Vaccination Covid en pharmacie : rdv, éligibilité, conditions

Plus de 6% des vaccinations anti-Covid en France ont été effectuées en pharmacie. La vaccination y est possible dès 55 ans avec le vaccin d'AstraZeneca et de Johnson&Johnson. Inscription, rendez-vous, éligibilité, conditions, pharmacies qui vaccinent, questionnaire... Guide avec Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens.

Vaccination Covid en pharmacie : rdv, éligibilité, conditions
© SYSPEO/SIPA

[Mise à jour le mercredi 5 mai à 11h38] Depuis le décret n° 2021-248 paru le 5 mars 2021 au Journal Officiel (JO), les pharmaciens d'officine, déjà habilités à la vaccination, sont autorisés à vacciner contre la Covid-19 en France. Ce qui représente plus de 18 500 officines volontaires dans l'hexagone. Les pharmaciens d'officine assurent par ailleurs la délivrance aux professionnels de santé des doses de vaccin Covid, Mode d'emploi pour se faire vacciner en pharmacie. Plus de 6% des vaccinations anti-Covid en France ont été effectuées en officine, selon les données GERS Data de suivi en temps réel, soit 1 million de personnes sur les 16 millions ayant reçu au moins une dose à date, indique l'Union nationale des pharmacies de France (UNPF) le 5 mai. Avant de souligne que "les vaccins à ARNm ne sont toujours pas disponibles en ville sauf dans un cadre expérimental à La Réunion et en Moselle". "Les pharmaciens ont les compétences, les équipements et la légitimité pour administrer ces vaccins, pourquoi attendre ?" s'interroge la fédération.

Conditions d'éligibilité : Pour qui ?

Rendue possible depuis le 15 mars 2021 en France, date de réception des premières doses, la vaccination en pharmacie contre la Covid-19 est aujourd'hui possible à partir de 55 ans :

  • De 55 à 59 ans : sans conditions ou avec un risque de forme grave de Covid-19 ou avec une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19.
  • A partir de 60 ans : sans conditions. 

"En revanche, on ne peut pas vacciner les personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection" détaille Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens.

Avec quels vaccins ?

"Nous sommes légalement autorisés à vacciner avec un vaccin à ARN messager ou à vecteur viral", rappelle la pharmacienne. Jusqu'au 24 avril, la vaccination en pharmacie s'est déroulée avec le vaccin AstraZeneca puis le vaccin Janssen de Johnson&Johnson est arrivée. "Nous avons fait une demande pour pouvoir également administrer les vaccins à ARN messager le vaccin Pfizer-BioNTech (qui peut se conserver 15 jours à -20°) et le vaccin Moderna ce qui permettrait de toucher les personnes ciblées qui ont du mal à se déplacer dans les centres de vaccination."

Comment s'inscrire, faut-il prendre rendez-vous ? 

Contrairement aux centres de vaccination, il n'y a pas d'offre nationale de système de gestion de prise de rendez-vous en officine. "Chaque officine est libre de s'organiser comme elle veut, poursuit Carine Wolf-Thal. Elle peut s'équiper, si elle le souhaite, d'un logiciel de prise de rendez-vous de son choix." Dès réception des doses de vaccins en officine (entre le mercredi et le vendredi matin), les professionnels de santé peuvent proposer des rendez-vous aux patients après vérification de leur éligibilité. Soit environ une dizaine de jours après la prise de commande sur le portail de télédéclaration par l'officine. "Actuellement, on crée des listes d'attente car nous n'avons pas de visibilité sur le nombre de flacons et leur date de livraison. Une fois les flacons reçus, on rappelle les patients pour leur donner un rendez-vous." Le pharmacien peut programmer ses vaccinations sur 48 heures après ouverture du flacon AstraZeneca sous réserve de disposer d'un réfrigérateur qualifié et contrôlé à +2° / +8°.

Quelles sont les pharmacies qui vaccinent ?

Tous les pharmaciens d'officine inscrits à l'Ordre peuvent pratiquer la vaccination depuis le décret n° 2019-357 du 23 avril 2019, après déclaration à l'ARS de leur conformité. Jusqu'à présent, elle ne concernait que la grippe. "Il y a plus de 18 500 officines en France habilitées, formées, et volontaires pour vacciner contre la Covid-19", souligne la Présidente de l'Ordre. "Elles peuvent indiquer qu'elles pratiquent cet acte sur leur devanture ou dans le point de vente." Il est également prévu que les officines qui proposent de vacciner contre la COVID-19 soient référencées sur le site internet Sante.fr, comme elles le sont pour les tests antigéniques. Un formulaire doit être mis en place prochainement pour que les officines puissent déclarer les informations administratives et organisationnelles liées à la vaccination (jour où la vaccination est possible, accessibilité du lieu pour les personnes en situation de handicap…). "Pour pouvoir vacciner, les pharmaciens doivent suivre une formation (principes de base de la vaccination, contre-indications et effets indésirables, respect de la chaîne du froid…). De plus, la pharmacie doit disposer de locaux adaptés comportant un espace de confidentialité clos pour l'entretien préalable."

Comment se passe la vaccination en pharmacie ?

Le patient peut se rendre directement en officine sur présentation de sa carte vitale, sans prescription de son médecin traitant car le pharmacien est habilité à prescrire le vaccin. Deux exceptions toutefois pour les femmes enceintes et les personnes présentant un trouble de l'hémostase qui doivent disposer d'une prescription de leur médecin au préalable.

  • "Le patient va dans un premier temps compléter un questionnaire de santé dans le cadre de l'entretien pré-vaccinal, poursuit notre interlocutrice. Il permet de vérifier que le patient répond aux critères d'éligibilité (notamment pas d'administration de vaccin au cours des 2 dernières semaines ou absence d'antécédents allergiques) et de priorisation (entre autres âge, présence de comorbidités)." 
  • Une fois l'injection réalisée, le pharmacien enregistre la vaccination sur un système de téléservice, Vaccin Covid. "On renseigne le numéro de lot du vaccin, la marque, le bras de l'injection et le nom du pharmacien et on délivre un certificat de vaccination en vue de la délivrance de la seconde dose, sous 9 à 12 semaines." 
  • Conformément aux recommandations de la HAS, le patient doit patienter dans l'officine pendant environ 15 minutes, "en cas d'une réaction anaphylactique post-vaccinale". Le pharmacien doit d'ailleurs disposer du matériel et des produits pharmaceutiques adaptés dont de l'adrénaline injectable. "Je suis très confiante dans la motivation du réseau officinal pour se mobiliser pour cette cause, conclut la Présidente de l'Ordre. Plus on sera nombreux à vacciner, mieux ce sera pour les patients." On estime que les pharmacies françaises pourraient vacciner 1 million de personnes par semaine !

A quoi ressemble le questionnaire de vaccination ?

Le questionnaire à remplir avant d'être vacciné contre la Covid-19 en pharmacie est disponible sur le site du ministère de la Santé.

questionnaire vaccination covid pharmacie
Modèle de questionnaire de vaccination Covid-19 en pharmacie (dernière version : 06/03/2021) © Ministère de la Santé

Est-ce gratuit ?

L'acte est pris en charge par l'assurance maladie. Le patient n'a rien à débourser.

Merci à Carine Wolf-Thal, titulaire d'officine et Présidente du Conseil national de l'ordre des pharmaciens depuis juillet 2017. 

Traitements et vaccins