Grande camomille (partenelle) : migraine, bienfaits, effets secondaires

La grande camomille est reconnue pour ses effets bénéfiques dans la prévention des migraines, et dans le traitement des règles douloureuses chez les femmes. Son usage est conditionné à de multiples précautions de durée, de conditions de santé... Seul un praticien peut en déterminer l'emploi. Explications avec Amélie Mounier, naturopathe.

Grande camomille (partenelle) : migraine, bienfaits, effets secondaires
© Olga Kriger - 123RF

Nom de la plante

La grande camomille (Tanacetum parthenium), également connue sous les noms de partenelle, pyrèthre doré ou chrysanthème matricaire, est une plante vivace touffue à souche ligneuses qui se rencontre couramment dans les lieux incultes, au bord des murs ou des chemins en Europe, en Amérique du Nord et même en Amérique du Sud. Cette herbacée vivace appartient à la famille des astéracées. Ses fleurs sont jaunes et blanches, semblables à des marguerites. Ses tiges atteignent environ 50 centimètres de haut.

Quelles différences avec la camomille ?

Il existe différentes camomilles, attention à ne pas les confondre pour leur usage, même si "au final elles ont quasiment toutes les mêmes propriétés mais on les privilégiera plus dans certaines situations. Prise par voie interne, la camomille romaine (ou noble), et la camomille Allemande (ou matricaire) sont intéressantes pour la sphère digestive, la grande camomille (partenelle) l'est aussi, mais indirectement" distingue Amélie Mounier, naturopathe. Pour les distinguer sans commettre d'erreur, il est préférable de se référer à leur nom latin :

  • La camomille romaine ou noble est Chamaemelum nobile, "digestive et apéritive elle facilite la digestion. A prendre avant un repas", conseille la naturopathe.
  • La camomille Allemande ou matricaire est Matricaria chamomilla, "elle soutien la digestion en étant anti-spasmodique (elle agit sur les crampes), carminative (elle a un effet sur les ballonnements), elle favorise la digestion si elle est prise après un repas". Elle est également "apaisante du système nerveux."
  • La grande camomille ou partenelle est Tanacetum parthenium, "elle soulage les migraines, a des propriétés anti-inflammatoire intéressantes contre la douleur. Elle est aussi tonique digestive si elle prise avant un repas. Ses propriétés emménagogues, qui stimule le flux sanguin vers l'utérus, sont une aide pour les femmes en cas de règles douloureuses."
  • Le Chrysantemum parthenium genre de grande camomille qui se régénère d'elle-même. Elle est aussi antispasmodique et neurasthénique, particulièrement connue pour soulager les migraines.
  • La petite camomille est Matricaria recutita, elle a un effet antispasmodique, elle soulage des flatulences, elle est analgésique, anti-inflammatoire, cicatrisante et antiseptique.

Parties utilisées de la plante

Les capitules floraux et les feuilles séchées de la grande camomille sont les parties de la plante les plus fréquemment utilisées. Lorsqu'on les froisse, les feuilles dégagent une odeur caractéristique de camphre car la plante en est riche, aux côtés d'autres composants : acétates de chrysanthémyle, flavonoïdes, et parthénolide.

Bienfaits

Les feuilles de grande camomille sont efficaces contre la migraine, surtout en prévention. Le parthénolide qu'elle contient réduit l'action de certains neurotransmetteurs sur les vaisseaux sanguins du cerveau. La plante est également connue pour son usage en cas de règles douloureuses, pour les provoquer en cas d'absence ou de retard. La grande camomille est enregistrée dans la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée française.

Migraine

C'est grâce à son composant : le parthénolide, que la grande camomille est efficace pour soulager les migraines et prévenir les maux de tête et leur récurrence. Il aurait pour effet de réduire la production de sérotonine, un médiateur chimique du cerveau, permettant d'offrir cet effet, exploité depuis peu de temps en France. "Ses propriétés anti inflammatoire ont une action anti-douleur qui peut également expliquer son efficacité sur certaines migraines. La grande camomille a aussi un impact sur les sphères digestive et hépatique et on sait que l'origine des migraines peut être liée à ces deux axes". Amélie Mounier prévient néanmoins : "La partenelle est une plante qui accompagne les personnes migraineuses dans le but de les soulager, toutefois elle ne permet pas de les faire disparaître. Dès l'arrêt, les migraines peuvent revenir assez rapidement. Il est donc impératif d'aller chercher les causes et se faire accompagner par un professionnel pour trouver des solutions plus pérennes." La naturopathe recommande toujours de consulter un spécialiste dans un premier temps pour écarter une cause pathologique.

Bienfaits de l'huile essentielle de grande camomille

La grande camomille n'est pas disponible en HE. On utilise seulement la camomille romaine et allemande.

Posologie : gélule, tisane, EPS

  • En tisane : infuser 5 têtes de camomille (ou 1 cuillère à soupe de plante) pour 1 tasse à thé d'eau bouillante, faire infuser 10 minutes à couvert. Boire 2 à 3 tasses/ jour, entre les repas.
  • En gélule : la posologie va dépendre du produit choisi. Il faut se référer aux indications sur la boite. Une référence existe (ref Mills et Bone) : de 600 à 1000mg /jour jusqu'à amélioration et ensuite 150 à 300mg/ jour en prévention.
  • Extrait standardisé (EPS) : "la plante est à prendre plutôt en tisane ou gélules", recommande l'experte.

La grande camomille est "à prendre sur plusieurs mois avant d'en ressentir les bienfaits. Son efficacité se fait de manière progressive et lente" prévient t-elle.

Précautions d'emploi et contre-indications

  • L'usage de la grande camomille est contre-indiqué aux femmes enceintes, ainsi qu'à celles qui allaitent.
  • Elle est aussi déconseillée aux personnes présentant des allergies aux plantes de la famille des astéracées, qui regroupe notamment les marguerites et les pissenlits.
  • La grande camomille est "incompatible avec d'autres traitements pour la circulation" prévient la naturopathe. Si vous êtes sous traitement médicamenteux, prenez soin de le préciser à votre médecin ou à votre pharmacien avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique. Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant.
  • Rappel : les plantes se prennent toujours en cure de 21 jours (sauf exception où la prise est plus courte) avec une pause d'une semaine si on souhaite la renouveler. Il est impératif de toujours redemander les recommandations de posologie et contre-indications lors de l'achat d'un produit.

Effets secondaires indésirables

Les rares effets indésirables liés à la prise de grande camomille :

  • Troubles digestifs et diarrhées
  • Aphtes après avoir mâché les feuilles.

Merci à Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.

Phytothérapie