Nycturie : c'est quoi, causes, comment la soigner ?

Chargement de votre vidéo
"Nycturie : c'est quoi, causes, comment la soigner ?"

Se lever la nuit pour faire pipi (nycturie) concerne plus de 70% des hommes et des femmes âgés de plus de 60 ans. Phénomène physiologique lié au vieillissement de la vessie, il peut parfois cacher d'autres causes. Éclairage du docteur Muhieddine Khodari, chirurgien urologue au Centre Luxembourg à Paris.

Définition : qu'est-ce que la nycturie ?

La nycturie est le fait de se réveiller toutes les nuits, au moins deux fois, pour aller uriner. "Cela a un impact énorme sur la qualité de vie. Le rythme du sommeil est perturbé, pouvant entraîner des problèmes métaboliques associés comme la prise de poids, un syndrome dépressif, voire même une augmentation des chutes chez les personnes âgées" constate le docteur Muhieddine Khodari, chirurgien urologue au Centre Luxembourg à Paris. Elle peut se rencontrer chez des adultes atteints de pathologies des reins entraÏnant une insuffisance rénale, ou chez des hommes atteints d'une hypertrophie bénigne de prostate. Lorsque le patient se lève un nombre anormalement élevé de fois la nuit, on parle de pollakiurie nocturne. "La nycturie est aussi possible chez des enfants qui ne sont pas propres ou en cours d'acquisition de propreté, mais elle ne doit pas être confondue avec l'énurésie qui survient involontairement durant le sommeil" précise l'urologue.

Quelles sont les causes de la nycturie ?

  • L'âge : la fréquence de la nycturie augmente avec le vieillissement. Elle est estimée à plus de 70 % chez les hommes et les femmes âgés de plus de 60 ans.
  • Les mauvaises habitudes alimentaires. En effet, les apports excessifs en eau, en sel ou tout autre excitant pour la vessie comme le thé, le café, le soda, la bière, peuvent entraîner des envies d'uriner.
  • Des causes anatomiques liées à une "petite vessie".
  • Une hyperactivité vésicale : "Ce sont des contractions non volontaires et anarchiques de la vessie. Elles sont le plus souvent d'origine idiopathique, c'est-à-dire sans étiologie identifiable, elles peuvent cependant être secondaires à une pathologie irritant la vessie : polype vésicale, infection ou inflammation de la vessie (cystite), calcul" détaille notre interlocuteur.
  • Un diabète, qui peut, s'il est mal équilibré, entraîner des envies fréquentes y compris la nuit.
  • Un problème de prostate : un cancer ou bien une hypertrophie. Son volume peut augmenter et comprimer ainsi les voies urinaires.
  • Une descente d'organe (prolapsus) chez la femme.
  • Une cause médicamenteuse : les traitements comme les diurétiques, utilisés pour traiter l'insuffisance cardiaque ou rénale, peuvent favoriser l'envie d'uriner la nuit surtout s'ils sont pris un peu tard dans la journée.
  • Une maladie neurologique, comme la maladie de Parkinson.
  • Le début ou la fin d'une grossesse.

Quels sont les symptômes de la nycturie ?

Les patients souffrant de nycturie ressentent un besoin pressant d'uriner pendant la nuit. Ils se lèvent une à plusieurs fois par nuit. La nycturie très fréquente est appelée la pollakiurie nocturne. "La nycturie n'est jamais isolée, elle est souvent associée à d'autres symptômes urinaires : des besoins urgents, impérieux, des envies fréquentes, des brûlures à la miction, du sang dans les urines" explique le docteur Khodari.

Nycturie et apnée du sommeil : quel est le lien ?

"Les gens qui souffrent du syndrome d'apnée du sommeil se lèvent, et par réflexe vont aux toilettes, mais ici l'envie d'uriner n'est pas la cause du réveil. C'est un diagnostic différentiel : le spécialiste réalisera alors des examens appropriés afin de différencier des maladies aux signes cliniques proches et de déterminer la nature de ces levers nocturnes" explique l'urologue.

Diminuer les apports en boisson et surtout en thé, café, alcool, tisane à partir de 17 heures.

Quel est le diagnostic ?

L'utilisation de questionnaires spécifiques permet de repérer la nycturie. Le patient doit aussi, la plupart du temps, remplir un calendrier mictionnel, sur lequel il indiquera sur deux jours consécutifs les horaires ainsi que les volumes urinés. Les objets connectés, comme les bracelets ou les montres peuvent aussi être des outils précieux pour récupérer des informations sur la fréquence des levers nocturnes. Une analyse d'urine (ECBU) est nécessaire, notamment afin de mesurer le taux de glucose ou de détecter une infection urinaire. Ceci afin d'éliminer une maladie non urologique (diabète, maladie cardio-vasculaire) ou urologique.

Comment soigner la nycturie ?

Pour soigner la nycturie, il faut au préalable identifier la cause et la traiter. Il existe deux types de médicaments prescrits sur ordonnance : Les anticholinergiques qui bloquent les contractions de la vessie et donc l'envie d'uriner. Ainsi que la desmopressine qui va agir comme une hormone anti-diurétique.

Quels sont les traitements naturels contre la nycturie ?

"Le traitement repose sur des règles hygiéno-diététiques afin de changer des mauvaise habitudes : diminuer les apports en boisson et surtout en thé, café, alcool, tisane à partir de 17 heures. Avancer l'heure du repas du soir. Réduire aussi tout ce qui peut être irritant pour la vessie avant de se coucher (tabac, excès de sel, les plats épicés). Prendre les médicaments un peu plus tôt dans la journée" énumère le docteur Khodari. Et d'ajouter : "Il faudra aussi penser à vider sa vessie avant de se coucher."

Merci au Dr Muhieddine Khodari, chirurgien urologue au Centre Luxembourg à Paris.

Symptômes et questions diverses