Veine saphène : douloureuse, dilatée, schéma, opération, traitement

La grande veine saphène et la petite veine saphène sont les principales veines du réseau veineux superficiel des jambes. C'est principalement sur ces veines saphènes que se forment les varices.

Veine saphène : douloureuse, dilatée, schéma, opération, traitement
©  Dmytro Dudchenko - 123RF

Définition : qu'est-ce que la veine saphène ? 

Les veines saphènes sont des vaisseaux sanguins situés dans les membres inférieurs. Ce sont des veines superficielles par opposition aux veines profondes (constituées des veines tibiales, des veines poplitées, des veines fémorales et des veines iliaques qui sont situées à l'intérieur des membres). "Les saphènes sont les veines principales du système veineux superficiel" précise le Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire et phlébologue (Paris). Le réseau veineux superficiel constitué de la grande saphène et de la petite saphène est en communication avec le réseau veineux profond grâce aux veines perforantes." "Les veines saphènes sont les veines les plus touchées par l'insuffisance veineuse" informe le phlébologue.

Anatomie et schéma  

Les veines saphènes sont localisées en superficie, juste sous la peau. On en distingue deux dans chaque jambe étroitement liées par des petites veinules qui les font communiquer. Elles sont équipées de valvules empêchant le sang de refluer. 

→ La grande veine saphène (ou saphène interne) constitue la veine superficielle principale du membre inférieur. Elle part de la face interne de la cheville, chemine sur la face interne de la jambe et de la cuisse, et remonte jusqu'à l'aine, où elle rejoint le réseau profond (veine fémorale). Son diamètre moyen est de 4mm à son origine, et de 7mm à sa terminaison.

→ La petite veine saphène (ou saphène externe) part de la face externe de la cheville, chemine sur l'arrière de la jambe et s'arrête à l'arrière du genou, où elle rejoint le réseau profond (veine poplitée). Son diamètre moyen est de 4mm.

schéma veine saphène
Schéma montrant les veines saphènes © 123RF-Peter Lamb

Rôle 

Les veines des jambes ramènent le sang au cœur en luttant contre la pesanteur, les valvules veineuses empêchant tout reflux sanguin. Les veines saphènes assurent ainsi le système veineux avec les veines profondes. Les veines saphènes jouent un rôle important dans la thermorégulation : les veines saphènes se dilatent s'il fait chaud et se contractent s'il fait froid.

Veine saphène douloureuse : causes et conséquences ? 

Une veine saphène peut entraîner une douleur diffuse, une sensation de lourdeur, de pesanteur, en cas d'insuffisance veineuse, c'est-à-dire lorsque les valvules empêchant le sang de refluer ne fonctionnent plus correctement. "Dans 80% des cas, les problèmes veineux sont liés aux veines saphènes ou à leurs ramifications" informe le Dr Ariel Toledano. "La saphène ne fait plus son travail de retour du sang vers le cœur, le sang reflue ce qui entraîne une dilatation de la veine. Cette dilatation peut être douloureuse" explique-t-il.
"Si la douleur au niveau de la saphène est située à un point précis, qu'elle est très violente, accompagnée d'un cordon douloureux, induré, rouge, inflammatoire, cela signale alors une complication de l'insuffisance veineuse : la thrombose variqueuse (veine qui se bouche)" décrit le Dr Ariel Toledano.

Veine saphène dilatée : causes et conséquences ?

Une veine saphène se dilate (varices) lorsqu'elle n'assume plus sa fonction car les valvules veineuses ne se ferment plus complètement : c'est l'insuffisance veineuse. Les varices touchent le plus souvent la grande veine saphène et se développent plus rarement dans le territoire de la petite veine saphène. "Lorsqu'une personne présente des signes d'insuffisance veineuse (douleur, varices), il est important de faire un échodoppler pour évaluer l'état de la veine saphène, son diamètre, la présence de reflux, et voir si cela touche aussi le système veineux profond (crosses). Cette cartographe des veines permet de savoir quel traitement envisager" indique le Dr Toledano.

Quels sont les traitements ? 

Il existe trois types de traitements graduels des maladies des veines saphènes. "Le premier traitement est un traitement médical, avec une série de mesures qui peuvent être associées les unes aux autres : sclérotharépie (injection de liquide ou de mousse sur grosses varices ou veine saphène malade), bas de contention, phlébotoniques" décrit le médecin. 
Le deuxième traitement consiste en un traitement endoveineux. Il peut se faire soit par radiofréquence ou par laser. "Ces techniques consistent à occlure la veine malade sous anesthésie locale par tumescence. Elles sont souvent associées à des phlébectomies (micro-chirurgies) pour traiter des varices accessoires drainées par la saphène" explique le Dr Toledano. "Les techniques endoveineuses sont privilégiées aujourd'hui car elles sont moins traumatisantes que les procédures chirurgicales classiques" précise-t-il.

Quand envisager l'opération ? 

Le troisième traitement de l'insuffisance veineuse de la veine saphène est l'éveinage par invagination, technique qui a remplacé le stripping de moins en moins utilisé. "Cette technique chirurgicale consiste à retirer la veine de bas en haut et à ligaturer les veines en jonction avec les zones profondes" décrit le Dr Toledano. L'intervention chirurgicale sur les veines saphènes est envisagée lorsque l'insuffisance veineuse est très évoluée. "Nous proposons un traitement gradué en fonction des symptômes et jamais trop traumatique " précise le phlébologue.

Merci au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire et phlébologue à Paris et auteur de 30 jours pour avoir de belles jambes, Editions In Press, 2017.

Anatomie