Réflexologie de la tête : bienfaits, carte, points, schéma

La réflexologie de la tête (faciale et crânienne) a de nombreux bienfaits pour le sommeil, pour le fonctionnement du foie, du rein ou de la vessie. Comment se passe une séance ? Pour quelles indications ? Est-ce efficace pour maigrir ? Carte des points et précautions à connaître.

Réflexologie de la tête : bienfaits, carte, points, schéma
© microgen@gmail.com

Définition : qu'est-ce que la réflexologie de la tête ?

"La réflexologie crânienne et faciale est une technique manuelle ancestrale où le/la réflexologue utilise ses doigts pour exercer des points de pression ou des lissages sur les zones réflexes (front, visage), qui correspondent à un organe ou à des parties du corps", indique Myriam Ferron. En stimulant une "zone réflexe", on agit donc sur un organe ou sur une partie du corps. Le but de la réflexologie crânienne et faciale est d'apporter du bien-être, d'apaiser et de soulager les douleurs, de diminuer des troubles. Sur la tête, nous avons 300 "points réflexe", où se concentrent les terminaisons nerveuses qui permettent d'agir sur le cerveau et sur l'état psychique général de la personne. "La particularité de la réflexologie faciale et crânienne, est qu'on agit directement sur le système nerveux central", rapporte la réflexologue.

Quels sont les bienfaits ?

"Les soins sont toujours personnalisés et dépendent de la problématique de la personne, mais le bienfait principal de la réflexologie faciale et crânienne est véritablement le lâcher-prise, une grande détente", et nous savons que le stress et les tensions créent beaucoup de dysfonctionnements physiques, note Myriam Ferron. La réflexologie faciale et crânienne est particulièrement indiquée pour les personnes qui sont trop présentes dans "leur mental, qui ont besoin de se poser, de mettre leurs pensées de côté. Cela marche très bien sur les migraines également".

Pour le sommeil ?

La réflexologie crânienne et faciale peut s'avérer être une vraie aide ou solution dans les troubles du sommeil. "Beaucoup de personnes viennent me voir car elles ont du mal à s'endormir, font des insomnies, se réveillent la nuit, car beaucoup de pensées tournent en boucle dans leur tête… Dans ces cas-là, la réflexologie crânienne et faciale est idéale pour lâcher le mental !", indique la réflexologue.

Pour les rides ?

"La réflexologie faciale et crânienne n'a pas de visée esthétique", précise Myriam Ferron. "Grâce aux massages lissants, aux produits hydratants et bio que j'utilise, je fais du bien à la peau mais en aucun cas je réduis les rides."

Pour maigrir ?

"La réflexologie ne fait pas maigrir à proprement parler, ce n'est pas en stimulant certaines zones réflexes que l'on va perdre du poids ! Cependant, la réflexologie aide les personnes à être plus apaisées, à mieux gérer leur stress", note Myriam Ferron. "Ainsi, les personnes qui grignotent ou qui mangent trop parce qu'elles sont stressées, celles pour qui la nourriture est associée au circuit de récompense, vont avoir tendance à modifier leurs comportements alimentaires (moins de grignotage, quantité de nourriture limitée) et se verront ainsi perdre du poids". La réflexologie est là pour les accompagner à mieux gérer leurs émotions, à les amener à leur bien-être.

Carte et schéma : quels sont les différents points ?

Tout le corps est représenté sur le visage via les "zones réflexes", qui correspondent à des organes ou des endroits particuliers du corps. Par exemple, l''arête du nez est la zone réflexe de la colonne vertébrale, les sourcils ou plutôt les arcades sourcilières sont la zone réflexe des trapèzes, épaules, bras. Vous avez aussi des points précis situés sur le sourcil qui en les stimulant vont dégager les sinus..., rapporte la réflexologue. "Beaucoup de personnes viennent également me voir pour des douleurs de dents ou à la mâchoire : elles font du bruxisme, serrent les dents, portent des gouttières… Ce qui crée des tensions et peut provoquer des névralgies au niveau des dents et des oreilles !". La réflexologie crânienne et faciale soulage ces tensions en travaillant sur des zones de la mâchoire, notamment sur le masséter (muscle).

Carte des points de réflexologie faciale
Carte des points de réflexologie faciale © adrenalinapura - 123RF

Qui consulter ?

"Il n'existe pas de règle précise pour choisir son réflexologue ! Renseignez-vous, allez à une première séance, et si vous vous sentez en confiance et à l'aise, tout va bien", assure Myriam Ferron. "Si ce n'est pas le cas, et si vous trouvez le/la réflexologue pas assez bienveillante, passez votre chemin ! Cela n'engage que moi, je pense que l'essence d'une réflexologue est la bienveillance !" Vous pouvez trouver sur le site "www.francecompétences.fr" les écoles de réflexologies en France qui ont obtenu la certification RNCP (registre national de la certification professionnelle). De plus en plus de réflexologues ont suivi une formation reconnue par l'état et possèdent le titre de réflexologue certifié RNCP. Vous les trouverez sur le site du SPR (Syndicat Professionnel des Réflexologues) qui répertorie tous les réflexologues en France (RNCP ou pas).

Comment se passe la première séance ?

"Lorsque la personne entre, je la fais s'asseoir, je lui demande comment elle va et pourquoi elle vient", raconte Myriam Ferron. "En discutant, nous choisissons ensemble quelle réflexologie pratiquer. Puis la personne s'allonge sur une table de massage, dans une ambiance cosy et tamisée, recouverte d'un plaid, avec de la musique, et le soin commence !", poursuit-elle. À la fin, je lui demande son ressenti, et je peux lui partager le mien également. Dans mon cabinet, la séance dure une heure ou 1h30, la durée va dépendre de la personne et de sa problématique.

Quels sont les dangers ?

Il n'existe aucun danger concernant la réflexologie crânienne et faciale ; il s'agit d'une pratique naturelle. "De plus, si le soin est agréable, il n'y a rien à craindre !", rassure Myriam Ferron.

Quelles sont les contre-indications ?

La réflexologie crânienne et faciale est contre-indiquée aux :

  • Femmes enceintes de moins de trois mois ;
  • Personnes touchées par des infections graves (pneumonies, septicémies, méningites, péritonites, etc.) ;
  • Personnes qui ont une thrombose ou une phlébite (caillots de sang présents) ;
  • Personnes qui ont des formes de diabète grave ;
  • Personnes en dépression grave ;
  • Personnes sous dialyse ;
  • Personnes portant un pacemaker.

"Globalement, les contre-indications sont les mêmes que pour les autres réflexologies", précise Myriam Ferron. "De plus, elles dépendent de chaque cas particulier : un médecin dans un hôpital peut donner le feu vert ou le recommander à son patient. Mais afin de ne prendre aucun risque et de se sécuriser, il est nécessaire de respecter ces contre-indications".

Merci à Myriam Ferron, réflexologue à Paris.

Remèdes naturels et autres médecines douces