Plasma sanguin : définition, composition, couleur et rôle

Bien que ce soit le sang qui contienne les cellules sanguines, c'est le plasma qui en assure le transport vers nos différents organes. Zoom sur cet indispensable, pourtant bien méconnu.

Définition : qu'est-ce que le plasma sanguin ?

Le plasma sanguin correspond au composant liquide du sang. Les cellules sanguines y sont en suspension. Il représente environ 55% du volume total du sang

A quoi sert le plasma sanguin ?

Le plasma sert de moyens de transport pour les trois principaux types de cellules présentes dans le sang : les hématites ou globules rouges, les leucocytes ou globules blancs et les thrombocytes ou plaquettes sanguines. Il est également un élément essentiel à la coagulation du sang, à l'irrigation des tissus et à la défense immunitaire de l'organisme. Il peut être utilisé dans le traitement de diverses maladies par transfusion. "Il contient également : des molécules alimentaires (glucose, lipides, ion, acides aminés), des déchets du métabolisme (urée, acide urinique, bilirubine), des molécules protectrices de l'organisme et des molécules messagères permettant la communication entre les organes (hormones)", précise le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Comment obtient-on le plasma sanguin ?

Il est possible de séparer le plasma des éléments du sang en pratiquant une centrifugation. "Cela consiste à placer le plasma dans une machine (une centrifugeuse) qui " tourne " et sépare les cellules sanguines du "liquide" explique le Dr. Quillard.

Composition

Le plasma est principalement constitué d'eau (à 90%), mais contient aussi des nutriments, des lipides, des hormones, des facteurs de coagulation, des sels minéraux, des protéines et des déchets issus des différentes réactions de l'organisme. Il est possible de séparer le plasma des éléments du sang en pratiquant une centrifugation.

Couleur du plasma sanguin

Avec les cellules, le plasma sanguin est de couleur rouge. Mais lorsqu'il est séparé des différents éléments du sang, sa couleur naturelle est jaune.

Utilisation du plasma sanguin

Du fait des protéines contenues dans le plasma, celui-ci peut être utile pour certaines personnes souffrant de diverses pathologies (troubles immunitaires graves, hémophilie, mais aussi grands brûlés). Un don de plasma permet alors de leur transfuser celui-ci. "On l'utilise aussi pour la fabrication de certains médicaments", indique l'experte.

Plasma sanguin trouble

Plus que le plasma, c'est le trouble du sérum qui est signifiant. "Le sérum, c'est le plaqma sans les "coagulant ", note le Dr. Quillard. S'il est trouble, cela est dû à la présence de lipides (graisses) dans le sang en grande quantité (hyperlipidémie), surtout les triglycérides. A voir avec votre médecin car le risque principal est l'athérosclérose, c'est-à-dire l'obstruction des artères".

On peut donner son plasma toutes les deux semaines, et au maximum 24 fois par an.

Don de plasma

Le donneur doit être majeur et avoir moins de 65 ans. Le prélèvement peut être au maximum de 750 ml (en fonction du volume sanguin circulant) et les plaquettes et globules rouges sont réinjectées au donneur. On peut donner son plasma toutes les deux semaines, et au maximum 24 fois par an.

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Plasma sanguin : définition, composition, couleur et rôle
Plasma sanguin : définition, composition, couleur et rôle

Sommaire Définition Rôle et fonction Comment on l'obtient ? Composition Couleur Utilisation Plasma trouble Don de plasma Définition : qu'est-ce que le plasma sanguin ? Le plasma sanguin correspond au...

Autour du même sujet