Bardane : bienfaits pour la peau, acné, psoriasis, cheveux

La bardane est une plante particulièrement intéressante : elle stimule le foie et favorise un bon microbiote pour une belle santé. Elle soulage les troubles urinaires légers et contribue au traitement de l'acné et du psoriasis. Revue de détail sur ses usages avec Amélie Mounier, naturopathe.

Bardane : bienfaits pour la peau, acné, psoriasis, cheveux
© Nadezhda Andriiakhina-123RF

Nom de la plante : grande bardane ou officinale

La bardane, également appelée la grande bardane ou officinale, Grateron, Napolier, Herbe aux teigneux ou aux pouilleux, est une plante robuste appartenant à la famille des Astéracées/Composées. De son nom latin Arctium Lappa (ou Arctium majus), elle est reconnaissable par ses grandes feuilles en forme de cœur et par ses fleurs rouges ou rose violacé en forme tubulaire entourées de bractées crochues. Commune en Europe, à l'exception du bassin méditerranéen, elle pousse dans des sols calcaires et se rencontre fréquemment en bordure de route, dans les prairies alpines et les prés. Originaire d'Asie et d'Europe, la bardane est une plante qui pousse spontanément dans la plupart des régions de l'hémisphère nord.  

Parties utilisées de la plante

Les parties utilisées de la plante sont les racines (en usage interne) et les feuilles (plutôt en usage externe). La bardane est surtout appréciée en phytothérapie pour sa racine qui concentre ses vertus médicinales. Avant la floraison, elle possède plusieurs propriétés, dont "une action sudoripare, dépurative et diurétique qui permet notamment de combattre les infections cutanées " précise Amélie Mounier, naturopathe. La première année, la racine peut atteindre 1 m de long et ne produit qu'une rosette de feuilles. Elle ne pourra être récoltée qu'en octobre. L'année suivante, apparaissent de solides tiges herbacées, velues et cannelées, hautes de 1,50 m. La racine peut alors être récoltée au printemps.

Propriétés

La médecine traditionnelle indienne et chinoise emploie la bardane pour traiter les douleurs articulaires, les abcès et les maladies respiratoires. Au Moyen Âge, les Occidentaux l'utilisaient pour prendre en charge les atteintes de l'appareil urinaire. La bardane est aujourd'hui utilisée en phytothérapie pour son action "stimulante des fonctions de l'organisme (sudoripare, dépurative et diurétique), elle aide à une meilleure digestion en facilitant une meilleure assimilation des graisses " souligne l'experte. La bardane est enregistrée à la Pharmacopée française, elle possède les propriétés suivantes :

  • Stimule les fonctions du foie et de la bile, et a une légère capacité à protéger le foie.
  • Soulage les troubles bénins des voies urinaires grâce à son effet diurétique. Cet usage traditionnel est reconnu par l'Agence européenne des médicaments (EMA). La bardane améliore ainsi le fonctionnement de l'appareil urinaire en favorisant l'élimination des urines.
  • Contribue à traiter certaines affections de la peau liées à un excès de production de séborrhée (ex : acné, furoncles). Cet usage traditionnel de la bardane est reconnu par l'Agence européenne des médicaments (EMA).
  • Favorise le microbiote : "La bardane est surtout un bon prébiotique grâce à l'inuline qui favorise une bonne flore intestinale, mais peut parfois entrainer des ballonnements" prévient la naturopathe.
  • Anti-inflammatoire : la bardane agirait également "sur les inflammations articulaires chroniques (rhumatismes), sur la goutte, elle facilite l'élimination des substances inflammatoires en l'associant à d'autres plantes anti-inflammatoires", indique la spécialiste.
  • Hypoglycémiante : "les vertus hypoglycémiantes de la bardane la rendent intéressante en cas de glycémie élevée. Toutefois il ne faut jamais la prendre sans l'avis et le suivi d'un médecin notamment si vous prenez un traitement hypoglycémiant".

Bardane et acné

La racine de bardane contient un polysaccharide appelé inuline et des acides-phénols, polyacétylènes, des flavonoïdes. "Ces substances exercent une action stimulante, dépurative, sudoripare et régulatrice des glandes sébacées. Elles permettent d'accompagner les affections de la peau telles que l'acné, indique la naturopathe. En cas de troubles cutanées comme l'acné, elle peut être associée à la pensée sauvage, à l'ortie, au pissenlit pour un effet dépuratif, diurétique et anti bactérien de la peau et du foie".

Bardane et psoriasis

La bardane est efficace sur le psoriasis et également sur les infections dermatologiques, "les dermatoses, l'eczéma, les dartres et les furoncles. On utilise également les feuilles de la plante pour soigner les gerçures, les piqûres d'insectes et les écorchures. Les extraits de bardane entrent dans la composition de crèmes et de lotions destinées à traiter les inflammations et les infections cutanées ", précise notre experte.

Bardane et cheveux

La bardane exerce une action stimulante au niveau cutané. Elle pourrait stimuler le cuir chevelu et ainsi freiner la chute des cheveux. Cette action n'est toutefois pas prouvée.

Posologie au choix

  • En infusion : permet une action contre les infections cutanées, les problèmes de peau. 5 g de feuilles séchées pour 1 litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 min, boire 2 tasses par jour.
  • En décoction : 40 g de racines pour 1 litre d'eau, faire bouillir 5 à 10 min et laisser infuser à couvert pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour durant une dizaine de jours pour un effet dépuratif. "Il est nécessaire de consulter pour obtenir une recommandation adaptée à vos besoins", préconise la naturopathe.
  • En gélule : il existe des gélules qui contiennent de la poudre de racine de bardane. Prendre 2 ou 3 gélules par jour avec un verre d'eau, en suivant la posologie indiquée sur la boite du fabriquant.
  • En extrait hydro-alcoolique (teinture mère) : 10 à 30 gouttes dans un verre d'eau, 3 fois/jour.

Faire une pause d'une semaine après une cure de 21 jours.

Précautions d'emploi et contre-indications

"La bardane est contre-indiquée en cas d'allergies aux plantes de la famille des astéracées, prévient Amélie Mounier, et attention en cas de prise de traitement hypoglycémiant. Les plantes se prennent toujours en cure de 21 jours (sauf exception où la prise est plus courte) avec une pause d'une semaine si on souhaite la renouveler. Il est impératif de toujours redemander les recommandations de posologie et contre-indications lors de l'achat d'un produit.

Bardane chez la femme enceinte

"La bardane est contre indiquée chez la femme enceinte ou allaitante" prévient la naturopathe.

Effets secondaires indésirables

L'EMA rapporte des cas de réaction allergique rarissime (de type choc anaphylactique) en relation avec la prise de bardane.

Merci à Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.

Phytothérapie