Cornes de l'utérus : définition, rôle, anomalies

Les cornes de l'utérus se situent au niveau de l'utérus, l'appareil reproducteur de la femme. La malformation la plus fréquente est un utérus dit bicorne, lequel n'entraîne pas d'infertilité mais une grossesse plus à risque.

Cornes de l'utérus : définition, rôle, anomalies
© Olena Kachmar - 123RF

Définition : que sont les cornes de l'utérus ?

"Les cornes de l'utérus sont une entité physiologique. Ce sont les extrémités latérales de l'utérus " informe le Pr Hervé Fernandez, chef de service de gynécologie au CHU Kremlin Bicêtre.  Elles sont aussi appelées cornes utérines.

Anatomie (localisation, composition, droite, gauche...)

Les cornes de l'utérus sont situées des deux côtés latéraux de l'utérus, à droite et à gauche du corps utérin. "C'est la zone de jonction entre la trompe et l'utérus. La partie de la trompe qui est présente dans la corne s'appelle la partie interstitielle de la trompe " précise le Pr Fernandez.

Rôle 

"Les cornes de l'utérus n'ont pas de rôle physiologique " indique le spécialiste. Ce sont au niveau des cornes que naissent les trompes de Fallope, deux conduits très fins par lesquels les ovules provenant des ovaires sont transportés jusqu'à l'utérus. La migration de l'œuf vers l'utérus se fait uniquement s'il y a fécondation, autrement dit s'il y a fusion entre le spermatozoïde et l'ovule.

Anomalies des cornes de l'utérus : causes, conséquences, que faire ? 

"Il existe des utérus unicornes : une seule trompe arrive dans un utérus diminué de volume " décrit le Pr Fernandez. Cette anomalie utérine est très rare et n'empêche pas une grossesse mais elle en diminue les chances et représente un risque plus élevé de fausses couches et d'accouchement prématuré." L'utérus bicorne est une malformation plus fréquente mais qui ne concerne que moins de 0,5% de la population générale. Il existe alors deux cavités utérines au lieu d'une seule. "Il n'y a rien à faire lorsqu'on a un utérus bicorne. Les femmes qui ont un utérus bicorne ne sont pas infertiles. La grossesse se développe dans une corne plutôt que dans l'autre. En revanche, c'est une grossesse plus à risque, avec un risque plus élevé d'accouchement prématuré, de présentation par le siège et donc de césarienne. L'arrêt de travail doit être précoce, et la grossesse suivie dans une maternité de niveau 3 " informe le Pr Fernandez. "L'utérus bicorne est à différencier des situations où l'utérus semble échographiquement avoir 2 cornes mais qui en fait correspond à un utérus de forme externe normale mais dont la cavité est séparée par une cloison. Dans ce cas on peut opérer en hystéroscopie pour sectionner cette cloison et limiter ainsi le risque de fausse couche et d'accouchement par le siège " précise le spécialiste.

Examens de l'utérus

"Les malformations utérines sont souvent découvertes de manière fortuite avec une échographie " indique le médecin. "Une échographie, idéalement une échographie 3 D, permet de faire le diagnostic. Cela peut être associé à une écho-sonographie, qui permet d'optimiser la vision de cet utérus et de cette malformation en injectant dans la cavité utérine 3 à 5 ml de sérum " précise-t-il.

Merci au Pr Hervé Fernandez, chef de service de gynécologie au CHU Kremlin Bicêtre et Président de la Société de chirurgie gynécologique et pelvienne (SCGP).

Anatomie