Remèdes naturels pour un mal de dent : ail, vinaigre, HE...

Gingivite, rage de dent et autres douleurs dentaires nous mènent la vie dure. Heureusement, des solutions naturelles existent. Bicarbonate, clou de girofle, ail, vinaigre, huile essentielle de Tea Tree... Tour des remèdes naturels les plus efficaces pour atténuer un mal de dent et les précautions à prendre.

Remèdes naturels pour un mal de dent : ail, vinaigre, HE...
©  fascinadora - 123RF

Abcès, pulpite, gingivite… les douleurs dentaires sont insupportables et nécessitent d'être calmées le plus rapidement possible. Clou de girofle, menthe poivrée, ail ? Voici comment choisir et utiliser les bons remèdes naturels grâce aux conseils de Christine Perez, dentiste et aromathérapeute. 

Clou de girofle 

En plante ou huile essentielle, le clou de girofle est très efficace car il possède des propriétés antalgiques. "Lorsqu'on a mal aux dents, il s'agit parfois d'un nerf malade. Le clou de girofle est un cautérisant pulpaire : il a une action sédative sur le nerf enflammé et calme la douleur", explique la dentiste Christine Perez. Il est aussi très antalgique et anesthésiant et a un effet antibactérien. Ce remède de grand-mère peut servir de sédatif en attendant de pouvoir consulter un dentiste ou bien si des douleurs se font ressentir après une extraction dentaire. Le clou de girofle étant difficile à manipuler, il est plutôt conseiller de déposer une goutte d'huile essentielle sur un coton et d'en déposer sur la zone douloureuse. En bain de bouche, l'hydrolat est plus doux. 

Bicarbonate 

Le bicarbonate est une substance antiacide et antiseptique qui est efficace lors d'une gingivite et qu'on a une trop grande acidité en bouche. Il permet donc de ramener le pH à un niveau plus équilibré. Il n'a pas d'effets antalgiques directs sur les douleurs dentaires mais sera anti-inflammatoire et antiseptique. 

Ail 

L'ail est considéré comme un antibiotique naturel. L'huile essentielle d'ail n'est pas recommandée à cause de sa forte odeur. En revanche, "on peut l'utiliser en préventive dans son alimentation quotidienne pour prévenir les problèmes buccaux". Localement, il n'est cependant pas très utile. 

Vinaigre de cidre 

"Le vinaigre de cidre agit un peu comme le bicarbonate et n'a donc pas d'effet pour soulager un mal de dent", prévient Christine Perez.

Gros sel 

Le sel possède des propriétés anti-inflammatoires. En bain de bouche 3 à 6 fois par jour, le sel permet de désenfler et a un côté astringent. Un dentifrice au sel est recommandé contre les problèmes de gingivites.

Huile essentielle de Menthe Poivrée

Anesthésiante, rafraichissante et antibactérienne, l'huile essentielle de menthe poivrée est à utiliser avec parcimonie car elle peut provoquer des spasmes. Bien qu'elle n'ait pas l'effet cautérisant du clou de girofle, elle calme tout de même la douleur. Elle peut être utile en bain de bouche ou après un détartrage, en cas de mauvaise haleine. 

Huile essentielle de Tea Tree

L'huile essentielle de Tea Tree est "le couteau suisse de l'aromathérapie", assure la dentiste. Elle contient des propriétés anti bactériennes bien qu'elle ne possède pas de molécules antalgiques ou anesthésiantes. On peut l'associer à la menthe poivrée ou à la camomille romaine, conseille Christine Perez. 

Huile essentielle de lavande 

Tout d'abord, au moment de l'achat, il est essentiel de bien faire la différence entre la lavande, la lavande aspic et le lavandin. L'huile essentielle de lavande est anti spasmodique, rassurante et calmante. Elle est aussi cicatrisante et anti bactérienne. Polyvalente, elle aura la capacité de calmer la douleur. De plus, elle n'a aucun effet secondaire et aucun risque. "Si vous partez sur une île déserte, et que vous devez n'en prendre qu'une, emmenez  celle-ci."

Précautions 

La dentiste rappelle qu'il est toujours important de se méfier de la quantité et de l'utilisation des huiles essentielles. Comme souligné plus haut, celle de menthe poivrée doit être utilisée avec précaution car elle peut provoquer des spasmes du larynx chez les personnes âgées et les enfants à cause de sa forte concentration en menthol. L'huile essentielle de clou de girofle peut brûler, il ne faut donc pas en mettre trop et il est préférable de la diluer avec un gel à l'aloe vera ou huile végétale. 

Contre-indications 

La dentiste insiste sur les risques de l'automédication et déconseille fortement de délaisser les médicaments et antibiotiques au profit des huiles qui ne peuvent pas tout régler.

Chez le bébé 

Pour calmer les douleurs générées par les poussées dentaires de bébé, massez la zone douloureuse à l'aide d'une goutte d'huile essentielle de camomille romaine mélangée à une huile végétale peut aider à anesthésier localement et à détendre le bébé car cette huile a un effet anti-stress. S'il s'agit en revanche d'une douleur causée par un choc ou une chute, il est possible d'appliquer sur une compresse de la teinture-mère de calendula qui aura un effet antalgique et cicatrisant. 

Pendant la grossesse 

Les femmes enceintes souffrent beaucoup de gingivites causées par des perturbations hormonales. On peut alors faire des bains de bouche avec de l'hydrolat de laurier, de la menthe poivrée, des infusions de sauge ou encore de l'eau salée. Mais surtout, Christine Perez rappelle aux futures mères qu'elles peuvent "se faire soigner chez le dentiste en ayant recours à une anesthésie entre le 3eme mois et 7eme mois de grossesse." 

Merci à Christine Perez, dentiste et aromathérapeute.

Remèdes naturels et autres médecines douces