Température corporelle : normale, basse, haute, que faire ?

La température corporelle est un bon indicateur de santé. Aussi, lorsqu'elle vient à trop augmenter ou baisser, une consultation s'impose. Quelle est la température normale ? Quand parle-t-on de température corporelle basse ou élevée ? Que faire ? Les réponses du Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Température corporelle : normale, basse, haute, que faire ?
© Asier - stock.adobe.com

Définition : qu'est-ce que la température corporelle ?

La température corporelle correspond à la température moyenne de l'organisme humain.

Comment mesurer sa température corporelle ?

Il est nécessaire d'utiliser un thermomètre. Celui-ci peut être placé :
►Dans le rectum : il s'agit de la méthode de mesure de la température centrale la plus fiable. Les variations de résultat avec cette méthode sont faibles et la précision est particulièrement élevée. "Elle est à privilégier chez le jeune enfant", recommande le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.
Sous l'aisselle : cette méthode donne des résultats plus bas que la méthode rectale. Cette différence est de l'ordre de 0,5 °C à 1,5 °C.
►Dans la bouche : l'appareil se place alors sous la langue. La température mesurée est inférieure d'environ 0,3 °C à 0,8 °C à celle mesurée par la voie rectale.
►Sur le front : le thermomètre constitué d'une bandelette plastique placée sur le front contenant des cristaux liquides. "Seulement, il manque de précision, donc il est plutôt déconseillé", prévient le Dr. Quillard.
►Dans l'oreille ou sur la tempe : avec un thermomètre à infrarouge.

Quel organe régule la température corporelle ?

La température corporelle est régulée par une glande située au niveau du cerveau, l'hypothalamus qui reçoit les informations du corps en entier et agit comme un centre de contrôle.

Quelle est la température corporelle normale ?

"Chez l'Homme, cette température moyenne varie entre 36,1° et 37,8°, sachant que celle-ci varie en fonction du moment de la journée, classiquement supérieure de 0.5 °C le soir par rapport au matin", précise l'expert.

Température corporelle basse : c'est quoi, quelles causes ?

On parle de température corporelle basse lorsqu'elle passe sous les 35°. "Elle diminue en cas de refroidissement involontaire (dû à une atmosphère fraiche par exemple)", ajoute le médecin.

Température corporelle haute : c'est quoi, quelles causes ?

Les médecins parlent de température corporelle élevée, hyperthermie (coup de chaleur) ou fièvre lorsque celle-ci dépasse les 38,5°. "La fièvre est une réaction de l'organisme qui permet de détruire les virus et bactéries présents dans le corps et favorise ainsi l'intervention du système immunitaire", explique le Dr. Quillard. Cette chaleur est compensée par la transpiration qui rafraichit la peau en surface.

Quelles sont les causes d'une variation de température corporelle ?

"La température corporelle normale est variable d'un individu à l'autre, elle est fonction du sexe (variation selon le cycle hormonal chez la femme), de l'environnement, de l'âge, de l'heure de la journée, la distance par rapport aux repas (manger fait augmenter provisoirement la température corporelle)", prévient l'expert.

Comment augmenter sa température corporelle ?

Il existe diverses solutions pour avoir plus chaud :

  • Réchauffez-vous au contact d'une autre personne : la température de son corps vous apportera de la chaleur
  • Couvrez votre tête, vos mains et vos pieds : ce sont souvent par les extrémités qu'il y a des déperditions de chaleur corporelle
  • Habillez vous en couche : trois couches de vêtements permettent de mieux garder la chaleur du corps
  • Portez des matières qui retiennent la chaleur : c'est le cas des matières naturelles comme la laine ou le coton qui laissent la peau respirer tout en maintenant le corps au chaud.
  • Bougez : courrez, sautez, marchez… l'activité physique n'a pas son pareil pour augmenter la température corporelle
  • Choisissez les bons aliments : parce qu'ils fluidifient le sang, facilitent la circulation et possèdent des propriétés vasodilatatrices, les omégas 3 sont à privilégier. Ils sont disponibles dans les huiles de colza, de lin et de noix et dans les poissons gras. Augmentez également votre consommation d'aliments riches en antioxydants comme les fruits rouges, le raisin noir, le brocoli, le poivron rouge, le kiwi mais aussi les pruneaux secs et les noisettes : ils renforcent les parois sanguines et stimulent leurs capacités à se contracter.
  • Buvez des tisanes : les infusions de feuilles de vigne rouge, d'hamamélis, de myrtille, de ginkgo ou de cassis contiennent des anthocyanes et des polyphénols aux propriétés anti-inflammatoires qui décongestionnent les veines et activent la circulation sanguine.

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Sur le forum santé : les discussions au sujet de la température du corps
Le forum est un lieu d'échanges ouvert à tous où tous les sujets liés à la santé peuvent être traités. Les utilisateurs intervenant sur les forums le font de leur libre initiative et sous leur pleine et entière responsabilité. Aucun diagnostic médical ne peut être effectué sur les forums. De la même manière aucun nom, ni coordonnées de médecin ne pourra être cité. Toutes les informations et messages disponibles ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin. Une équipe de modération professionnelle surveille le forum et oriente au mieux les demandes des internautes. 

Symptômes et questions diverses