Règles chez la femme : calcul des cycles, durée, symptômes

Comprendre les mécanismes du cycle menstruel est fondamental pour les femmes car les variations hormonales provoquent des symptômes et le cycle régit la reproduction. Comment calculer la durée de son cycle ? Anticiper l'arrivée des règles ?

Définition des règles

Les menstruations sont le nom scientifique des règles, les pertes de sang mensuelles par voies génitales chez la femme en rapport avec le cycle menstruel. 

Cycle menstruel

L'arrivée des règles à la puberté, vers 11-13 ans, marque le début du cycle menstruel. Elles reviennent de façon cyclique en moyenne tous les 28 jours. Les règles durent généralement 3 à 5 jours, et proviennent de la destruction de la couche interne de l'utérus, appelée "muqueuse utérine" ou "endomètre". La muqueuse utérine permet la nidification de l'ovule fécondé. Lorsqu'il n'y a pas de fécondation, elle desquame et est évacuée sous forme de saignements plus ou moins abondants 

  • Les ovaires produisent les ovules et les hormones indispensables au développement de l'endomètre.
  • Les œstrogènes sont des hormones permettant l'augmentation de l'épaisseur de l'endomètre.
  • La progestérone augmente après l'ovulation pour permettre à l'endomètre de perdurer et recevoir l'œuf fécondé. En l'absence de nidation, le taux hormonal chute et provoque les règles.

Durée du cycle menstruel

La durée du cycle féminin est normalement de 28 jours. Le cycle commence le 1er jour des règles et se termine la veille du 1er jour des règles suivantes. Par exemple : si le 1er jour des règles est le 2 du mois et que le 1er jour des règles suivantes est le 30 du mois, le cycle est de 28 jours. Toutefois, la durée des cycles menstruels peut varier d'une femme à l'autre, ainsi que pour une même femme, qui peut présenter des cycles irréguliers.

  • Un cycle est dit "long" lorsqu'il est supérieur à 35 jours. Les cycles peuvent parfois durer 56 jours, voire plus.
  • Un cycle court est un cycle inférieur ou égal à 21 jours.

Symptômes : impact sur l'humeur, prise de poids, acné...

Les différentes phases du cycle menstruel provoquent des symptômes, plus ou moins marqués selon les femmes. La période des règles peut provoquer des douleurs pelviennes ou lombaires parfois intenses, des nausées et des vomissements. La phase pré-ovulatoire est la phase la moins symptomatique. La seconde phase du cycle, avant les règles, peut provoquer un syndrome prémenstruel. Ce syndrome a un impact sur l'humeur avec une irritabilité fréquente, il provoque des tensions mammaires, une prise de poids pouvant aller jusqu'à 2 kilos et l'apparition de boutons d'acné chez la jeune fille.

Retard des règles

Arrêt des règles

Grossesse : Les menstruations cessent durant les périodes de grossesse et d'allaitement au sein à cause des modifications hormonales qu'elles engendrent. 

Ménopause : L'arrêt définitif des menstruations indique la fin de la capacité reproductrice : c'est la ménopause qui survient généralement vers l'âge de 50 ans. 

Pilules : Certaines pilules contraceptives peuvent bloquer les règles.

Phases du cycle menstruel

© Santé-Médecine
  • Lors de la phase pré-ovulatoire, première phase du cycle, l'endomètre augmente en épaisseur. Un ou plusieurs follicules (futur ovule) se développent au niveau de l'ovaire. Cette phase peut être prolongée en cas de cycles longs.
  • Lors de la phase d'ovulation, l'ovocyte est libéré par l'ovaire.
  • La phase post-ovulatoire dure 14 jours pour un cycle régulier de 28 jours mais peut toutefois durer entre 10 et 20 jours en cas de cycles très irréguliers. S'il n'y a pas eu fécondation, il y a une baisse brutale du taux d'hormones et apparition des règles. S'il y a eu fécondation, il y a production d'une hormone spécifique de la grossesse : l'HCG. Cette hormone maintient la production des autres hormones, notamment la progestérone. Elle permet ainsi de garder l'endomètre intact afin que le futur embryon s'y installe. La température corporelle varie au cours du cycle menstruel et son élévation au moment de l'ovulation peut permettre de repérer celle-ci.

Anomalies des règles 

Des anomalies des menstruations peuvent exister comme des règles trop abondantes en quantité ou en durée, appelées ménorragies ou hyperménorrhée. Il s'agit du trouble menstruel le plus fréquent. Il survient surtout à l'issue d'un cycle sans ovulation. Généralement, les règles prolongées ont un certain retard. Un retard important (supérieur à 15 jours) suivi de règles prolongées peut être un symptôme de fausse couche. Un traitement hormonal, une tumeur ou une inflammation du col de l'utérus sont parfois à l'origine de règles prolongées. Une échographie permet de mettre en évidence la cause responsable et de choisir le traitement approprié.  Les règles peuvent aussi être douloureuses, on parle alors de  dysménorrhées. 

Comment calculer sa date d'ovulation ?

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste. 

Règles chez la femme : calcul des cycles, durée, symptômes
Règles chez la femme : calcul des cycles, durée, symptômes

Sommaire Définition des règles Définition du cycle menstruel Durée Symptômes Retard de règles Arrêt des règles Phases Anomalies Calcul ovulation Définition des règles Les menstruations sont le nom scientifique...