Poil incarné : les traitements pour ne plus en avoir

Que l'on s'épile à la cire ou que l'on se rase, les poils incarnés peuvent apparaître au niveau du maillot, des jambes, de la barbe pour les hommes… Cela devient gênant et disgracieux quand il provoque une éruption et des rougeurs. Les conseils de Marie Estelle Roux, dermatologue.

Poil incarné : les traitements pour ne plus en avoir
© andriano - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un poil incarné ?

"Un poil incarné est un poil qui, sorti de son follicule (un petit conduit qui va jusqu'à la surface de la peau), n'a pas la force de percer le derme, explique le Dr Marie Estelle Roux, dermatologue. Cela se produit si la peau est trop épaisse ou si l'orifice s'est bouché ". Il dévie alors de son trajet naturel et continue de pousser sous la peau, en s'entortillant dans ce petit canal. Les poils incarnés peuvent apparaître sur tout le corps, mais généralement, ils surviennent essentiellement au niveau des jambes, du maillot chez les femmes, et du visage et du cou chez les hommes. Il s'agit les régions les plus soumises au rasage ou à l'épilation, et celles où il y a plus de frottements avec les vêtements, ce qui épaissit la peau. Ils peuvent causer des irritations, des rougeurs, des démangeaisons, des douleurs, et dans le cas où le poil incarné est mal pris en charge, des infections et des gonflements.

poil incarné
© tribalium123 - 123RF

Causes

Type de poil : poils frisés, poils fins...

Le type de poils peut être une cause de poils incarnés : "Les poils frisés ont en effet déjà une nature à s'entortiller sous la peau et donc à pousser vers l'intérieur", précise la dermatologue. "Les poils fins sont également à risque puisqu'il faut une certaine rigidité pour pouvoir percer la peau", précise-t-elle.

Type de peau

Si la peau est très épaisse, l'épiderme va se fermer et les poils auront du mal à percer pour sortir. "Par "peau épaisse", on désigne une peau avec une couche cornée épaisse, et non une peau dense ou tonique, précise la spécialiste. C'est la même chose pour les peaux très sèches, car des squames auront tendance à venir boucher l'orifice".

Rasage à double ou triple lame

Le rasage à double lame tire le poil vers l'arrière puis le coupe sous la peau : dans ce cas, le poil va redescendre au fond de la peau, et la repousse ne suivra pas son trajet classique de pousse et peut rentrer dans la peau. Avec un rasage à simple lame, le poil au contraire restera près de la sortie.

Techniques d'épilation

"Toutes les techniques qui arrachent le poil favorisent les poils incarnés", explique la dermatologue. En effet, chaque fois que l'on arrache le poil, un nouveau poil tout jeune va arriver : "mais lors d'une épilation à la cire, à l'épilateur électrique ou à la pince, la peau a eu le temps de se reboucher, et donc le nouveau poil n'a plus de trajectoire définie pour suivre le sens de la pousse, et peut donc rentrer sous la peau", explique-t-elle.

Frictions de l'épiderme

Lorsque l'épiderme est soumis à des frictions, notamment quand on porte des vêtements serrés et surtout des jeans, la peau s'épaissit ou s'assèche. Le poil peut alors avoir du mal à percer l'épiderme et poussera vers l'intérieur.

Personnes à risque

"Les hommes, au niveau de la barbe, ont souvent des problèmes de peau, d'autant plus si les poils sont frisés, explique la spécialiste. Les personnes de phototypes foncés cumulent deux risques : ils ont souvent des poils frisés et des peaux plus épaisses, et des poils incarnés arrivent souvent spontanément au niveau de la nuque ou du thorax". Bien évidemment, cela dépend surtout des habitudes de vie et d'épilation.

Zones à risque

Les zones à risques sont principalement le maillot chez les femmes, qui est une zone de frottement, mais aussi la barbe chez les hommes qui est très souvent rasée, ainsi que les jambes quand elles sont épilées tous les jours.

Il ne faut surtout pas percer soi-même

Comment l'enlever ?

Le poil incarné peut provoquer des rougeurs et des inflammations sous la peau, voire former des petites boules rouges et dures sous la peau. "La première chose à faire est de calmer l'inflammation à l'aide d'un antiseptique, explique la dermatologue. Ensuite, il faut s'armer de patience : on hydrate bien la peau, on utilise des crèmes exfoliantes et on attend que le poil sorte". Il ne faut surtout pas percer soi-même, même avec une aiguille, car cela peut créer une infection et laisser des marques disgracieuses.

Complications

La complication du poil incarné est l'infection : "les petites boules formées par les poils incarnés peuvent d'infecter quand il y a des bactéries sous la peau (quand on a touché sans désinfecter) cela peut ensuite se compliquer, devenir douloureux et gonfler avec un peu de pus. Si on essaye de percer avec le doigt ou avec l'aiguille, on risque de laisser des marques ! ", explique notre interlocutrice. "Il faut donc toujours éviter de percer".

Traitement

Le traitement d'un poil incarné qui ne part pas est effectué par un dermatologue. Il peut prescrire une crème anti-pilotique pour tenter de faire sortir le poil de manière propre, sinon, le médecin peut extraire le poil à l'aide d'une aiguille stérilisée. En cas d'inflammation, il y peut y avoir aussi une prescription d'antibiotiques par voie orale et en application locale. "Parfois, on peut faire un petit peu de laser épilatoire directement sur le poil pour le détruire", ajoute la docteure. Si des personnes ont des kystes importants au niveau des aisselles et du maillot, ou de manière récurrente, il faut consulter un dermatologue : certaines maladies nécessitent des traitements particuliers.

L'épilation au laser ne fonctionne pas sur tout le monde. 

Soins et gestes pour éviter les poils incarnés

  • "Le premier soin est de désinfecter la peau avant l'épilation et après, et d'utiliser des crèmes hydratantes et exfoliantes", explique la dermatologue.
  • Il faut également bien hydrater la peau avant une action exfoliante, et utiliser des gommages doux aux acides de fruits.
  • "Chez les personnes qui ont beaucoup de poils incarnés, il faudrait privilégier le rasage simple, ou alors alterner rasage et cire. Le principal est de ne surtout pas utiliser que des techniques qui arrachent le poil. La crème dépilatoire peut aussi être une alternative", ajoute-t-elle.
  • Enfin, pour les personnes avec beaucoup de problèmes de ce type, l'épilation au laser peut être une solution : dès les premières séances, on diminue les risques de poils incarnés. "Cependant, cette technique ne marche pas sur tout le monde : elle est contre-indiquée sur les peaux bronzées (il ne faut pas qu'elle ait pris le soleil), et cela ne marche pas sur les poils blond ou roux", précise-t-elle.

Merci au Dr Marie Estelle Roux, dermatologue.

Poil incarné : les traitements pour ne plus en avoir
Poil incarné : les traitements pour ne plus en avoir

Sommaire Définition Causes • Type de poil • Type de peau • Rasage • Epilation • Frottements, jeans serrés Personnes à risque Zones à risque Comment l'enlever ? Complications Traitements Prévention : éviter...