Huile de bourrache : bienfaits, eczéma, acné, en cure

Réputée pour ses vertus nourrissantes et réparatrices, l'huile de bourrache est utilisée pour protéger la peau et soigner certaines pathologies cutanées. Laurence Mortier, naturopathe et phytothérapeute nous parle des bienfaits de cette huile précieuse.

Huile de bourrache : bienfaits, eczéma, acné, en cure
© Jean-Paul

Définition : qu'est-ce que l'huile de bourrache ? 

La bourrache ou Borago officinalis, également appelée "pain des abeilles", est une plante de la famille des Boraginacées. Originaire de Syrie, elle peut aujourd'hui être trouvée en Europe et en Amérique du Nord. Elle est reconnaissable à ses fleurs en forme d'étoile et de couleur bleue (parfois blanche ou rose), et à sa tige recouverte de poils. Si la plante est connue depuis des millénaires pour ses vertus médicinales, l'utilisation de l'huile extraite des graines telle qu'elle est connue aujourd'hui est plus récente. "L'huile de bourrache se caractérise par sa couleur jaune verte et son odeur marquée. Pratique en flacon ou en petite capsule, elle coûte un peu chère mais elle est très ciblée" explique la naturopathe. 

Quels bienfaits pour la peau ? 

Riche en acides gras essentiels et en Oméga 6, l'huile de bourrache est connue pour ses vertus réparatrices et assouplissantes. Elle s'avère très utile aux peaux sèches, aux peaux matures, et aux peaux sensibles. "Elle est apaisante, régénératrice cutanée, hydratante. Elle nourrit les cellules du derme, régénère, assouplit l'épiderme tout en maintenant son hydratation, Elle restructure la membrane cellulaire et lui confère élasticité, tenue et souplesse" précise Laurence Mortier. En soulageant le dessèchement de la peau, l'huile de bourrache peut contribuer à lutter contre le vieillissement cutané. "Elle est recommandée aux peaux déshydratées mais aussi atopiques, mature, sensible et ridées. C'est un soin régénérant anti-âge recommandé aux femmes en pré-ménopause" ajoute la naturopathe. Enfin, l'huile de bourrache peut également être employée en prévention ou en traitement des vergetures.

Quels bienfaits pour l'eczéma et le psoriasis ?

L'eczéma et le psoriasis sont deux maladies chroniques de la peau qui se manifestent par des plaques rouges, squameuses accompagnées de démangeaisons. "Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes liées à sa composition en acides gras polyinsaturés et particulièrement l'acide gamma-linolénique, l'huile de bourrache s'avère efficace pour soulager les zones irritées, en application matin et soirexplique la naturopathe. "On peut y ajouter des huiles essentielles aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes comme la lavande aspic ou la lavande vraie" ajoute Laurence Mortier qui conseille également de suivre une cure de 3 semaines d'huile de bourache par voie orale en même temps que le traitement cutané. 

Quels bienfaits contre l'acné ? 

L'huile de bourrache est également un produit de choix dans la prise en charge de l'acné, que ce soit en traitement ou pour réparer la peau asséchée par des traitements très forts et décapants. "Les acides gras essentiels contenues dans l'huile de bourrache dont les oméga-6 ont une action anti-inflammatoire et jouent aussi un rôle de régulateur hormonal" indique Laurence Mortier, qui préconise 500 mg de bourrache 3 fois par jour en gélules pendant 2 mois, associée à et un traitement local d'huile de bourrache additionnée de quelques gouttes d'huile essentielle de tea tree.

Quels bienfaits pour la sécheresse intime ? 

"L'huile de bourrache possède des propriétés anti-ostrogéniques, qui la rendent utile pour soulager les troubles liés à la ménopause" indique Laurence Mortier. En cure de gélules, elle peut donc limiter les symptômes de la ménopause et en particulier les problèmes de sécheresse vaginale. En revanche, en application locale, la naturopathe conseille l'huile d'argousier, riche en oméga 7 et mieux adaptée aux muqueuses intimes fragiles. 

Comment l'utiliser ? 

L'huile de bourrache peut s'utiliser aussi bien en interne – en cure de gélules ou pure en flacon- qu'en externe, en application locale. 

  • En interne, on recommande des cures de 500 mg à 2 g par jour selon les indications. 
  • "En externe, elle peut être utilisée pure très localement, ou diluée à une autre huile végétale telle que l'huile d'amande douce lorsqu'elle est utilisée sur une grande surface" indique la naturopathe. 

Cure d'huile de bourrache : combien de temps ?

En interne, on recommande des cures de 3 à 4 semaines, trois fois par an. 

Quels sont les effets secondaires ?

La prise d'huile de bourrache en interne et en grande quantité peut provoquer des troubles digestifs : ballonnements, diarrhées. Il convient alors de diminuer les posologies. 

Quelles sont les contre-indications et les précautions d'emploi ?

Il n'existe pas de risques à l'utilisation de l'huile de bourrache, que ce soit en interne ou en externe. La naturopathe conseille cependant d'utiliser une huile bio 100% pure et première pression à froid, car "de nombreux défoliants peuvent être utilisés pour récolter les graines plus facilement." L'huile de bourrache est cependant déconseillée aux personnes sous traitements anticoagulants, antiplaquettaires ou anti-inflammatoires : "il est alors préférable de demander l'avis de votre médecin ou pharmacien avant d'entreprendre une cure de bourrache en interne" ajoute Laurence Mortier. Par ailleurs, les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants, devront également solliciter l'avis de leur médecin avant d'entreprendre une cure d'huile de bourrache. 

Merci à Laurence Mortier, naturopathe et phytothérapeute.

Remèdes naturels et autres médecines douces