Eau de Quinton : bienfaits, arthrose, contre-indications

L'eau de Quinton (hypertonique, isotonique) est une eau de mer filtrée très riche en oligo-éléments et en minéraux, qui possède de nombreuses propriétés, notamment pour l'arthrose et les os. Tour des bienfaits, des utilisations et des contre-indications avec Martine Cauchy, naturopathe.

Eau de Quinton : bienfaits, arthrose, contre-indications
© sebbam - 123RF

Définition : qu'est-ce que l'eau de Quinton ?

L'eau de Quinton est une eau de mer micro-filtrée riche en minéraux : aluminium, argent, brome, calcium, cuivre, iode, lithium, magnésium, manganèse, potassium, silicium, sodium, zinc… "Cette eau est prélevée au large des côtes, à environ 30 mètres de profondeur, au centre de ce qu'on appelle des "vortex planctoniques", explique Martine Cauchy, naturopathe. Il s'agit de mouvements d'eau tourbillonnaires engendrés par les courants marins, propices à la prolifération du phytoplancton et zooplancton. Ce sont ces micro-algues qui font la richesse de l'eau de Quiton". Ces microalgues ont besoin de lumière, de CO2 et de sels minéraux pour se développer. "Elles vont ainsi absorber les minéraux marins et les rendre biodisponibles, c'est-à-dire assimilables par l'organisme". En France, l'eau de mer est captée dans le golfe de Gascogne, au large d'Arcachon, ainsi qu'en Bretagne, au large de Saint Malo. En Espagne, la collecte se fait, entre autres, au large des îles d'Ibiza et de Formentera. "L'eau de Quinton est produite selon un procédé d'extraction et de filtration exigeant, lui permettant ainsi de conserver toutes ses propriétés nutritionnelles, avant d'être conditionnée en ampoule ou en bouteille".

L'eau de Quinton existe sous 2 formes : 

► en version hypertonique (version pure)

►  en version isotonique (version diluée)

Quels sont ses bienfaits ?

La présence de magnésium permet de réduire la sensation de fatigue et d'épuisement

"Ses bienfaits résident en sa composition similaire au plasma sanguin, poursuit la naturopathe. D'ailleurs, l'eau de Quinton est aussi appelée plasma marin pour évoquer la similitude avec le plasma sanguin, qui sert au transport des cellules sanguines (hématies, leucocytes et plaquettes) et avec le liquide interstitiel, qui facilite les échanges nutritifs entre les cellules et les capillaires sanguins". Elle permet ainsi une optimisation du fonctionnement des cellules, du corps humain et elle est employée pour restaurer la vitalité de l'organisme. "De plus, de par sa composition, l'eau de Quinton apporte aussi les minéraux nécessaires de façon équilibrée à l'organisme. Cette présence de minéraux et oligo-éléments aident à maintenir l'équilibre hydroélectrolytique de notre organisme. La présence de magnésium permet aussi de réguler la fonction musculaire, avoir un métabolisme énergétique normal et réduire la sensation de fatigue et d'épuisement". L'eau de Quinton est également préconisée dans les cas où l'organisme possède un terrain acidifié et déminéralisé. Dans le cas notamment de :

  • fatigue chronique
  • déficiences en minéraux et oligo-éléments
  • spasmophilie
  • états de déprime
  • hyperactivité et les difficultés d'attention
  • en soutien de la fonction rénale
  • troubles cutanés : eczéma sec, psoriasis, peau sèche, prurits, mycose
  • faiblesse digestive au niveau de l'estomac
  • d'inflammations articulaires
  • comme tonifiant veineux  
  • fatigue et vomissements de la femme enceinte
  • états infectieux : rhume, sinusite, conjonctivite
  • prévention des crampes et des déficiences en minéraux du sportif régulier

L'eau de Quinton contre l'arthrose ?

L'eau de Quinton est un anti-inflammatoire ainsi qu'un puissant reminéralisant. "Avec ces fonctions, elle est donc particulièrement adaptée aux cas de troubles osseux et articulaires, en contribuant à la régénération des tissus et de l'organisme, assure notre spécialiste. C'est dans ce cadre, que l'eau de Quinton est particulièrement efficace dans la lutte contre l'arthrose, cette maladie qui conduit à une fragilisation des os, en permettant la régénération des articulations arthrosiques". Il faut toutefois se rappeler que l'usure des os comme l'arthrose et des articulations s'est produite lentement sur de longues périodes et que, par conséquent, le processus de reminéralisation sera également progressif. "Dans le cadre de l'arthrose, il est conseillé de suivre une cure d'eau de Quiton isotonique de longue durée, entre 6 mois à 1 an, afin d'obtenir des résultats sur la densité osseuse".

Cure d'eau de Quinton : combien de temps ?

"L'essentiel de l'administration de l'eau de Quinton se fait par voie orale sous forme d'ampoule buvable, ou bien en bouteille à diluer, répond notre interlocutrice. Il existe également une forme pulvérisable pour un usage externe".

Voie orale : 2 à 4 ampoules / jour pendant 3 semaines. A garder 1 minute sous la langue. La cure peut être renouvelée 1 à 2 fois dans l'année

Usage externe : en application locale sur les zones irritées, enflammées (eczéma sec, psoriasis, acné...)
Ou lors de saignement de nez, nez bouché : en spray nasal 1 à 6 fois par jour.

Injection d'eau de Quinton : dans quels cas ?

"L'injection de l'eau de Quinton peut être utilisée afin d'obtenir des résultats dans la plupart des pathologies de la colonne vertébrale comme les hernies discales, les lumbagos, les sciatiques, les cruralgies, les névralgies cervico-brachiales, complète Martine Cauchy. Cette technique est également utilisée dans le cadre de douleurs de hanches, genoux et autres articulations, ainsi que l'arthrose". Néanmoins, cette technique n'est pas reconnue en France.

Quels sont les effets secondaires ?

L'eau de Quinton ne présente aucun effet secondaire.

Quelles sont les contre-indications ?

"L'eau de Quinton en version hypertonique, plus concentrée en sel, est déconseillée en cas d'hypertension artérielle, de maladie cardio-vasculaire comme l'insuffisance cardiaque, de problèmes de rétention d'eau, d'insuffisance rénale ou dans le cadre d'un régime sans sel, souligne la naturopathe. Il est également à noter que la prise d'eau de Quinton ne doit pas avoir lieu dès lors qu'il y a greffe d'organe ou transplantation". Si vous êtes enceinte, il vaut mieux éviter de boire l'eau de mer, au moins pendant le premier trimestre de grossesse.

Merci à Martine Cauchy, naturopathe à Caluire-et-Cuire (69), et membre du réseau Medoucine

Remèdes naturels et autres médecines douces