : plantes, huiles essentielles, homéopathie"

Vous avez des douleurs musculaires mais vous redoutez les effets indésirables des myorelaxants ? Il existe des décontractants musculaires naturels très efficaces pour les soulager. Plantes, homéopathie ou encore huiles essentielles…Valentine Cabanel, docteure en pharmacie et naturopathe, nous éclaire à ce sujet.

Qu'est-ce qu'un décontractant musculaire naturel ?

Les décontractants musculaires naturels sont des substances issues d'éléments naturels, en général des plantes, qui permettent le relâchement des muscles. Ils sont utilisés en médecine douce afin de décontracter les muscles tendus et douloureux, notamment pour résoudre ou limiter les problèmes de crampes, de courbatures et de mal de dos. Les décontractants musculaires naturels, ou myorelaxants naturels, se présentent souvent sous forme d'huiles essentielles à base de plantes aux propriétés relaxantes : thym, genévrier, camomille. 

Décontractants musculaires naturels les plus efficaces

Décontractants musculaires à base de plantes  

→ L'achillée millefeuille : Il est très peu connu et pourtant, c'est l'un des décontractants musculaires naturels les plus efficaces. "Il possède des propriétés anti-inflammatoires et décontracturantes qui permettent d'apaiser les traumatismes d'origine musculaire tels que contractures, lombalgies, dorsalgies et autres crampes. Il est également très efficace en cas de règles douloureuses", explique Valentine Cabanel. 

Posologie : On la prend généralement en teinture mère à raison de 100 gouttes par jour, diluées dans un verre d'eau ou dans une tisane et ce, jusqu'à amélioration des symptômes. 

Contre-indications : Il est déconseillé en cas de cancer hormonodépendant et interdit chez la femme enceinte. 

→ La camomille : C'est un antispasmodique, un anti-névralgique et un relaxant neuro-musculaire très puissant. Elle est également employée pour son action anti-inflammatoire et anti-oxydante.

Posologie : Elle est intéressante en infusion à raison de 40 g par litre d'eau, ce qui équivaut à environ trois fleurs par bol. "On laisse infuser les fleurs de camomille pendant 10 minutes et il faut boire 3-4 bols par jour pour obtenir les effets antispasmodiques désirés", précise la naturopathe

Contre-indications : Cette plante est déconseillée aux personnes asthmatiques et allergiques au pollen. 

→ La valériane : Réputée pour ses vertus relaxantes à tous les niveaux (tant psychique que musculaire), la valériane est également très efficace pour lutter contre le stress, les troubles anxieux et les troubles du sommeil. Elle est aussi très efficace en cas de règles douloureuses. 

Posologie : "On peut la prendre en gélules en extraits de plantes standardisés, à raison de 2 gélules par jour ou alors en EPS à boire 5ml 2 fois par jour", indique la spécialiste. 

Contre-indications : Si la valériane est intéressante chez les hypertendus, elle est en revanche à éviter chez ceux qui ont tendance avoir de l'hypotension ainsi que chez les personnes ayant des troubles du foie. Elle est aussi déconseillée pendant la grossesse et l'allaitement. 

→ Le macérat huileux d'arnica : Alliée des sportifs, l'arnica est la plante relaxante par excellence. Elle s'utilise aussi bien en préparation qu'en récupération musculaire, mais aussi en cas d'ecchymoses, de déchirures musculaires, de contractures, de contusion ou encore d'entorse. 

Posologie : L'arnica est à associer avec des huiles essentielles pour augmenter son efficacité. "Il existe aussi la crème à base d'arnica mais l'huile va être plus intéressante pour masser et chauffer les zones douloureuses", nuance Valentine Cabanel.  

Contre-indications : l'arnica est déconseillée en cas d'allergie. 

Huiles essentielles pour décontracter les muscles

→ L'huile essentielle de gaulthérie : "Elle est intéressante pour chauffer la zone car elle contient des salicylates de méthyle qui sont dotés de propriétés anti-inflammatoires et décontractantes, tout particulièrement lorsqu'elles sont liées à une inflammation, une entorse ou une tendinopathie", note la spécialiste. 

Posologie : 10 gouttes d'huile essentielle de gaulthérie à mélanger avec 10 ml d'huile végétale. 

Contre-indications : étant donné son effet chauffant, elle peut provoquer des irritations cutanées. Il est donc préférable de la tester au préalable au niveau du pli du coude pour voir si on la tolère bien. Elle est contre-indiquée chez les personnes allergiques à l'aspirine. 

→ L'huile essentielle de romarin à camphre : cette huile essentielle est un excellent relaxant et décontractant musculaire. Elle s'utilise également pour préparer les muscles à l'effort et pour améliorer le confort articulaire.

Posologie : "On ne peut l'utiliser que par voie externe en la diluant avec une huile végétale, à raison de 10 gouttes d'huile essentielle pour 10 ml d'huile végétale", prévient Valentine Cabanel. 

Contre-indications : Cette huile essentielle est interdite pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que chez les enfants de moins de 7 ans, les personnes âgées et les épileptiques. Elle est également contre-indiquée en cas d'hypertension. 

→ L'huile essentielle de lavande aspic : Elle permet de soulager les courbatures, crampes, douleurs musculaires et articulations. Elle s'utilise aussi pour apaiser les brûlures et les piqûres. 

Posologie : 10 gouttes d'huile essentielle à diluer dans 10 ml d'huile végétale. 

Contre-indications : déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 8 ans. 

→ L'huile essentielle de menthe poivrée :  Elle est réputée pour son côté antalgique et anesthésiant en cas de douleurs. Elle est également indiquée pour soulager les maux de tête, lutter contre les nausées, favoriser la digestion mais aussi dégager les voies respiratoires en cas de congestion.

Posologie : 10 gouttes d'huile essentielle à diluer dans 10 ml d'huile végétale. 

Contre-indications : déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans et les sujets épileptiques. 

"Les huiles essentielles d'eucalyptus citronné et le laurier noble sont aussi de très bons décontractants musculaires naturels", ajoute la naturopathe. 

Solution express pour soulager les douleurs musculaires 

Valentine Cabanel conseille une formule très efficace pour soulager les crampes, les courbatures et les douleurs musculaires :

  • 20 gouttes d'huile essentielle de romarin à camphre,
  • 25 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic
  • 20 gouttes d'huile essentielle de pin de Patagonie.
  • Mélanger l'ensemble dans 27 ml de macéra huileux d'arnica ou un mélange d'arnica (20ml) et d'huile végétale de calophylle (7ml). 

Homéopathie pour décontracter les muscles

  • Arnica montana en 9CH : une dose directement après le choc, puis 5 granules jusqu'à quatre fois par jour. Puis ensuite, 5 granules 4 fois par jour. 
  • Apis mellifica en 9CH : 5 granules 4 fois par jour. S'il y a un œdème dans la zone, on peut l'associer à l'arnica. 
  • Hypericum perforatum 15CH : en cas de douleur qui suit le trajet nerveux, on peut prendre 5 granules quatre fois par jour jusqu'à disparition des symptômes. 
  • Sarcolactium acidum 5CH : en cas de douleur musculaire liée à un effort inhabituel, 5 granules, 4 fois par jour. 

Quelles précautions ?

L'huile végétale de Calophylle augmente la microcirculation, ce qui peut provoquer des irritations cutanées dans les zones où elle est appliquée. D'où l'intérêt de bien la mélanger avec une autre huile végétale et éventuellement des huiles essentielles. "De manière générale, les huiles essentielles s'utilisent mélangées à des huiles végétales, à raison de 10 gouttes d'huile essentielle pour 10 ml d'huile végétale. S'il n'existe pas de contre-indications pour l'homéopathie, les huiles essentielles sont en revanche déconseillées aux femmes enceintes, surtout au premier trimestre, pendant l'allaitement ainsi que chez les enfants de moins de 7 ans", rappelle la spécialiste. 

Merci à Valentine Cabanel, docteure en pharmacie et naturopathe.

Remèdes naturels et autres médecines douces