Remèdes naturels contre les ballonnements : charbon, fenouil...

Lorsque la digestion est laborieuse ou que l'on a consommé des aliments fermentescibles en excès, cela donne lieu à des douleurs, des gaz et des lourdeurs au niveau de l'estomac. Pour contrer ces ballonnements, découvrez les solutions douces et naturelles avec Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialisée en médecines douces.

Remèdes naturels contre les ballonnements : charbon, fenouil...
© 123RF-Monchai Tudsamalee

Charbon végétal

En absorbant une partie des gaz, le charbon végétal aide à dégonfler et à soulager les sensations d'inconfort. Diluez une cuillerée à soupe de charbon en poudre dans un grand verre d'eau. Idéalement, cette préparation se boit le matin à jeun, mais en car de fortes douleurs, prenez-le sans tarder. Si vous n'en aimez pas le gout, vous pouvez aussi le consommer sous forme de gélules.

Sauge

Ses composants aromatiques exercent des effets antispasmodiques et digestifs qui calment rapidement douleurs et ballonnements. Selon l'Agence européenne des médicaments, la sauge est reconnue pour son usage traditionnel dans le traitement des troubles digestifs légers (dyspepsie), des brûlures d'estomac et des ballonnements. Les parties utilisées de la plante sont les feuilles et les sommités fleuries. "Prenez une tisane dès les premiers maux : en 20 minutes, vous en ressentirez les bienfaits ! Mais vous pouvez également la consommer de façon "préventive" : une heure avant un repas que vous savez copieux, boire une infusion de sauge vous permettra de profiter des agapes sans douleur. Toutefois, ne consommez pas la sauge de manière prolongée sans avis médical, car elle exerce des propriétés hormonales", recommande Sylvie Hampikian.

Bicarbonate de soude

Parce que le bicarbonate de soude est un produit alcalin, il neutralise l'acidité de l'estomac, mettant ainsi un terme de façon naturelle aux ballonnements et aux aigreurs. Diluez une cuillère à café dans un grand verre d'eau à boire doucement et en entier. "Attention, toutefois, sa consommation doit rester très épisodique, car le bicarbonate de soude peut aggraver l'hypertension artérielle", insiste Sylvie Hampikian.

Fenouil

Ce légume n'a pas son pareil pour chasser les gaz. Il contient un actif, appelé anéthol, qui bloque le processus de fermentation des aliments lors de la digestion, calme les ballonnements. Des bienfaits reconnus par l'OMS. "Dès les premières douleurs, préparez-vous une tisane en laissant infuser une bonne cuillerée à café de graines de fenouil dans 200 ml d'eau bouillante pendant 10 minutes, avant de filtrer et de boire la préparation. Vous pouvez en prendre jusqu'à 4 tasses par jour, de préférence après les repas. Si son goût vous déplait, vous pouvez y rajouter une cuillerée à café de miel, de jus de citron ou bien le mélanger avec une autre plante comme de la réglisse ou la verveine", conseille notre expert.

Huile essentielle de basilic

Elle réduit les excès d'acidité, stimule la digestion et grâce à des propriétés antispasmodiques, elle soulage les douleurs abdominales. Elle est aussi très efficace pour mettre un terme à un hoquet. Laissez fondre en bouche un sucre sur lequel vous aurez déposé deux gouttes de cette essence. A renouveler dans la journée au besoin, sans dépasser six gouttes par jour. En cas de spasmes abdominaux, vous pouvez aussi l'utiliser en massage. Diluez alors quatre gouttes d'huile essentielle dans deux cuillerées à café d'huile végétale, type amande douce ou olive, et appliquez la préparation sur le ventre en effectuant de doux mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre.

Huile essentielle de citron

Elle possède des propriétés digestives et anti-nausée surpuissantes. Dès les premières sensations, prenez deux goutte de citron sur un morceau de pain. A renouveler jusqu'à 4 fois par jour.

Huile essentielle de menthe poivrée

L'huile essentielle de menthe poivrée possède des vertus digestives et anti-nauséeuses reconnues par l'Organisation Mondiale de la Santé. Après un repas trop riche, avalez une goutte de menthe poivrée dans une cuillerée à café de miel. Les douleurs, la sensation de nausée et les ballonnements disparaissent dans les dix minutes.

Kombucha

Il s'agit d'une boisson originaire de l'Asie Centrale préparée d'un mélange de bactéries et de levures cultivées dans du thé noir sucré. Son goût est légèrement acide et fait penser à celui du cidre. Elle contient de bonnes bactéries, des micro-organismes qui enrichissent notre microbiote et font barrière à l'expansion des "mauvaises bactéries". A la clé, une meilleure digestion, un transit régulier, une bonne digestion ainsi qu'une meilleure résistance aux affections. Disponible dans les magasins bio. 

Thé vert

Le thé vert est très riche en polyphénols. Outre leurs effets antioxydants, certains ont des propriétés antispasmodiques. Les flatulences et ballonnements font partie des indications traditionnelles du thé vert. A boire une tasse dès les premières douleurs et jusqu'à 2 par jour, à distance des repas.

Précautions

  • Les huiles essentielles sont déconseillées aux personnes sujettes aux allergies, fragiles (insuffisance rénale et/ou hépatique).
  • Ne pas prendre de manière prolongée en interne sans avis médical.
  • Ces conseils ne peuvent remplacer l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les manifestations persistent ou s'aggravent, il est conseillé de consulter rapidement son médecin traitant.

Contre-indications

Les huiles essentielles sont contre-indiquées chez les enfants de moins de 7 ans, ainsi que chez les femmes enceintes et allaitantes. Le bicarbonate de soude est également à éviter en cas d'hypertension artérielle tant il est riche en sodium.

Merci à Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialisée en médecines douces.

Remèdes naturels et autres médecines douces