Auriculothérapie : technique, points, bienfaits, risques

Chargement de votre vidéo
"Auriculothérapie : technique, points, bienfaits, risques"

L'auriculothérapie est une méthode thérapeutique non médicamenteuse qui considère que l'oreille est une représentation du corps humain. Cette pratique proche de l'acupuncture est complémentaire à une prise en charge classique.

Définition : c'est quoi l'auriculothérapie ? 

L'auriculothérapie est une médecine traditionnelle reconnue comme telle par l'Organisation Mondiale de la Santé depuis 1990. L'auriculothérapie est enseignée à la Faculté de Médecine de Paris et Strasbourg sur deux ans. Cet enseignement donne droit après soutenance d'un mémoire à la délivrance du Diplôme Inter Universitaire d'Auriculothérapie (DIU). "On retrouve dans l'histoire des traces d'utilisation de l'oreille comme vecteur thérapeutique, mais l'auriculothérapie en tant que méthodologie a été créée par le Dr Paul Nogier dans les années 1950, rappelle le Dr Antoinette Spassova, auriculothérapeute et médecin généraliste. L'auriculothérapie est basée sur la connaissance de l'anatomie moderne qui est très différente de celle de la médecine chinoise traditionnelle à laquelle appartient l'acupuncture, elle considère que l'oreille est une représentation du corps humain. Le Dr P. Nogier présentait dans sa première planche du pavillon de l'oreille 18 points, découverts par la méthode de la réflexothérapie. Ces 18 points représentaient les différentes parties anatomiques du corps formant dans l'oreille l'image d'un fœtus humain tête en bas." Les connaissances ont évolué depuis car dans la nomenclature normative internationale, on répertorie actuellement plus de 200 points sur les 2 faces de l'oreille qui permettent d'agir sur de nombreux dysfonctionnements. "L'Auriculothérapie est une méthode occidentale simple, efficace, scientifique, économique, écologique. Elle fait partie tout à fait normalement du déroulement d'une consultation médicale associant : interrogatoire, examen clinique, raisonnement scientifique, détection auriculaire correspondante, choix du traitement, auriculaire ou non."

Quelles sont les indications ? 

"Globalement on peut utiliser l'auriculothérapie dans plusieurs grands domaines", poursuit le Dr Spassova, avant de les détailler. Les principaux sont :

  • Dans le cadre de toutes les pathologies se manifestant par des douleurs aigues ou chroniques. On peut citer de nombreuses maladies rhumatismales, neurologiques, digestives et autres…
  • Dans les états anxieux, les troubles du sommeil, les symptômes pouvant évoquer un syndrome dépressif 
  • Dans les sevrages tabagiques, alcooliques, des médicaments tels que les tranquillisants en compléments de la prise en charge traditionnelle
  • Dans divers domaines moins systématisés tels que les allergies, l'énurésie, les troubles attentionnels et des acquisitions des enfants, les troubles métaboliques…. 
  • Dans l'accompagnement et les soins de support des patients atteints de maladies cancéreuses afin d'améliorer la tolérance des traitements chirurgicaux, chimiothérapiques et radiothérapeutes.

Quelle est la technique ? 

"Il existe pour ce traitement différentes techniques", ajoute le Dr Freddy Kayembe, auriculothérapeute et médecin anesthésiste. On pourra utiliser :

  • Des aiguilles d'acupuncture classiques (ASJ), stériles et jetables.
  • Des petits clous restant à demeure, stériles qui tomberont après leur effet. Ce sont les aiguilles semi permanentes (ASP)
  • L'électrostimulation
  • La cryothérapie (traitement ponctuel par le froid).

Quels sont les points d'auriculothérapie ? 

L'Oreille est l'image parfaite du corps via le système nerveux. "Tous les organes du corps y sont représentés sous forme de zone spécifique à l'espèce humaine et détectable en cas de pathologie, répond le Dr Kayembe. La stimulation précise de ces zones par diverses méthodes permettra une action thérapeutique puissante et durable." La face latérale et la face médiale du pavillon de l'oreille représentent chacun une partie du corps, qui comprennent 278 points au total (189 dans la face latérale et 89 dans la médiale). 

Combien de temps garder les aiguilles ? 

  • Les ASJ (aiguilles d'acupuncture classiques) sont laissées en place pour une durée de 30min à 1h puis ôtées.
  • Les ASP (aiguilles semi permanentes) sont laissées en place et tomberont d'elles-mêmes au bout d'un temps variable (quelques jours à quelques semaines).
  • L'électrostimulation et la cryothérapie sont des agents dont l'application est ponctuelle mais dont l'effet est prolongé pour la cryothérapie (effet aussi long que les ASP).

L'auriculothérapie est-elle efficace pour maigrir ? 

L'auriculothérapie permet de gérer les états de stress chroniques responsables de grignotage, de tendances compulsives vers certains aliments sucrés ou gras et salés. "L'amélioration des sensations de satiété contribue à diminuer les quantités ingérées pour réduire les apports caloriques et permettre une perte pondérale, observe le Dr Spassova. Nous savons que les régimes sont délétères puisqu'ils entrainent un effet de yo-yo après leur arrêt. Seule la réduction durable des apports caloriques permet d'agir au long cours en modifiant l'hygiène de vie."

Quels bienfaits de l'auriculothérapie contre la fatigue ? 

"En jouant sur différents leviers physiologiques comme l'équilibration des systèmes nerveux végétatifs ortho et parasympathiques, la libération de certains neuromédiateurs impliqués dans la réponse au stress, la libération d'endorphines, l'auriculothérapie aide notre organisme à lutter contre la fatigue de manière adaptative" complète le Dr Kayembe. 

Quelles sont les contre-indications ? 

"Plusieurs contre-indications ont été soulevées" rappelle notre interlocutrice :

  • Infection locale de l'oreille.
  • Traiter sans diagnostic posé.
  • Une urgence chirurgicale ou médicale ne relève pas de l'auriculothérapie.
  • Patients atteints de pathologie psychiatrique déstructurante (psychose) ou bénéficiant d'un traitement psychiatrique lourd.
  • L'auriculothérapie ne traite pas le cancer mais peut atténuer les effets secondaires des traitements anticancéreux.

Quels sont les risques et les précautions ? 

  • Être prudent chez les femmes enceintes : à partir du 7ème mois de grossesse il peut y avoir confusion à l'oreille de certains points maternels et fœtaux.
  • Patients sous anticoagulants (éviter les aiguilles)
  • Le clou (ASP) ne doit être ni touché, ni déplacé, ni enfoncé
  • Il faudra éviter d'utiliser le coton tige et les écouteurs intra-auriculaires afin de ne pas déplacer une aiguille dans le conduit auditif 
  • On évitera le port des boucles d'oreilles qui est une forme d'Auriculothérapie involontaire et donc imprévisible.

Où faire de l'auriculothérapie ?

En France, les soins par auriculothérapie comportant une effraction cutanée (Aiguilles) sont l'apanage des personnes habilitées à savoir : médecins, sages-femmes, dentistes et vétérinaires dans leur domaine de compétence.

Quel prix et est-ce remboursé ?

"L'auriculothérapie n'est ni reconnue, ni remboursée par la sécurité sociale, conclut le Dr Kayembe. Il s'agit d'un acte non remboursable. Lorsque vous consultez un médecin qui pratique de l'auriculothérapie, il y a une démarche de diagnostic et de thérapie. Le coût de la consultation est variable selon que votre médecin soit conventionné honoraires libres ou non, ou bien encore non-conventionné." L'assurance maladie rembourse à hauteur de 70% les consultations pratiquées par un médecin conventionné. Les frais des actes non remboursables sont quelques fois pris en charge par certaines mutuelles.

Merci au Dr Antoinette Spassova, auriculothérapeute, Médecin Généraliste à Maisons-Alfort (94) et au Dr Freddy Kayembe, auriculothérapeute, Médecin Anesthésiste à l'Hôpital Privé Paul d'Egine à Champigny sur Marne (94).

Remèdes naturels et autres médecines douces