Remèdes contre les aphtes : miel, sel, citron, bicarbonate

L'aphte est une ulcération de la bouche, souvent à l'intérieur des joues ou de la lèvre. Il guérit spontanément mais des remèdes naturels peuvent soulager la douleur. Miel, citron, bicarbonate, sel, huiles essentielles... Tour des solutions miracle contre les aphtes.

Remèdes contre les aphtes : miel, sel, citron, bicarbonate
© yellowj - 123RF

Les aphtes peuvent être la conséquence d'une faible immunité, d'un problème dentaire, d'une mauvaise alimentation ou encore d'une anomalie digestive. Pour le reconnaître, rien de plus simple, "l'aphte est généralement de forme ronde ou ovale en cratère, explique Aude Maillard Docteur en pharmacie et aromatologue, avec une épaisseur blanche ou jaunâtre, parfois grisâtre au centre. Le contour est souvent boursouflé et rouge vif. Il peut atteindre plus d'un centimètre de diamètre dans sa forme majeure, ou être composé de minuscules ulcères regroupés, aux contours irréguliers". Sans effet secondaire, les remèdes naturels sont très efficaces pour soigner ces ulcérations douloureuses. Voici quelques conseils. 

Miel 

Le miel est un excellent cicatrisant ! Associé à quelques gouttes d'huile essentielle de laurier, il sera parfait pour soigner un aphte. Il faut alors en appliquer localement. Seul problème : il se dilue très rapidement. Le miel agit sur tous les ulcères et notamment ceux de la bouche comme les aphtes et stomatite aphteuse récurrente. Ses vertus antiseptique et antibactérienne sont complétées par un pouvoir cicatrisant, notamment le miel de thym. Ce dernier, étudié et utilisé par le Pr Bernard Descottes à l'hôpital de Limoges sur des plaies ouvertes démontre son efficacité. Le miel de thym possède les propriétés médicinales de la plante butinée, additionnée d'un cocktail actif d'enzymes, de vitamines, d'acides aminés propres à l'élaboration de ce nectar par les abeilles. Appliquer le miel, de thym de préférence, sur l'aphte avec un bâtonnet en bois, 3 fois par jour, après les repas. Ce soin soulage rapidement la douleur et réduit la taille de l'ulcère de jour en jour.

Citron 

Le jus de citron est le meilleur allié pour lutter contre un aphte. Mais son efficacité vaut d'être courageux deux minutes car il pique fort. Ses propriétés anti-inflammatoires vont agir très rapidement. Si bien que l'aphte devient indolore avant de régresser et disparaître. Il existe deux méthodes d'application : soit quelques gouttes de jus de citron pressé directement sur l'aphte. Ou la version bain de bouche, en pressant un demi citron dans un verre d'eau. A faire 2 fois par jour. Il est toutefois déconseillé en cas de douleur dentaire, précise Aude Maillard. Et un brossage doux des dents est ensuite nécessaire pour éviter l'attaque acide du citron sur l'émail.

Sel 

Le gros sel ou le sel de table sont très efficaces en bain de bouche. L'eau salée a une action anti-inflammatoire, a une action antalgique et cicatrisante sur l'aphte. Il est possible de rincer sa bouche à l'aide de ce bain de bouche 3 à 4 fois par jour. 

Clou de girofle 

Les aphtes sont parfois douloureux. Le clou de girofle, même en huile essentielle, a un effet anesthésiant et antiviral et peut soulager la douleur. 

Bicarbonate de soude 

Pour soigner un aphte, le bicarbonate "ne fait ni bien ni mal". Il a une action antiacide et anti-inflammatoire. En revanche, il est souvent utilisé sous forme de pate, mélangé avec de l'eau oxygéné pour traiter une gingivite. Egalement nommé bicarbonate de sodium, l'hydrogénocarbonate de sodium de son vrai nom va venir rééquilibrer le pH de la bouche. Il limite ainsi le développement des bactéries et optimise la cicatrisation. Aude Maillard conseille d'appliquer la poudre de bicarbonate directement sur l'aphte à l'aide d'un bâtonnet en bois ou de fabriquer une pâte composée de poudre et d'un peu d'eau. Son usage en bain de bouche, à raison d'une cuillère à café de bicarbonate dissout dans un verre d'eau, à répéter 4 fois par jour, est à la fois facile d'usage pour tous et efficace.

Vinaigre de cidre 

Comme le bicarbonate, le vinaigre de cidre peut être introduit dans l'hygiène quotidienne en l'utilisant lors d'un rinçage. Le vinaigre est un bon antiseptique. Pour traiter les aphtes on préfèrera un vinaigre à la myrrhe. Le vinaigre de cidre est un antiseptique multifonction, intéressant pour son action bactéricide précise Aude Maillard. Il va désinfecter mais aussi endiguer la prolifération bactérienne et réguler le pH de la bouche. Son pouvoir astringent est avantageux pour resserrer et assécher la muqueuse buccale. Il accélère ainsi la cicatrisation. Le vinaigre de cidre s'applique directement sur l'aphte avec un coton, 3 fois par jour.

Huile essentielle de Tea Tree 

L'aphte a un mode d'action viral. L'huile essentielle de Tea Tree, dont les vertus sont antivirales, aura donc des bienfaits et sera également cicatrisante. L'idée est d'associer les huiles essentielles (HE) de clou de girofle et de laurier noble à une troisième HE permet d'obtenir une synergie d'action pour plus d'efficacité. Aude Maillard, aromatologue, recommande d'ajouter l'huile essentielle de tea tree pour ses vertus antibactérienne et cicatrisante, à part égale. " L'utilisation d'une goutte du mélange à chaque brossage, mêlée au dentifrice permet de réduire l'inflammation buccale et d'éviter la plaque dentaire responsable de nombreux troubles " explique l'aromatologue. Les traitements naturels ont une approche locale pour soulager. Parfois ils peuvent soutenir une action plus globale. "Si la personne souffre de brûlures gastriques associées aux aphtes, elle peut alors mélanger de l'huile essentielle de menthe poivrée au laurier noble et au tea tree, pour son action anti-inflammatoire digestive. Il convient alors de prendre une goutte de chacune de ces trois HE dans une cuillère à café d'huile végétale (huile d'olive par exemple) après chaque repas, en cure de huit à dix jours. Mais attention, l'huile essentielle de menthe poivrée ne convient pas aux personnes ayant de l'hypertension artérielle" conseille Aude Maillard.

Huile essentielle de clou de girofle

L'huile essentielle de clou de girofle est particulièrement adaptée au traitement des aphtes. Elle combat la douleur par son effet anesthésiant. Et comme le clou de girofle est également antiseptique et anti-inflammatoire, il apaise autant qu'il soigne. Cette huile essentielle s'applique pure du bout du doigt sur l'aphte ou à l'aide d'un bâtonnet en bois. Son usage pur est strictement limité aux aphtes.

Huile essentielle de laurier noble

L'huile essentielle de laurier noble agit sur l'aphte à plusieurs niveaux. Ses propriétés anti-infectieuse et anti-inflammatoire luttent contre l'ulcère. Tandis que son action contre la douleur et sa fonction de rééquilibrant de la flore buccale vont contribuer à apaiser rapidement la gêne et prévenir la récidive. L'huile essentielle de laurier noble s'applique du bout du doigt sur l'aphte ou à l'aide d'un bâtonnet, juste une goutte, à répéter 2 à 3 fois par jour sur 1 ou 2 jour(s).

Huile essentielle de Ravintsara 

L'huile essentielle de Ravintsara est aussi un puissant antiviral. Il suffit d'en mettre une goutte sur un coton tige et d'en badigeonner sur la zone atteinte. 

Huile essentielle de Lavande Aspic 

Plus camphrée, l'huile essentielle de Lavande Aspic fonctionne plus spécifiquement sur les brûlures et les piqûres. Elle a également des propriétés cicatrisantes et un côté antalgique très puissant.  

Risques 

On ne connaît pas l'origine des aphtes mais certaines personnes ont un terrain plus propice à leur développement. Christine Perez conseille donc d'utiliser un dentifrice sans sulfate laurylé de sodium ou lauryl sulfate de sodium, l'agent tensioactif, moussant, intégré aux produits d'hygiène (dentifrice, gel douche etc). "Il faut également éviter les fruits non épluchés, les noix et certains fromages comme le gruyère et le roquefort." 

Précautions et contre-indications

Les remèdes naturels sont la plupart du temps utilisés en automédication. Ils permettent à chacun d'opter pour la solution la plus facile à mettre en œuvre et parfois la plus efficace pour eux. Leur action doit se manifester dans l'immédiat pour soulager la douleur, et sur une semaine maximum pour éradiquer l'aphte. Toutefois l'usage de ces traitements naturels est soumis à quelques précautions et interrogations. La survenue régulière d'aphtes douloureux doit interpeller sur d'éventuels problèmes sous-jacent, digestifs notamment. Une hyperacidité gastrique par exemple, change le pH des muqueuses buccales. Ce déséquilibre est propice à l'apparition des aphtes. Le stress, la fatigue, le surpoids sont autant de facteurs étiologiques, explique Aude Maillard, aromatologue. Il est alors nécessaire de procéder à une investigation avec son médecin traitant lorsque les aphtes sont trop fréquents et très douloureux.

L'emploi des huiles essentielles (HE) doit être modéré et suivre scrupuleusement les indications. Elles sont très puissantes et Aude Maillard rappelle qu'elles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et dans ce cas précis du traitement des aphtes, leur usage est proscrit avant 7 ans pour l'HE de tea tree et avant 12 ans pour le clou de girofle. Enfin, les traitements aux HE des aphtes ne doivent pas durer plus d'une semaine. L'usage de la menthe en médecine chinoise entend l'infusion des feuilles avec les tiges. Elle est toutefois déconseillée aux femmes qui allaitent car elle peut affaiblir la production de lait. 

Quand consulter ?

Si les douleurs et l'apparition des aphtes se poursuivent après une semaine de traitements avec des remèdes naturels, ou si l'apparition des aphtes est récurrente, il faut alors consulter son médecin.

Précautions pendant la grossesse 

"Si une femme enceinte avec des aphtes vient me consulter, je lui dis de changer de dentifrice", assure la dentiste. Une femme enceinte n'est pas plus fragile mais elle peut développer des gingivites, courantes durant une grossesse. Christine Perez conseille donc de se rendre au moins deux fois chez le dentiste en début et pendant la grossesse. 

Merci à Aude Maillard, Docteur en pharmacie et aromatologue et à Christine Perez, dentiste et aromathérapeute.

Remèdes naturels et autres médecines douces