Période de fécondité : calcul pour la connaître, différence avec l'ovulation

La fertilité de la femme est cyclique. La période de fécondité correspond à la phase du cycle menstruel durant laquelle un couple peut concevoir. Comment la calculer ? Quelle est la différence avec l'ovulation ? Peut-on tomber enceinte hors période de fécondité ?

Période de fécondité : calcul pour la connaître, différence avec l'ovulation
© Elnur Amikishiyev - 123RF

Définition : qu'est-ce que la période de fécondité ?

La période de fécondité, ou période de fertilité, correspond au laps de temps durant lequel la probabilité de concevoir un bébé est optimale. Cette période du cycle menstruel dure environ 6 jours : les 5 jours précédant l'ovulation (fin de la phase folliculaire) et le jour de l'ovulation lui-même.

Il convient de noter que chaque cycle d'ovulation n'a que 20% de chances de déboucher sur une grossesse. L'âge est également une donnée importante pour déterminer la fécondité. Jusqu'à 30 ans, la fertilité de la femme est maximale. Puis elle décroît, et ce phénomène s'accentue à partir de 35 ans. Cette baisse est due au nombre et à la qualité des ovules qui diminuent.

Il existe aussi des circonstances propres aux conditions de vie de chacune qui peuvent avoir une influence : périodes de stress, surpoids, sous-poids, consommation de tabac, fatigue constituent des éléments pouvant nuire à une fertilité optimale. médicaments, maladies

Différence entre la période de fécondité et d'ovulation

La période de fécondité est une période plus large (plusieurs jours) que l'ovulation (un jour). Pendant le cycle menstruel, l'ovulation correspond au moment où un ovaire libère un ovule. Jusque-là, cette cellule était stockée dans un follicule ovarien, qui s'est développé durant la première phase du cycle (phase folliculaire). Cette étape est essentielle à la reproduction : sans ovulation, pas de grossesse possible.

La période de fécondation précède de 5 jours l'ovulation et inclus l'ovulation. "La première partie du cycle, c'est à dire la phase folliculaire avant l'ovulation, est variable alors que la 2ème partie (la phase lutéale) a toujours la même durée - 14 jours" précise le Dr George Delamare, médecin généraliste

Calcul pour connaître sa période de fécondité

Pour connaître sa période de fertilité, il importe de connaître d'abord la longueur de ses cycles menstruels, c'est-à-dire le nombre de jours entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes. Souvent, le cycle dure 28 jours. "Si le cycle est irrégulier, il est impossible de connaître précisément la date de l'ovulation en faisant un calcul" prévient le Dr. Delamare.

Exemple : Dans un cas où le cycle dure 30 jours. Les règles surviennent toujours 14 jours après l'ovulation. Il faut donc retirer 14 jours pour connaître le jour de l'ovulation, soit au jour 16 (30 jours – 14 jours). On sait que la période de fécondité commence 72 heures avant l'ovulation (soit trois jours, donc jour 13 du cycle ici). Elle augmente jusqu'au jour de l'ovulation (jour 16) puis s'arrête.

Quels signes : douleur, humeur... ?

L'ovulation en elle-même peut provoquer signes :

  • Une glaire cervicale abondante, claire et filante (semblable à un blanc d'œuf cru).
  • Une légère hausse de la température
  • Une diminution du pH du vagin
  • Des douleurs dans le bas du ventre semblables à celles des règles
  • Une gêne à la poitrine
  • Une augmentation de la taille des ganglions à l'aine
  • De petits saignements
  • Des ballonnements voire une légère prise de poids liée à la rétention d'eau
  • Une augmentation de la libido
  • Des tests vendus en pharmacie permettent de déterminer le moment de l'ovulation.

Période de fécondité pour un cycle de 25 jours

Dans un cycle de 25 jours, l'ovulation a lieu le 11e jour (25 - 14) : la période de fécondité est donc comprise entre le 6e jour du cycle et le 11e.  Ce calcul est exact si les règles durent toujours 25 jours.

Période de fécondité pour un cycle de 28 jours

Dans un cycle de 28 jours, l'ovulation a lieu le 14e jour (28 - 14) : la période de fécondité est donc comprise entre le 9e jour du cycle et le 14e. 

Peut-on tomber enceinte hors de la période de fécondité ?

Il ne saurait y avoir de fécondation en dehors de la période de fertilité. Toutefois, parce qu'il est impossible de prévoir avec avec certitude la date de l'ovulation, cet intervalle peut commencer plus tôt ou plus tard d'un cycle à l'autre. À noter, "les spermatozoïdes peuvent mettre deux jours à atteindre l'ovule. De fait, il existe une "fenêtre" de fécondité un peu plus large que la période de fécondité" précise le Dr Delamare. Ainsi, si l'on ne souhaite pas d'enfant, il est conseillé d'utiliser un moyen de contraception tout au long du cycle menstruel.

Merci au Dr George Delamare, médecin généraliste

Conception