Soluté de réhydratation orale (SRO) : comment l'utiliser ?

Adiaril®, Picolite®… Les solutés de réhydratation orale sont utilisés pour prévenir et traiter la déshydratation, comme en cas de gastro-entérite. Qu'est-ce que c'est exactement ? Comment les utiliser et les préparer ?

Soluté de réhydratation orale (SRO) : comment l'utiliser ?
© faizalramli-123RF

Définition : c'est quoi un soluté de réhydratation orale ?

Un Soluté de Réhydratation Orale (SRO) est une denrée alimentaire destinée à des fins médicales spéciales, il ne s'agit pas d'un médicament. Ce produit se présente généralement sous forme de sachets de poudre à dissoudre dans de l'eau. C'est le traitement de première ligne en cas de diarrhée ou de gastro-intestinale aiguë chez le nourrisson et l'enfant. Pour être efficaces, les SRO ont une composition réglementée. Ils comportent : 

  • des glucides (sucres) qui contribuent à un apport énergétique, favorisent l'absorption de l'eau au niveau de l'intestin et modifient le goût pour faciliter la prise chez l'enfant
  • des électrolytes (sodium, potassium, chlorures) pour corriger les pertes provoquées par la diarrhée. Ils contribuent au maintien d'une bonne hydratation
  • des agents alcalinisants (citrates, bicarbonates) qui diminuent l'acidité de l'organisme induit par la diarrhée et préviennent une éventuelle acidose (diminution pathologique du pH sanguin)

Quel est le nom commercial d'un SRO ?

Les solutés de réhydratation orale sont commercialisés par différents laboratoires. Les principaux sont : Adiaril®, Picolite®, Fanolyte®, Viatol®, Physiosalt®, Nutribén S.R.O.® (en poudre pour solution buvable) et Ydrovit® (en solution prête à l'emploi). 

Quand en donner chez l'enfant ?

Chez l'enfant et le nourrisson, un soluté de réhydratation doit être administré dès la survenue d'une diarrhée ou de signes de déshydratation (yeux cernés et creux, fontanelles enfoncées, pli cutané persistant au pincement de la peau, rareté des urines, absence de larmes, perte de poids rapide). Il s'agit du traitement de référence de la déshydratation dans un contexte de diarrhée ou de gastro-entérite aiguë chez l'enfant, L'enjeu n'est pas de traiter la cause de la diarrhée, mais bien d'éviter la déshydratation. Dans certains cas graves, une déshydratation importante peut conduire à une hospitalisation, des séquelles lourdes voire au décès, surtout chez les enfants de moins de 3 ans.

Quand en prendre chez l'adulte ?

Le recours à un soluté de réhydratation n'est pas systématique en cas de diarrhée chez l'adulte en raison d'une guérison qui est souvent spontanée dans les 24 heures suivant le début des symptômes. De plus, une déshydratation chez l'adulte en bonne santé se manifeste très rarement. En cas de déshydratation modérée, un soluté de réhydratation orale peut être administré, surtout chez les personnes âgées particulièrement sensibles à ce phénomène. Les signes d'alerte sont principalement un pli cutané persistant au pincement de la peau, des urines moins abondantes, une sécheresse de la bouche, de la fatigue et une perte de poids rapide. Cette déshydratation peut se manifester lors d'une diarrhée aiguë, de vomissements répétés, de fièvre ou de fortes chaleurs. Face à des symptômes sévères tels qu'une confusion ou des hallucinations, une hospitalisation urgente s'impose. Une vigilance particulière vis-à-vis de ces produits est requise chez les patients présentant une insuffisance cardiaque ou rénale en raison de l'apport en eau et en électrolytes. Ainsi, une consultation médicale préalable à la prise du SRO est fortement recommandée.

Comment utiliser un SRO et le préparer ?

Le produit reconstitué est à administrer par voie orale, avec un biberon chez le nourrisson et le jeune enfant. La solution sera d'abord proposée à volonté par petites gorgées de manière régulière, toutes les 5 à 10 minutes puis toutes les 15 à 30 minutes. Si l'enfant refuse de boire le soluté au biberon, il est possible de lui faire avaler lentement à l'aide d'une petite cuillère ou d'une pipette (en la plaçant contre l'intérieur de la joue). Chez l'adulte, le principe d'administration par petites quantités à intervalles réguliers reste identique. En ce qui concerne la préparation, la poudre contenue dans le sachet doit être dissoute dans un volume de 200 mL d'eau faiblement minéralisée (Mont-Roucous, Volvic, Evian…). Rien ne doit être ajouté à la solution au risque de modifier la composition et de la rendre inefficace. Le produit reconstitué peut être conservé au réfrigérateur pendant 24 heures au maximum, excepté la solution prête à l'emploi Ydrovit® pouvant être conservée 48 heures après ouverture. 

Il est recommandé d'acheter le soluté de réhydratation orale en pharmacie.

Comment faire une solution de réhydratation maison ?

Pour être efficace, une solution de réhydratation orale doit comporter des glucides, des électrolytes et des agents alcalinisants à des concentrations bien définies. Pour cette raison, les sodas ne peuvent se substituer à ce type de produits en raison de leur trop forte concentration en sucres et de leur faible teneur en sodium. La préparation d'une solution de réhydratation maison est possible, mais reste discutable. Les protocoles de préparation disponibles sur Internet ne présentent pas une composition identique à celle des produits pharmaceutiques commercialisés. Il est donc recommandé d'acheter le soluté de réhydratation orale en pharmacie afin d'avoir une garantie sur l'efficacité et la sécurité du produit. Ces produits répondent à des exigences strictes en termes de fabrication et de contrôle. En cas de ruptures de stocks, les pharmaciens d'officine sont autorisés à fabriquer des solutions de réhydratation orale pour leurs patients, en sachant que des règles strictes encadrent la réalisation de ces préparations magistrales.

Sources : 
- La Haute Autorité de santé
- Société française de pédiatrie

Types de médicaments