Cyanose chez le bébé : symptômes, cause, que faire ?

Chez le nourrisson, une cyanose - une peau bleutée au niveau des extrémités dans un premier temps – peut être simplement due au froid ou à un malaise lors d'une régurgitation : on parle alors d'acrocyanose. Il existe la cyanose centrale et périphérique. Les principales causes sont cardiaques et respiratoires. Explications avec le Dr Alexandra Masson-Rouchaud, pneumo-pédiatre au CHU de Limoges.

Cyanose chez le bébé : symptômes, cause, que faire ?
© ekaterinapokrovsky.com

Définition : qu'est-ce que la cyanose ? 

La cyanose survient quand le taux d'oxygène dans le sang est trop bas, on parle alors d'hypoxemie. "Ce taux varie d'un enfant à l'autre. Il n'existe pas de seuil", explique le Dr Alexandra Masson-Rouchaud, pneumo-pédiatre au CHU de Limoges. "D'un point de vue clinique, la cyanose se manifeste par une coloration bleue qui apparaît chez les enfants au niveau des lèvres, aux extrémités des doigts et des pieds", poursuit la spécialiste. 

Quels sont les symptômes chez le bébé ?

La cyanose localisée ne concerne que les extrémités et le contour des lèvres et de la bouche. Dans le cas de cyanose généralisée, c'est la totalité du corps de l'enfant qui devient bleue, "ce qui est assez rare car les enfants sont pris en charge avant cela", indique la pédiatre. 

Quelles sont les causes de cyanose chez le bébé ? 

  • La cyanose congénitale chez l'enfant : cela concerne une atteinte cardiaque de l'enfant diagnostiquée dès la naissance ou dans les premiers jours de vie. "Ces malformations cardiaques donnent cette coloration bleutée", explique Alexandra Masson-Rouchaud.
  • La cyanose due à une atteinte respiratoire (infection, inhalation de corps étranger): Une infection pulmonaire peut être à l'origine d'un défaut d'oxygénation dans le sang et donc d'une cyanose. L'obstruction des voies aériennes par un corps étranger peut également entraîner une cyanose.
  • La cyanose transitoire (acrocyanose): une cyanose peut survenir chez un enfant qui fait un malaise – le malaise du nourrisson – lors d'une régurgitation par exemple. "Il peut alors subir un défaut d'oxygénation mais qui est transitoire. Aussi, quand l'enfant récupère, la cyanose disparaît", précise la pneumo-pédiatre. Cette cyanose peut aussi être due au froid : "on peut par exemple observer une cyanose à la sortie du bain ou si l'enfant n'est pas suffisamment couvert", détaille Alexandra Masson-Rouchaud. 

Quelles sont les complications ? 

Les complications vont dépendre de la durée de la cyanose. "S'il y a un défaut d'oxygénation prolongée dans le sang, notamment dans le cadre d'une cardiopathie, les séquelles peuvent être neurologiques. Mais même dans le cadre de malformations cardiaques, il peut n'y avoir aucune conséquences graves chez l'enfant avant qu'il ne soit opéré", précise la pédiatre. "Si la cause est respiratoire, les enfants seront gênés pour respirer et pourront développer des pathologies respiratoires", ajoute-t-elle. Les complications dépendent essentiellement de la cause de la cyanose.

Quels sont les traitements ? 

Le traitement dépend de la cause. 

  • Dans le cadre d'une cardiopathie congénitale, les cardiologues décideront, en fonction du type de cardiopathie congénitale, du traitement mis en place pour l'enfant : " cela peut être de la chirurgie néonatale nécessaire pour pallier aux besoins de l'enfant lors de ses premiers mois de vie en attendant qu'ils grossissent et qu'il puisse subir une chirurgie curative ", explique notre experte. 
  • S'il s'agit d'une pathologie pulmonaire, l'enfant pourra être mis sous oxygène le temps de soigner la maladie avec notamment des antibiotiques s'il s'agit d'une infection. 
  • S'il s'agit d'une cyanose transitoire pour reflux, on donnera des médicaments à l'enfant pour éviter les récidives de malaise. 

Quelle est la prévention ?

"Il faut que les parents soient bien vigilants et qu'ils réagissent s'ils constatent que l'enfant devient bleu lors de tétée ou d'un effort. Ils peuvent faire une vidéo pour la montrer à leur médecin, celui-ci décidera de demander ou un un avis spécialisé", conseille Alexandra Masson-Rouchaud. Dans le cas de cyanose transitoire due au froid, il suffit simplement de couvrir davantage son enfant.

Merci au Dr. Alexandra Masson-Rouchaud, pneumo-pédiatre au CHU de Limoges. 

Santé du bébé et de l'enfant