Test PCR Covid : prix, résultat, en pharmacie, où le faire ?

"Test PCR Covid : prix, résultat, en pharmacie, où le faire ?"

Le test PCR (dans le nez) est le test le plus fiable pour dépister le virus de la maladie Covid-19. Plus que le test antigénique réalisable en pharmacie. Peut-on faire un PCR en pharmacie ? Quels prix ? Quel délai pour avoir son résultat ? Est-il remboursé ? Pour qui ? Que faire s'il est positif ?

Le test PCR nasopharyngé est le test de référence pour le dépistage d'une infection au Covid-19. Il peut aussi se faire par prélèvement salivaire chez les enfants petits quand le prélèvement nasal est difficile. Un test PCR positif confirme que la personne est bien contaminée par le coronavirus de la Covid-19 et qu'il faut s'isoler (7 jours pour les vaccinés, 10 jours pour les non vaccinés).  Peut-on faire un test PCR en pharmacie comme on fait un test antigénique ? Ou uniquement en laboratoire ? Quel est le prix d'un test PCR ? Quel délai pour avoir ses résultats ?Tout savoir en pratique.

C'est quoi un test PCR ?

Le test RT-PCR : Reverse Transcriptase-PCR  pour "Transcriptase inverse-Réaction en Chaîne par Polymérase" est un test de diagnostic moléculaire mettant en évidence la contraction d'un virus par une personne. La plupart des tests PCR sont réalisés sur des échantillons prélevés en utilisant des tampons nasaux. Les sécrétions nasales, le sang, la salive, l'urine ou encore le liquide amniotique peuvent être testés par PCR. Les échantillons sont ensuite analysés à l'aide d'une méthode appelée amplification en chaîne par polymérase (PCR), qui détecte l'ARN du virus : soit le génome qui permet son identification. La recherche ne peut démarrer sans ce morceau de code génétique spécifique à chaque virus. La technique de PCR "a révolutionné la biologie moléculaire, et la génétique, indique Jacqueline Marvel, Docteur en immunité et lymphocytes cytotoxiques au Centre International de recherche en Infectiologie de Lyon. Elle permet aux chercheurs d'amplifier tout ce qui est génomique, l'ARN ou l'ADN pour en faire l'analyse. Elle cherche une séquence génomique spécifique : un virus, une mutation, ou d'autres choses. Une fois les caractéristiques de l'ADN trouvé, il en est fait des copies", car des quantités importantes d'un échantillon d'ADN sont nécessaires pour les analyses moléculaires et génétiques. Les études de morceaux d'ADN isolés sont presqu'impossibles sans amplification par PCR. Pour amplifier un segment ou bras d'ADN à l'aide de la PCR, l'échantillon est d'abord chauffé pour que l'ADN se sépare en deux morceaux d'ADN simple brin. Ensuite, une enzyme appelée "Taq polymérase" construit deux nouveaux brins d'ADN, en utilisant les brins originaux comme modèles et ainsi de suite. "A chaque cycle on amplifie, on multiplie les molécules, explique la scientifique. Ce processus entraîne la duplication de l'ADN d'origine, et chacune des nouvelles molécules contient un ancien et un nouveau brin d'ADN. Le cycle de copiage du nouvel ADN se répète", conduisant à plus d'un milliard de copies exactes du segment d'ADN d'origine. La PCR peut être appliquée au diagnostic de la maladie ou à l'agent qui cause la maladie, identifié par son ADN. Elle peut également s'appliquer aux enquêtes médico-légales lorsque des traces d'ADN sont trouvées sur les scènes de crime (cheveux, fluides corporels) ; ou à l'archéologie. Elle sert aussi dans le génie génétique pour introduire des gènes dans de nouvelles espèces.

Quel délai pour avoir les résultats ?

Le résultat d'un test PCR est généralement disponible dans les 24 heures qui suivent le prélèvement. Les résultats sont communiqués par SMS et/ou Email.

Quel est le prix d'un test PCR ?

Le test PCR pour dépister le Covid coûte 43,89 euros en laboratoire.

Qui peut être remboursé pour un test PCR ?

Dans le cadre de la prise en charge du Covid-19, un test PCR est réalisable sans avance de frais (et donc intégralement pris en charge par la Sécurité Sociale) selon les consignes du gouvernement :

  • si la personne a une prescription médicale (valable 48 heures)
  • si la personne qui réalise le test est mineure (avec pièce d'identité au cas où)
  • si la personne qui réalise le test a un schéma vaccinal complet contre le Covid (certificat de vaccination (TousAntiCovid ou papier), certificat de contre-indication à la vaccination ou de rétablissement.
  • si la personne a été désignée comme cas contact à risque et qu'elle peut le prouver en montrant le mail ou SMS envoyé par l'Assurance maladie.

Hors Covid, le remboursement d'un test PCR est soumis à sa prescription par un médecin ou par l'Assurance Maladie et est régie par la
nomenclature des actes de biologie médicale (NABM).

Combien de temps est-il valide ?

Dans le cadre du pass sanitaire, un test PCR est valide 24 heures à compter de la date du prélèvement.

Quelle différence entre le test PCR et le test antigénique ?

La PCR est le test de référence pour le diagnostic de la phase aiguë du Covid-19. Il permet de détecter la présence du virus SARS-CoV-2 dans l'organisme d'un individu à un instant T et donc de confirmer un diagnostic de Covid-19 posé par un médecin à 95%. Le prélèvement optimal est nasopharyngé. Le test antigénique est aussi recommandé mais son efficacité est moindre que le test PCR.

Points communs test PCR et Antigénique Différences test PCR et Antigénique
Ce sont tous deux des tests virologiques. Le test PCR recherche l'ARN du virus alors le test antigénique recherche ses protéines.
Ils servent à savoir si la personne est infecté sur le moment par le virus Sars-Cov-2. Le test PCR a une efficacité de 95% alors que le test antigénique est efficace à 70-80% et surtout pour les cas symptomatiques.
Ils sont faisables en laboratoires. Les résultats du test PCR sont connus dans les 24 heures contre 30 minutes au maximum pour le test antigénique.
  Le test PCR est uniquement réalisé en laboratoire et en centre de dépistage alors que le test antigénique l'est aussi en pharmacie.

Pour qui est-il payant ?

Tous les Français présentant ou non des symptômes de Covid peuvent réaliser un test PCR mais depuis le 15 octobre 2021 il n'est plus systématiquement remboursé quand il est réalisé par "confort". Les personnes non vaccinées contre le Covid et qui n'ont pas d'ordonnance médicale doivent payer leur test PCR. Le déremboursement des tests Covid (PCR et antigéniques) avait été annoncé par Emmanuel Macron le 12 juillet 2021.

Pour qui le test PCR est-il gratuit ?

Depuis le 15 octobre 2021, les tests de dépistage PCR restent entièrement pris en charge sans avance de frais et donc gratuits pour les personnes :

  • mineures, sur présentation d'une pièce d'identité ;
  • disposant d'un schéma vaccinal complet, sur présentation du certificat de vaccination au format numérique ou papier ;
  • ayant une contre-indication à la vaccination, sur présentation du certificat de contre-indication ;
  • identifiées comme cas contact
  • élèves du secondaire, de classes préparatoires ou de BTS de plus de 18 ans identifiés comme contact à risque, sur présentation d'un courrier type de l'Éducation nationale ;
  • présentant une prescription médicale délivrée par un médecin ou une sage-femme (valable 48h pour une personne symptomatique) ;
  • ayant un certificat de rétablissement, sur présentation du certificat au format numérique ou papier ;
  • concernées par des campagnes de dépistage collectif, organisées par les Agences régionales de santé ou au sein des établissements de l'Éducation nationale ;
  • se déplaçant entre la métropole et les territoires d'outre-mer ou de la Nouvelle-Calédonie et devant réaliser un tests à leur arrivée ou à l'issue d'une période d'isolement sur présentation d'un justificatif de transport et de la déclaration sur l'honneur prévue ou d'un arrêté préfectoral individuel justifiant de la mise en quarantaine ou du placement en isolement ;
  • de retour d'un pays en liste orange ou rouge et devant réaliser un test de sortie de quarantaine, sur présentation d'un justificatif de transport et de la déclaration sur l'honneur prévue ou de l'arrêté préfectoral individuel de quarantaine.
  • expatriées qui reviennent en France et qui n'ont pas pu recevoir la dose complémentaire pour l'obtention du passe sanitaire, pendant une durée de 14 jours suivant leur entrée sur le territoire français (arrêté du 2 décembre 2021).

Quelle est la fiabilité d'un test PCR ?

Les tests PCR peuvent être très précis, détectant le virus du Sars-Cov-2 dans 95% des cas. 

Où faire un test PCR Covid ?

Un test de dépistage de la Covid-19 par PCR se fait uniquement dans un laboratoire de biologie médicale ou dans un centre de dépistage. Il ne peut pas se faire en pharmacie où seuls des tests antigéniques sont réalisés.

Peut-on faire un test PCR en pharmacie ?

Non, les pharmaciens ne réalisent pas de test PCR. Pour le dépistage du Covid, les pharmaciens peuvent par contre réalisés des tests antigéniques (un peu moins fiables que le test PCR surtout s'ils sont réalisés plus de 4 jours après la survenue des symptômes quand il y en a).

Où faire un test PCR le dimanche ?

Pour faire un test PCR du Covid le dimanche, il faut trouver un laboratoire d'analyse ouvert ou un centre de dépistage.

► Certains laboratoires proposent des plateformes listant les centres et leurs jours d'ouverture (Cerballiance,

► Les plateformes de prise de rendez-vous comme Doctolib peuvent aussi aider à trouver les lieux ouverts le dimanche pour ce dépistage. 

►Le site Sante.fr liste tous les lieux de dépistage en France proposant les tests virologiques comme le test PCR.

Comment se déroule un test PCR ?

Concrètement, dans la recherche de la maladie Covid-19, des échantillons nasopharyngés sont recueillis chez les personnes qui présentent des symptômes de la maladie par le biais d'un écouvillon introduit dans la narine jusqu'au rhinopharynx, soit dans les voies respiratoires hautes.

Le prélèvement peut également être réalisé dans certains cas sur les voies respiratoires basses (crachats ou liquide bronchoalvéolaire). 'À l'heure actuelle, la période idéale pour détecter l'ARN viral du Covid-19 (le Sars-CoV-2) est de 1 à 7 jours après l'apparition des symptômes. Au-delà, le prélèvement nasopharyngé n'est plus optimal' indique la Haute Autorité de santé (HAS) dans un rapport. Le test PCR peut aussi être réalisé à partir d'un prélèvement salivaire, privilégié chez l'enfant quand le prélèvement nasopharyngé est très difficile. Hors Covid, la recherche de virus par test PCR peut aussi se faire d'après d'autres liquides biologiques. Il peut être prélevé : du sang, par prise de sang ou recueil d'une goutte de sang sur papier buvard ou encore d'urine sur bandelette, de selles collectées dans un récipient stérile ou d'os prélevé par biopsie. "Chaque prélèvement est propre à chaque fluide. Le prélèvement adéquat est d'ailleurs indispensable pour garantir la qualité d'une analyse", précise la scientifique. Typiquement : le frottis nasopharyngé pour la détection du virus de la grippe n'est optimal que s'il est fait de manière correcte (frottis profond) et au bon moment. Lorsqu'il s'agit d'analyser un herpès, le prélèvement peut être cutanéo-muqueux, génital, oculaire, rhinopharyngé, des sécrétions bronchiques, du  LBA (liquide broncho- alvéolaire), du sperme, des urines, de liquide gastrique.

Que signifient les résultats ?

L'interprétation des résultats de PCR est difficile. Le résultat est rendu avec l'indication "positif" ou "négatif" pour le patient, tandis qu'ils apparaissent sous forme de "barrette", avec des bandes blanches visibles qui représentent des fragments d'ADN du virus de taille déterminée pour les biologistes. Néanmoins, "la connaissance de la performance du test utilisé est essentielle pour l'interprétation analytique" indique l'experte, qu'il s'agisse d'un kit commercial ou d'une PCR développée par le laboratoire diagnostique. Les kits commerciaux ont l'avantage d'être homologués. Par conséquent, il est nécessaire que le clinicien connaisse les caractéristiques des méthodes PCR utilisées par le laboratoire effectuant l'analyse ou qu'il dispose d'un résultat accompagné d'un commentaire pour interpréter le résultat. Outre une simple détection, les méthodes moléculaires modernes permettent également de donner des indications quantitatives, par exemple pour suivre l'évolution de la charge virale des virus VIH ou de l'hépatite C sous thérapie, et de détecter ainsi l'émergence de souches résistantes. 

Que faire si le test PCR est positif ?

Il faut s'isoler car ce résultat confirme que vous êtes contaminé par le virus du Covid-19 et donc contagieux : 

Les tests PCR peuvent être très précis, détectant le virus dans 95% des cas.

Quelles sont les autres indications du test PCR ?

Le test PCR est préconisé dans la recherche d'infections virales et bactériennes, mais aussi dans le diagnostic de troubles génétiques ou la recherche d'empreinte digitale d'ADN. Et plus un gène (de virus) est exprimé, plus ses molécules d'ARN sont trouvées en grand nombre.

  • Le VIH : à partir du dixième jour après l'infection, le VIH devient détectable, notamment par test RT-PCR ou par mesure de la charge virale. Chez l'enfant de moins de 18 mois, les tests par PCR (recherche de l'ADN ou de l'ARN viral) sont les seuls utilisables du fait de la possible présence des anticorps de la mère. Le prélèvement peut être sanguin ou salivaire.
  • L'infection virale congénitale à cytomégalovirus est recherchée par test PCR dans le liquide amniotique chez la femme enceinte au cours d'un examen : l'amniocenthèse. Le diagnostic prénatal doit être confirmé, ou infirmé, au cours des trois semaines suivant la naissance par la recherche du virus par PCR dans l'urine ou la salive du nouveau-né.
  • L'herpès : ce tropisme sur la peau (éruption vésiculeuse) et les muqueuses (gingivostomatite, herpès génital), l'oeil (conjonctive et kératite) et le système nerveux central (méningite, méningo-encéphalite) peut être diagnostiqué à partir du frottis de la lésion cutanée ou de la muqueuse et analysé par test PCR. La sérologie spécifique de type - permettant de distinguer les IgG de type HSV1 et de type HSV2 - a pour objectif principal de prévenir les situations à risque de contamination de la femme enceinte ou de transmission du virus HSV de la mère à l'enfant. 
  • Les parasites : la détection par PCR est utile pour de nombreuses infections parasitaires comme la toxoplasmose, la leishmaniose, l'amibiase (distinction entre Entamoeba histolytica et dispar) ou la malaria à partir d'un prélèvement de sang. 
  • Les hépatites virales aiguës : hépatite A et E, la PCR peut être utile dans certains cas d'infection débutante, avant que les anticorps ne soient détectables, ou utile en complément d'un autre test. le prélèvement de plasma ou de selles natives est nécessaire.

Merci à Jacqueline Marvel, PhD en immunité et lymphocytes cytotoxiques au Centre International de recherche en Infectiologie CIRI à l'Inserm de Lyon.