Diabète : le dépistage, un geste simple Suis-je à risque ?

l'hypertension fait partie des facteurs de risque du diabète de type 2.
L'hypertension fait partie des facteurs de risque du diabète de type 2. © Creatas-Thinkstock

Vous l'avez compris : faire un dépistage du diabète est donc indispensable, notamment lorsqu'on présente un ou plusieurs facteurs de risque :  

 l'âge (après 45 ans),

 le surpoids et l'obésité (IMC supérieur à 30kg/m²),

 le tour de taille (supérieur à 80 cm pour les femmes, supérieur à 94 cm pour les hommes),

 la sédentarité,

 l'alimentation (pauvre en fruits et légumes),

 l'hypertension,

 un antécédent de diabète gestationnel,

 les antécédents familiaux (père ou mère diabétique en particulier).

Beaucoup de choses donc, mais qui méritent d'être identifiées : "Les études ont en effet montré qu'un dépistage précoce associé à la correction des facteurs de risque qui peuvent l'être (perte de poids, régime alimentaire, activité physique notamment) permet de réduire de 60 % l'évolution vers un diabète !", explique le Dr Fabriozio Andrelli.  

Le dépistage permet de retarder l'évolution du diabète et de traiter précocement. Au contraire, dès 10 ans de diabète non contrôlé, les complications apparaissent : rétinopathie, atteinte rénale, hypertension, maladies cardiovasculaires, etc.

Sommaire