Ovocyte : rôle, schéma, congélation, don, fécondation

L'ovocyte est la cellule reproductrice féminine, contenue dans les ovaires. Quel est son rôle ? Quelles conditions sont nécessaires pour congeler ses ovocytes ? Et pour le don ? Le point avec la Dre Julie Benard, spécialiste en médecine de la reproduction et endocrinologie gynécologique.

Ovocyte : rôle, schéma, congélation, don, fécondation
© fanjiann555 - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un ovocyte ?

L'ovocyte est la cellule reproductrice (ou gamète) de la femme. "L'ovocyte se développe dans une structure en forme de sac, appelée follicule ovarien. Au cours du cycle menstruel, seul un follicule est sélectionné pour poursuivre sa maturation jusqu'au stade ovulatoire. L'ovulation permet la libération d'un ovocyte mûr après rupture du follicule ovulatoire. L'ovocyte mature est expulsé hors de l'ovaire et peut alors être fécondé par un spermatozoïde", commente la Dre Julie Benard.

Quel est son rôle ?

L'ovocyte est le gamète femelle capable d'être fécondé par un spermatozoïde pour obtenir un embryon, auquel il apporte 50% de son patrimoine génétique. De la puberté à la ménopause, de nombreux ovocytes initient leur croissance, mais un seul d'entre eux parvient à poursuivre sa maturation tous les mois pour être libéré et capté par une des trompes. Si un spermatozoïde et un ovocyte se rencontrent, la fécondation peut avoir lieu.

Qu'est-ce qu'un ovocyte mature ?

Il existe deux types d'ovocytes :

  • l'ovocyte I. L'ovocyte I, ou ovocyte immature, succède à l'ovogonie vers le 7ème mois de grossesse. Il se définit par son noyau bloqué en prophase de 1re division de la méiose.
  • l'ovocyte II. De son côté, l'ovocyte II est un ovocyte mature. Il se caractérise par son noyau bloqué en métaphase de 2e division de la méiose.

"Si la majorité des follicules contenus dans les ovaires sont au repos, certains vont entrer en croissance puis passer par plusieurs étapes avant d'atteindre la maturité. Si l'on considère une femme qui ne prendrait jamais de contraception au cours de sa vie, seuls 300 à 400 follicules poursuivront leur maturation jusqu'à l'ovulation. Les autres vont mourir de façon aléatoire, quel que soit leur stade de développement. L'ovocyte mûr correspond donc à celui qui a passé toutes les étapes jusqu'à l'ovulation, c'est le seul ovocyte capable d'être fécondé par un spermatozoïde", indique la spécialiste.

Schéma d'une fécondation d'un ovocyte
Schéma d'une fécondation d'un ovocyte © designua - 123RF

Quelles conditions pour congeler ses ovocytes ?

Selon la loi du 3 août 2021 relative à la bioéthique, les femmes peuvent congeler leurs ovocytes en France, sans motif médical, afin de préserver leur fertilité. Ce dispositif est accessible aux femmes âgées de 29 à 37 ans. Il est vivement conseillé de faire la démarche avant 35 ans, car la réserve ovarienne diminue avec l'âge. La procédure se déroule en trois étapes :

  • un rendez-vous médical qui vise à dresser un bilan de l'état de santé de la patiente et à déterminer les chances de réussite du prélèvement. Différents examens sont effectués (prise de sang, échographie, tests gynécologiques…).
  • La patiente va ensuite se faire des injections sous-cutanées pendant une durée de 10 à 12 jours afin d'assurer une croissance multifolliculaire.
  • Enfin, la ponction ovarienne peut avoir lieu sous anesthésie locale ou générale.

Quelles conditions pour donner ses ovocytes ?

Le don d'ovocytes est régi par la loi de bioéthique du 3 août 2021. Toute femme âgée de 18 à 37 ans, quel que soit sa situation personnelle (mariée, célibataire, divorcée) peut donner ses ovocytes. Le don est volontaire : la donneuse ne doit subir aucune pression, et signe un formulaire de consentement après avoir reçu toutes les informations nécessaires. Il s'agit d'un acte gratuit et anonyme réalisé dans un établissement hospitalier. La donneuse ne connaîtra pas l'identité de la personne receveuse, et inversement. Toutefois, les personnes issues d'un don de gamètes pourront, à leur majorité, avoir accès à des informations non identifiantes telles que âge, situation professionnelle, pays de naissance, ou caractéristiques physiques.

Comment se passe une ponction d'ovocyte ?

La ponction d'ovocytes se déroule par voie vaginale sous contrôle échographique. L'intervention dure environ 20 à 30 minutes. "Le médecin va utiliser une fine aiguille fixée le long de la sonde endovaginale et l'introduire  dans chaque follicule afin d'aspirer le liquide folliculaire contenant l'ovocyte. Les follicules ponctionnés mesurent 15 à 20 mm, et ce après stimulation in vivo. Le liquide folliculaire aspiré arrive dans des tubes conservés à une température de 37°C. Ces derniers sont envoyés au laboratoire, où les biologistes vont analyser le liquide folliculaire sous microscope afin de repérer les ovocytes", explique la spécialiste.

Merci au Dre Julie Benard, spécialisée en médecine de la reproduction et endocrinologie gynécologique.