Réflexologie palmaire : bienfaits, sommeil, dents, maigrir

Encore peu connue, la réflexologie palmaire consiste à stimuler des points précis sur les mains. Elle permet notamment de diminuer le stress, l'arthrose ou encore les douleurs. Quels sont ses bienfaits ? Ses indications ? Les précautions à prendre ? Principe et carte des points de réflexologie de la main.

Réflexologie palmaire : bienfaits, sommeil, dents, maigrir
© tonobalaguer

Définition : qu'est-ce que la réflexologie palmaire ?

"La réflexologie palmaire est ​une technique manuelle ancestrale permettant d'utiliser les ressources naturelles de l'organisme", explique Myriam Ferron, réflexologue à Paris. "On exerce des points de pression et des lissages à des endroits particuliers de la main, appelées 'zones réflexes', qui correspondent à un organe ou à une partie du corps", poursuit-elle. En stimulant une "zone réflexe", on agit donc sur un organe ou sur une partie du corps : estomac, lombaires, diaphragme, foie etc. Le but de la réflexologie palmaire est de diminuer les tensions, de soulager les douleurs, d'apaiser la personne. Il est difficile de définir l'origine exacte de la réflexologie palmaire. "La réflexologie, par contre, existerait depuis moins deux mille ans avant Jésus-Christ environ, et serait d'origine chinoise", indique Myriam Ferron. Malgré tout, on a découvert des traces de son existence en Égypte ancienne, sur les fresques du tombeau d'Ankhmahor (le plus haut dignitaire après le roi), également baptisé "le tombeau des médecins".

Carte de la réflexologie palmaire

Carte de réflexologie palmaire (main)
Carte de réflexologie palmaire (main) © macrovector - 123RF

Quels sont ses bienfaits et indications ?

"Le premier bienfait est véritablement la gestion du stress et l'apport de bien-être", note Myriam Ferron. En effet, l'action anti-stress de la réflexologie palmaire permet d'évacuer et d'apaiser les tensions. Elle apporte un confort physique, redonne de l'énergie et apaise l'état émotionnel. "Elle est également indiquée pour les migraines, pour améliorer la qualité du sommeil, et parfois pour les troubles digestifs", complète la réflexologue. "Enfin, la réflexologie palmaire soulage les personnes qui sont manuelles et qui peuvent avoir des douleurs ou des fatigues au niveau des mains (le pianiste, le menuisier, l'ostéopathe…)".

Contre l'arthrose ?

La réflexologie palmaire est particulièrement indiquée chez les personnes qui ont de l'arthrose aux doigts. "Cela permet de diminuer le raidissement des articulations : après une séance, une personne atteinte d'arthrose aux mains arrive à mieux les bouger, les doigts sont plus souples ; il y a moins de gêne dans les mouvements", indique Myriam Ferron. Dans tous les cas, la réflexologie palmaire est globalement indiquée chez les personnes âgées.

Pour le sommeil ?

"Oui, la réflexologie palmaire peut aider pour les troubles du sommeil, même si l'indication dépend évidemment de l'origine de ces troubles", indique Myriam Ferron. "Mais personnellement, pour diminuer voire supprimer les insomnies, j'orienterais d'avantage la personne vers la réflexologie faciale ou crânienne ou encore vers la réflexologie plantaire".

Pour les dents ?

"On peut aussi avoir recours à la réflexologie palmaire pour apaiser des troubles dentaires", poursuit la réflexologue. Encore une fois, tout dépend de l'origine du trouble et du praticien, qui va, par son expérience, déterminer le soin le plus approprié ! "Toutefois, tout comme pour le sommeil, je préfère orienter vers la réflexologie faciale ou crânienne ou vers la réflexologie plantaire, qui permettent d'avoir de meilleurs résultats", explique-t-elle.

Pour maigrir ?

"La réflexologie ne fait pas maigrir à proprement parler, ce n'est pas en stimulant certaines zones réflexes que l'on va perdre du poids ! Cependant, la réflexologie aide les personnes à être plus apaisées, à mieux gérer leur stress", note Myriam Ferron. "Ainsi, les personnes qui grignotent ou qui mangent trop parce qu'elles sont stressées, celles pour qui la nourriture est associée au circuit de récompense, vont avoir tendance à modifier leurs comportements alimentaires (moins de grignotage, quantité de nourriture limitée) et se verront ainsi perdre du poids". La réflexologie est là pour les accompagner à mieux gérer leurs émotions, à les amener à leur bien-être.

Contre le stress ?

"C'est même le premier bienfait de la réflexologie : apaiser et évacuer les tensions !" déclare la réflexologue. La réflexologie est une véritable anti-stress. "Avec elle, on va réellement poser tous les systèmes du corps (système musculosquelettique, système digestif…) afin de trouver l'homéostasie : l'équilibre du métabolisme".

Contre la sciatique ?

La réflexologie palmaire peut aider à soulager les douleurs provoquées par les sciatiques. "Toutefois, je trouve que la réflexologie plantaire est plus adaptée pour apaiser cette douleur. Mais encore une fois, cela dépendra du praticien", précise Myriam Ferron.

Quels sont les dangers ?

Il n'existe aucun danger concernant la réflexologie palmaire ; il s'agit d'une pratique naturelle. "De plus, si le toucher est doux, il n'y a normalement rien à craindre !", rassure Myriam Ferron.

Quelles sont les contre-indications ?

La réflexologie palmaire est contre-indiquée aux :

  • Femmes enceintes de moins de trois mois ;
  • Personnes touchées par des infections graves (pneumonies, septicémies, méningites, péritonites, etc.) ;
  • Personnes qui ont une thrombose ou une phlébite (caillots de sang présents) ;
  • Personnes qui ont des formes de diabète grave ;
  • Personnes en dépression grave ;
  • Personnes sous dialyse ;
  • Personnes portant un pacemaker.

"Globalement, les contre-indications sont les mêmes que pour les autres réflexologies", précise Myriam Ferron. "De plus, elles dépendent de chaque cas particulier : un médecin dans un hôpital peut donner le feu vert ou le recommander à son patient. Mais afin de ne prendre aucun risque et de se sécuriser, il est nécessaire de respecter ces contre-indications".

Merci à Myriam Ferron, réflexologue à Paris.

Remèdes naturels et autres médecines douces