Mal de ventre chez l'enfant : causes, traitement, quand consulter ?

Les douleurs abdominales sont fréquentes chez les enfants et souvent sans gravité. Mieux vaut toutefois rester vigilant pour ne pas passer à côté d'une affection grave. Quelles sont-elles ? Quand et qui consulter ? Quels sont les traitements ? Le point avec le Dr. Marc Bellaïche, gastro-pédiatre.

Mal de ventre chez l'enfant : causes, traitement, quand consulter ?
© milkos

Mal de ventre aigu ou chronique

Ces douleurs sont considérées comme aiguës lorsqu'elles sont de courte durée, et chroniques quand elles persistent dans le temps.

Quels symptômes ?

"Une douleur abdominale, parfois associée à une une diarrhée, des vomissements, des gaz et des ballonnements peuvent se faire ressentir. Le ventre peut aussi être gonflé", précise le Dr. Bellaïche.

Quelles sont les causes d'un mal de ventre chez l'enfant ?

Troubles digestifs. "Les maux de ventre chez l'enfant sont souvent dus à des troubles de l'appareil digestif : constipation, digestion difficile, intolérance alimentaire, gastro-entérite ou, dans les cas les plus rares, parasites intestinaux (parasitose), explique notre expert. L'association d'une alternance d'épisodes de diarrhée et de constipation avec des douleurs abdominales récurrentes définissent le syndrome de l'intestin irritable."

Facteurs psychologiques. Dans certains cas, les maux de ventre chez l'enfant sont psychosomatiques comme le stress et l'anxiété. Ces troubles peuvent être causés par une situation familiale difficile, des difficultés scolaires…

Appendicite. Fréquente chez l'enfant et l'adolescent, l'appendicite est une inflammation de l'appendice, une excroissance située sur la partie terminale du gros intestin. Elle se manifeste par des symptômes spécifiques : l'enfant ressent une douleur qui augmente, et localisée en bas à droite du ventre. Elle est généralement associée à une fréquente envie d'uriner, des nausées, des vomissements et de la fièvre. La douleur peut survenir brusquement ou s'installer insidieusement sur plusieurs semaines. Cette maladie doit être prise en charge sans tarder : consulter un médecin ou se rendre à l'hôpital en cas de douleurs et de fièvre supérieure à 38°C.

Autres affections. Une infection urinaire peut être à l'origine des douleurs, le plus souvent causée par une bactérie, l'Escherichia coli. Une allergie alimentaire (au gluten, au lactose…), une hernie inguinale congénitale ainsi que les calculs urinaires peuvent être à l'origine de ces maux.

Quand et qui consulter ?

Lorsque le mal de ventre est aigu ou persiste en intensité et dans la durée, mieux vaut consulter son médecin traitant ou le pédiatre. Au besoin, celui-ci vous orientera vers un gastro-entérologue. "Certains signes doivent vous alerter et vous pousser à consulter sans tarder : les douleurs qui réveillent la nuit, les douleurs articulaires associées, perte de poids ou du sang dans les selles", recommande le Dr. Bellaïche.

Quels examens faire ?

L'examen clinique (la palpation du ventre et de sa région) et l'interrogatoire peuvent suffire à poser le diagnostic. Au besoin, le médecin pourra prescrire des imageries : échographies abdominales et bilans biologiques. 

Quels sont les traitements ?

En cas de maux de ventre aigus, il est conseillé de ne pas donner à manger pendant plusieurs heures, de faire boire des boissons chaudes (sauf en cas d'appendicite) et de poser une bouillotte sur le ventre.

Le paracétamol peut également aider à soulager les douleurs abdominales chez l'enfant. Si la douleur est chronique, l'enfant peut prendre, sur ordonnance, un antispasmodique (contre les contractions douloureuses de l'intestin) ou un pansement intestinal. Des facteurs psychologiques doivent faire l'objet d'une prise en charge spécifique en cas de retentissement important sur le bien-être de l'enfant.

Merci au Dr. Marc Bellaïche, gastro-pédiatre.

Santé du bébé et de l'enfant