Cire d'abeille et santé : vertus, utilisations, danger

Ingrédient naturel aux multiples vertus, la cire d'abeille est essentiellement utilisée en cosmétique. Quels sont ses dangers ? Peut-on la manger ? Explications avec Françoise Couic Marinier, docteur en pharmacie et aromathérapeute.

Cire d'abeille et santé : vertus, utilisations, danger
© belchonock

Définition : c'est quoi la cire d'abeille ?

La cire d'abeille est un produit de la ruche 100% naturel produit par les abeilles pour protéger leur ruche des agressions extérieures. Elle se compose essentiellement d'esters alcooliques, d'acides gras et de sucres. La cire est récoltée à la fin de la saison par les apiculteurs, en même temps que le miel. Elle est extraite à l'eau chaude ou à la vapeur, puis nettoyée et purifiée avant d'être transformée en pastilles.

Quels sont ses bienfaits santé ?

La cire d'abeille est traditionnellement utilisée pour élaborer de nombreux produits cosmétiques. "Elle a des propriétés d'agent de texture et d'épaississant dans les sticks et baumes à lèvres. Elle agit également comme stabilisateur dans les émulsions, durcisseur dans les savons et elle permet de concocter des crèmes hydratantes pour nourrir les peaux sèches. Enfin, la cire d'abeille sert de support pour réaliser des bougies naturelles", indique Françoise Couic Marinier, docteur en pharmacie et aromathérapeute. 

Comment utiliser la cire d'abeille ?

La cire d'abeille ne s'utilise pas pure car elle est solide. "Elle se mélange à du beurre de karité ou à des huiles végétales pour faire des émulsions ou rendre des baumes consistants. En pratique, la cire d'abeille doit représenter 1 à 10% du poids total de la préparation pour les baumes et sticks, et 1 à 5% pour les crèmes. On la fait fondre au bain-marie avec les autres ingrédients", explique l'aromathérapeute. 

"Elle se mélange à du beurre de karité ou à des huiles végétales"

Quels sont les dangers de la cire d'abeille ?

Si la cire d'abeille n'est pas dangereuse, il faut en revanche éviter d'en mettre trop car elle risque d'obstruer les pores. Il est également recommandé de ne pas l'appliquer lorsqu'elle est trop chaude car elle peut brûler la peau. 

Y a-t-il des contre-indications à la cire d'abeille ?

La seule contre-indication à la cire d'abeille est l'allergie aux produits de la ruche. Celle-ci se traduit essentiellement par des éternuements, un écoulement nasal, des picotements et démangeaisons au niveau des yeux et de la toux. 

Peut-on manger de la cire d'abeille ?

"La cire d'abeille est comestible mais très peu consommée, contrairement au pollen, à la gelée royale ou à la propolis", informe notre interlocutrice. 

Merci à Françoise Couic Marinier, docteur en pharmacie et aromathérapeute, auteur du livre " Le guide Terre vivante des huiles essentielles ", aux éditions Terre Vivante.

Remèdes naturels et autres médecines douces