Acidocétose diabétique : définition, symptômes, traitement d'urgence

Résultant d'une carence importante en insuline, l'acidocétose diabétique est potentiellement mortelle et nécessite un traitement en urgence. Comment se manifeste-t-elle ? Quelle est la conduite à tenir ? Réponses avec le Dr Boris Hansel, endocrinologue et diabétologue à l'hôpital Bichat. 

Acidocétose diabétique : définition, symptômes, traitement d'urgence
© Andriy Popov - 123RF

Définition

L'acidocétose est une complication sévère du diabète. Elle est provoquée par un manque d'insuline. "Chez une personne diabétique traitée, l'acidocétose correspond à une décompensation de la maladie diabétique, c'est-à-dire à une perte de stabilité de la pathologie qu'on l'on avait obtenue grâce au traitement. Elle survient essentiellement chez les diabétiques de type 1, c'est-à-dire ceux dont le diabète est causé par une maladie du pancréas qui ne fabriquent pas d'insuline. Néanmoins, un patient diabétique de type 2 est susceptible de faire une acidocétose s'il a contracté une infection sévère telle que le Covid-19 parce que son pancréas n'arrive plus, à cause de cette maladie surajoutée à fabriquer suffisamment d'insuline ", explique le Dr Boris Hansel. Les graisses vont donc être utilisées comme source d'énergie. Celles-ci sont déstockées sous forme d'acides gras ; c'est ce que l'on appelle la lipolyse. Or, cette lipolyse va entraîner la libération de grandes quantités de corps cétoniques dans le sang, dont le pH devient alors acide : c'est l'acidocétose. 

Symptômes

Les symptômes s'installent au cours de plusieurs jours : l'augmentation de la glycémie, le syndrome polyuro-polydypsique caractéristique (présence d'une soif et d'un besoin d'uriner excessifs entraînant des urines abondantes), la perte de poids, les crampes nocturnes, les troubles de la vision, l'essoufflement (dyspnée), les troubles digestif (nausées, douleurs abdominales et vomissements) et l'anorexie sont les principales manifestations de l'acidocétose. "L'acidocétose donne aussi une haleine particulière de pomme, engendre une grande fatigue et une déshydratation puisque l'on urine beaucoup ", précise l'endocrinologue. 

Acidocétose sévère

Les principales manifestations d'une aggravation de l'acidocétose vers une forme sévère sont : 

  • Trouble du comportement : agitation, prostration, somnolence. 
  • Trouble de la conscience : obnubilation ou coma hypotonique. 
  • Respiration rapide, ample et profonde.
  • Haleine présentant une odeur acétonique caractéristique.
  • Tachycardie.
  • Aggravation des nausées et des vomissements.
  • Douleurs abdominales violentes pouvant évoquer une urgence chirurgicale.
  • Soif, sécheresse des muqueuses, cernes, yeux excavés.
  • Baisse de la tension artérielle.
  • Perte de poids rapide.
  • Evolution possible vers un coma pouvant aboutir à un décès.

Acidocétose diabétique en pédiatrie : que faire ?

Si votre enfant a de la fièvre, qu'il présente des signes d'hyperglycémie tels qu'une soif et une miction importantes, qu'il vomit, qu'il se plaint de douleurs abdominales, qu'il respire bruyamment, qu'il a une haleine de pomme et semble somnolent, il faut consulter en urgence. 40% des enfants et adolescents chez qui le diagnostic de diabète de type 1 est posé présentent une acidocétose associée à un coma dans près de 15% des cas, provoquant une hospitalisation en réanimation et parfois même un décès. 

Bilan biologique

  • Hyperglycémie, augmentation du taux de sucre dans le sang.
  • Glycosurie, c'est-à-dire présence de sucre dans les urines.
  • Acétonurie, présence de corps cétoniques dans les urines.
  • Acidose sanguine avec une diminution du pH sanguin.
  • Baisse du taux de potassium dans le sang....

Évolution

L'acidocétose diabétique évolue favorablement en moins d'une journée si le traitement a été administré suffisamment précocement. Des complications mortelles peuvent néanmoins survenir.

Traitement d'urgence

  • Apport de bicarbonates, substances basiques permettant de lutter contre l'acidité sanguine et de faire monter le pH sanguin. 
  • Rééquilibrer le taux de sucre dans le sang à l'aide d'injection d'insuline.
  • Réhydratation.
  • Apport de sodium et de potassium.

"C'est une urgence vitale, il faut agir vite parce que si on ne fait rien, le patient peut en mourir. Cette décompensation se traite très bien, à condition de s'en charger rapidement avec la réhydratation, l'injection d'insuline à forte dose et un apport en potassium ", commente le diabétologue. 

Conduite à tenir

Une fois que l'acidocétose est traitée, on va essayer de comprendre pourquoi il y a eu une acidocétose puis revenir au traitement habituel du diabète que l'on va ajuster. "Généralement, chez le diabétique de type 1, c'est parce qu'il y a eu une erreur dans la gestion du diabète : le patient peut avoir arrêté l'insuline en pensant qu'il était guéri, avoir rencontré un problème technique ou avoir oublié de se piquer, poursuit le spécialiste. Le plus important, c'est d'identifier le mécanisme qui a conduit à cette décompensation pour éviter que cela se reproduise. Parfois, l'acidocétose est le mode de révélation de la maladie diabétique ". 

Merci au Dr Boris Hansel, endocrinologue et diabétologue à l'Hôpital Bichat. Coordonnateur de la chaîne santé de l'Université de Paris www.pums.fr

Endocrinologie