Endorphines : définition, sécrétion, effets contre la douleur

Antalgiques, anxiolytique, relaxantes… Ces hormones sécrétées par le cerveau ont plus d'un bienfait sur notre organisme. Comment sont-elles fabriquées par l'organisme ? Quels rôles jouent-elles ? Peut-on être carencé ou au contraire en excès ? Explications avec le Dr Patrick Lemoine, psychiatre.

Définition : qu'est ce que l'endorphine ?

Il n'y a pas une mais des endorphines. "Il s'agit de neuropeptides, synthétisés par le
cerveau, principalement par deux glandes cérébrales, l'hypophyse et l'hypothalamus
. Elles sont présentes dans de nombreux organes dont le cerveau et la moelle épinière. Il en existe de plusieurs sortes, parmi lesquelles : la bêta-endorphine, la plus importante, et les enképhalines. Ces hormones se fixent sur les récepteurs morphiniques situés dans le thalamus et agissent de façon similaire à cet opiacé
", explique le Dr Patrick Lemoine, psychiatre. Elles sont émises au bout de 20 à 30 minutes, dans des moments d'effort physique, d'excitation intense, de douleur, ou lors d'un orgasme. Les endorphines agissent sur la douleur. Elles provoquent également une sensation de relaxation, de de bien-être, voire dans
certains cas, d'euphorie.

Différences avec la dopamine

La dopamine est un neurotransmetteur, c'est-à-dire une molécule chargée de transmettre l'information entre les neurones. Selon l'Inserm, la dopamine une molécule "du plaisir et de la récompense", que le cerveau libère lors d'une expérience qu'il juge "bénéfique". Ce peut être écouter une musique aimée, croquer dans du chocolat, parler à une amie...

Sécrétion

L'endorphine est sécrétée dans le cerveau avant de se répandre dans le sang et donc dans tout l'organisme. Le sport, l'amour, toutes les formes de plaisir sont les meilleurs stimulants pour sa sécrétion.

Bienfaits et effets sur le corps

Elles agissent à plusieurs niveaux. Ils sont :

  • Antalgiques, elles réduisent les sensations de douleurs. Un bienfait qui dure environ 4 heures.
  • Anxiolytique, c'est à dire qu'elles apaisent l'anxiété et le stress. Une fois sécrétée, les effets peuvent durer jusqu'à 6 heures après l'effort.
  • Chez certaines personnes, elles provoquent une  somnolence  et une relaxation mais, chez d'autres, ce sera davantage une euphorie.

Aliments qui libèrent de l'endorphine

Si aucun aliment ne contient d'endorphines, certains ont la capacité de favoriser la libération de ces hormones dans le cerveau. C'est le cas du chocolat noir (plus sa teneur en cacao sera élevée, plus la sécrétion sera importante), des fraises, des oranges, des plats épicés, des noix et des graines, et du raisin.

Excès d'endorphine : symptômes et causes

"Comme ce sont des molécules naturellement fabriquées par l'organisme, il est difficile de parler d'excès, précise le Dr. Lemoine. En revanche, les endorphines de synthèse, (morphine, héroïne, médicaments, produits de substitution…) ne sont pas à des doses physiologiques, et peuvent provoquer une dépendance, voire la mort par overdose". Elles peuvent alors provoquer de l'euphorie, des hallucinations, une insensibilité à la douleur, une insomnie, ou au contraire une hypersomnie.

Manque d'endorphine : symptômes et causes

Un dysfonctionnement du cerveau, une maladie psychiatrique, telle que la dépression, la schizophrénie ou certains médicaments, peuvent provoquer une carence en endorphine. La dénutrition et des douleurs chroniques peuvent également être en cause. "La pratique régulière d'un sport provoque aussi une dépendance "vertueuse" mais, en cas d'interruption brutale, elle peut aussi
provoquer des signes de manque que l'on risque de compenser en mangeant ou en buvant trop
", ajoute notre expert. Elle se manifeste alors par une sensibilité accrue à la douleur, une grande anxiété, de l'insomnie…

Merci au Dr Patrick Lemoine, psychiatre.

Anatomie