11 remèdes de grand-mère pour faire baisser son taux de glycémie

11 remèdes de grand-mère pour faire baisser son taux de glycémie

On n'y pense pas toujours mais plusieurs remèdes existent pour faire baisser le taux de glycémie, c'est-à-dire le taux de sucre dans le sang.

A jeun, le taux de glycémie normale se situe entre 0.7 et 1.10 g/L. Au-delà, on parle d'hyperglycémie. Celle-ci peut être transitoire ou devenir chronique. Pour limiter le risque de complications liées au diabète, notamment cardiaques, cérébrales, rénales et oculaires, il est important de maintenir une glycémie normale. Voici des remèdes efficaces, à la portée de tous, conseillés par Véronique Liesse, diététicienne-nutritionniste et Alexia Karako, naturopathe. 

Les épinards à associer aux céréales complètes

Les épinards sont des légumes riches en magnésium, un minéral qui contribue à faire baisser le taux de sucre dans le sang. "Les épinards sont également riches en acide alphalipolïque qui améliore la sensibilité à l'insuline. On va l'associer à une céréale complète ou semi-complète (quinoa, sarrasin, riz complet) pour baisser l'index glycémique" conseille Alexia Karako. A noter qu'il est conseillé de manger les légumes au début du repas et de finir par les féculents pour que "l'élévation de la glycémie soit moins rapide" explique la spécialiste. En guise de féculents, on choisit des aliments à faible charge glycémique comme des légumineuses.

La cannelle et le gingembre : deux épices efficaces

La cannelle est un véritable allié pour faire baisser la glycémie et la stabiliser, la cannelle peut se consommer en infusion (on laisse infuser un bâton), en extrait sec, en gélules ou en poudre. On peut prendre trois grandes tasses par jour. "Le gingembre régule l'appétit et diminue le taux de sucre dans le sang" confirme la naturopathe. Dans les plats, en infusion avec une racine voire en gélules si on n'aime pas le goût. 

Le jus de citron, un excellent draineur du foie

Le jus de citron a la capacité de réduire l'index glycémique des aliments et représente un excellent draineur hépatique. Il peut être ajouté dans tous les plats. 

L'ail augmente la sécrétion de l'insuline

L'ail : en plus d'être une plante excellente pour la santé, l'ail possède une action hypoglycémiante. "En consommer régulièrement permet d'augmenter la sécrétion de l'insuline par le pancréas et ainsi de diminuer le taux de sucre dans le sang" explique Alexia Karako.

Lire aussi

Du vinaigre de cidre et/ou du thé vert pendant les repas

Le vinaigre de cidre aide à réguler la glycémie. Il est intéressant d'en mettre une cuillère à soupe dans chaque plat. Certaines personnes le boivent même pur avant le repas. Quant au thé vert, ce sont ses polyphénols qui sont intéressants pour limiter l'élévation de la glycémie. Le mieux serait de terminer son repas par cette boisson pour avoir un réel effet sur le taux de sucre (sans sucre le thé bien sûr).

Cuire son riz la veille

Ce qui est intéressant, c'est de cuire les aliments qui contiennent de l'amidon la veille, de les mettre au frigo et de les manger froid le lendemain. Pourquoi ? "Parce que l'amidon va se modifier en amidon résistant car on ne dispose pas des enzymes nécessaires pour le digérer donc comme il est moins digéré, il va moins élever la glycémie. Il va se retrouver au niveau du côlon et jouer un rôle de prébiotique en améliorant  le microbiote", argue la diététicienne-nutritionniste.

Le sport pour absorber davantage de glucose

"On sait que plus on est musclé, plus on a une surface musculaire capable d'absorber du glucose", développe la diététicienne-nutritionniste. L'activité physique, pratiquée de manière régulière, est fondamentale parce qu'elle permet aux récepteurs au glucose d'être beaucoup plus efficaces sans avoir besoin d'insuline. Et ce, d'autant plus si l'activité physique est pratiquée avant les repas.

Le yoga pour gérer son stress

Le cortisol, hormone du stress, augmente la sécrétion de la glycémie. Pour gérer son stress, rien de tel que la méditation, le yoga ou encore la sophrologie. La cohérence cardiaque fonctionne aussi très bien car elle permet de diminuer le taux de cortisol. 

Merci à Véronique Liesse, diététicienne-nutritionniste, auteure de Mon microbiote sur mesure (Éd. Leduc), ainsi qu'à Alexia Karako, naturopathe

Autour du même sujet