Porteur sain Covid (asymptomatique) : définition, test, savoir

"Porteur sain Covid (asymptomatique) : définition, test, savoir"

Un porteur sain est positif au Covid mais ne présente pas de symptôme. Néanmoins, il est contagieux et peut transmettre le virus. Pendant combien de temps ? Quand faire un test ? Respecter un isolement ?

L'infection au Covid peut être asymptomatique. Autrement dit, la personne n'a pas de symptômes mais peut quand même transmettre le virus et contaminer d'autres personnes. Que veut dire "être porteur sain" ? Est-ce la même chose qu'un cas "asymptomatique" ? Comment savoir si on est porteur sain d'un virus ? Pendant combien de temps est-on contagieux ? Quel est le profil-type d'un porteur sain du Covid-19 ?

Définition : c'est quoi un porteur sain d'un virus ou d'une maladie ?

Un porteur sain est une personne dont l'organisme est infecté par un agent infectieux (virus, bactérie, parasite) mais qui ne présente pas de signes cliniques de cette infection. Autrement dit, il est porteur de l'agent infectieux dans son système sans être malade. En revanche, un porteur sain peut transmettre l'agent infectieux à d'autres personnes avec qui il est en contact. Un porteur sain est donc contagieux. 

De quelles maladies peut-on être porteur sain ?

On peut être porteur sain de différents virus et maladies : la varicelle, la grippe, l'hépatite B, la tuberculose, d'une MST comme les chlamydias, le VIH (Sida) et l'herpès... On peut également être porteur sain d'un gène comme c'est le cas pour certaines maladies génétiques et donc non contagieuses (la mucoviscidose par exemple). Dans ce cas, les gènes sont transmis par les parents à leur enfant. Chaque enfant hérite la moitié de ses gènes de son père et l'autre moitié de sa mère. En France, plus de deux millions de personnes seraient porteuses du gène de la mucoviscidose sans le savoir : c'est ce qu'on appelle des "porteurs sains". Ils ont un risque de transmettre le gène de la maladie à leur enfant, sans toutefois développer la maladie, précise Orphanet, le portail d'informations dédié aux maladies rares. 

Quelle différence en un porteur sain et un asymptomatique ?

Ces deux notions ont sensiblement la même définition. Un porteur sain et une personne asymptomatique ont tous les deux été infectés mais ne présentent pas des symptômes cliniques associés à l'infection. Petite subtilité néanmoins :

  • On parle de "porteur sain" pour une maladie infectieuse (porteur sain d'un virus par exemple) ou une maladie génétique. En revanche, on ne peut pas parler de "porteur sain" pour un trouble métabolique (diabète, hypertension artérielle...).
  • On parle de personne "asymptomatique" pour une maladie infectieuse, une maladie génétique ou pour des troubles métaboliques

Comment savoir si on est porteur sain du Covid ?

Pour diagnostiquer une personne asymptomatique au Covid, on ne peut pas se baser sur la présence de symptômes. Ainsi, le seul moyen de savoir si on est porteur du Covid-19 (avec ou sans symptômes) est de rechercher la présence du virus, grâce à la réalisation d'un test PCR (un prélèvement au niveau du nez à l'aide d'un coton-tige) qui permet de diagnostiquer une éventuelle contamination au Covid-19. Si une personne est infectée par le coronavirus au moment du prélèvement, le test PCR va le détecter.

► Si le test est négatif, on en déduit que la personne n'est pas porteuse du virus

► Si le test est positif, on en déduit que la personne est porteuse du virus et est donc contagieuse.

          • Si la personne positive n'a pas de symptômes au moment du prélèvement, on dit que c'est un porteur sain.

          • Si la personne positive a des symptômes (fièvre, toux, perte d'odorat...), on dit qu'elle est symptomatique, ce n'est pas un porteur sain. 

► Attention : il existe des "faux négatifs" pouvant être dus à une mauvaise technique de prélèvement. 

Combien de temps rester en isolement si on est porteur sain ?

La durée d'isolement et les consignes sanitaires dépendent de votre statut vaccinal.

► Personnes positives avec un schéma vaccinal complet et enfants de moins de 12 ans

Si vous êtes positif ayant un schéma vaccinal complet et à jour (cela concerne aussi les enfants de moins de 12 ans) : l'isolement est d'une durée de 7 jours (pleins) à compter de la date du début des symptômes ou de la date du prélèvement du test positif. Toutefois, au bout de 5 jours, vous pouvez sortir d'isolement à 2 conditions :

  • effectuer un test antigénique ou RT-PCR et celui-ci est négatif ;
  • ne plus avoir de signes cliniques d'infection depuis 48 h.

Si le test réalisé est positif ou vous ne réalisez pas de test, votre isolement est maintenu à 7 jours. Vous ne réalisez pas un second test à l'issue de ces 7 jours.

► Personnes positives avec un schéma vaccinal incomplet et les personnes non vaccinées

Si vous êtes positif ayant un schéma vaccinal incomplet (cela concerne aussi les personnes non vaccinées) : l'isolement est de 10 jours (pleins) à compter de la date du début des signes ou de la date du prélèvement du test positif. Toutefois, au bout de 7 jours, vous pouvez sortir d'isolement à 2 conditions :

  • effectuer un test antigénique ou RT-PCR et celui-ci est négatif ;
  • ne plus avoir de signes cliniques d'infection depuis 48 h.

Si le test est positif ou si vous ne réalisez pas de test, l'isolement est de 10 jours.

À noter : le respect des gestes barrières (port du masque et mesures d'hygiène) est à respecter les 7 jours suivant la sortie d'isolement du cas positif.

Est-on contagieux quand on est porteur sain ?

Le porteur sain ne présente pas de symptômes mais reste contagieux. Il peut donc transmettre la maladie à d'autres personnes. "Dans le cas du Covid-19, c'est particulièrement vrai pour les enfants, les adolescents ou les jeunes adultes", précise Frédéric Tangy chercheur retraité du CNRS, désormais affecté au laboratoire d'innovation vaccinale de l'Institut Pasteur dans un article de Sud-Ouest. Avec ou sans symptômes, une personne contaminée par le Covid-19 peut transmettre l'agent pathogène à 3 personnes en moyenne, rappelle l'Organisation mondiale de la Santé. Selon le Conseil scientifique, il faut rappeler que les patients asymptomatiques peuvent transmettre le virus et qu'ils sont responsables d'environ 40 à 50% des nouvelles contaminations, précise-t-il dans une note du 14 décembre 2020.

La durée d'incubation du Covid-19, c'est-à-dire le temps qui s'écoule entre le moment de la contagion et l'apparition des symptômes d'une maladie, est de 3 à 5 jours dans la plupart des cas, mais peut aller jusqu'à 14 jours. Cela signifie qu'une personne contaminée peut transmettre la maladie jusqu'à entre 3 et 14 jours avant l'apparition des symptômes (la moyenne est estimée à 1 semaine). Mais étant donné qu'un individu peut être "porteur sain", il y a toujours un risque de contagion, même après la durée d'incubation. Si elle n'est pas isolée, cette personne peut sans le savoir transmettre le virus à d'autres, susceptibles quant à elles de développer une forme clinique, parfois grave, de la maladie. Interrogé par le 19.45 diffusé sur M6, le Pr Yves Buisson, épidémiologiste et Président du groupe Covid-19 de l'Académie nationale de Médecine, indique qu'un isolement permet de considérer qu'un porteur sain n'est plus contagieux. Mais pour sortir de cet isolement, le porteur sain doit effectuer deux prélèvements négatifs, pour vérifier l'absence du virus. 

Un porteur sain a-t-il des anticorps contre le Covid ?

Rien ne le prouve. Néanmoins, une première infection au Covid-19 entraînerait une certaine forme de protection face au virus dans la grande majorité des cas, même si une quinzaine de cas de réinfection ont été signalés dans le monde, notamment à Hongkong, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Belgique. Théoriquement, il serait donc possible d'être contaminés plusieurs fois au coronavirus. Par ailleurs, les médecins ont recensés des cas de patients qui, après avoir été testé positif au Covid-19, ont ensuite été testés négatifs lors d'un test sérologique, comme s'ils n'avaient pas développé d'anticorps ou que ces derniers aient disparu de l'organisme entre les deux tests. "Pour le moment nous n'avons pas encore suffisamment de données sur l'immunité au Covid-19 pour tirer des conclusions définitives", souligne Laurence Weiss, immunologiste à l'hôpital européen Georges-Pompidou, citée dans Libération le 13 octobre. 

A Singapour, un nouveau-né présentait à sa naissance des anticorps contre le coronavirus, indique le quotidien The Straits Time. Ce bébé est né d'une mère qui a été contaminée au Covid-19 pendant sa grossesse en mars 2020 lors d'un voyage en Europe. A la naissance de l'enfant, "mon pédiatre a dit que les anticorps que j'avais développés contre le Covid-19 avaient disparu, mais Aldrin [le bébé] en possédait. Mon médecin suppose que je lui ai transféré mes anticorps pendant la grossesse". Un cas intéressant pour les scientifiques qui connaissent encore peu le lien entre contamination et développement des anticorps. 

Pourquoi certains d'entre nous sont porteurs sains ?

Un porteur sain d'un virus ne présente aucune manifestation clinique de l'infection : 

  • soit parce que l'agent infectieux (virus, bactérie...) est peu virulent : l'agent est trop faible pour entraîner des réactions de l'organisme et donc des symptômes.
  • soit parce que ses défenses immunitaires sont très efficaces (il développe plus d'anticorps que la moyenne) et empêchent l'apparition des symptômes.

Sources : Synthèse rapide COVID-19. Part des formes asymptomatiques et transmission du SARS-CoV-2 en phase pré-symptomatique. Saint-Maurice : Santé publique France, 8 juillet 2020 / Points épidémiologiques du Covid-19 hebdomadaires, Santé publique France.