Furoncle : photo, cause, contagieux, le percer ou pas ?

"Furoncle : photo, cause, contagieux, le percer ou pas ?"

Le furoncle, une inflammation de la peau douloureuse, peut apparaître sur tout le corps, habituellement au niveau des fesses (furoncle fessier), du dos, visage, nez, cou, épaules, aisselles... Photo, cause, contagion, faut-il le percer ou non, traitement... Conseils du Dr Paul Dupont, dermatologue.

Un furoncle désigne une infection de la peau, généralement provoquée par un staphylocoque doré (une bactérie). Il peut être douloureux et peut se situer au niveau des fesses (furoncle fessier, furoncle de l'anus), du dos, des épaules, du visage, du cou... A peu près partout ! Quand il est bien traité, il disparait en quelques jours (10 à 15 jours) et n'est pas lié à des complications. En revanche, triturer ou manipuler un furoncle favorise sa propagation. Comment savoir si on a un furoncle ? Comment s'en débarrasser ? Est-ce qu'il faut le percer ? Que faire s'il est infecté ? Tout savoir.

Définition : c'est quoi un furoncle ?

Le furoncle est une infection bactérienne de la peau. Il se caractérise par un bouton rouge et douloureux centré autour d'un poil. Il se transforme rapidement en pustule. 

Quelles sont les zones de prédilection d'un furoncle ?

Le furoncle peut apparaître partout, mais il est fréquemment visible au niveau :

  • Des fesses (furoncle fessier)
  • Du visage (du nez)
  • Du dos
  • Des épaules
  • De la nuque ou du cou
  • Des aisselles
  • Du pubis, des testicules et des cuisses, : autrement dit surtout dans des zones où leur apparition est favorisée par le frottement.

Quelle est la cause d'apparition d'un furoncle ?

Le furoncle correspond à une infection de la peau causée en général par un staphylocoque doré (auréus) , une bactérie. Le furoncle, appelé également folliculite aigue, est une infection de la peau au niveau de la base d'un poil, le follicule pilo-sébacé. C'est l'inflammation de ce follicule suite à l'infestation par la bactérie qui génère la lésion dont l'augmentation de volume dure quelques jours, puis apparaît une accumulation de pus (pustule). Le pus qu'il contient est composé de globules blancs, de bactéries et de cellules nécrosées provenant des tissus avoisinants. "Les furoncles sont le signe d'une baisse d'immunité de la peau. Mais ils peuvent aussi être la conséquence d'excès de sucre ou d'alcool. Un furoncle peut aussi survenir après un séjour à l'étranger, notamment en zone tropicale et humide. Les piqûres de moustiques peuvent les favoriser", explique le Dr Paul Dupont, dermatologue.

Schéma de l'apparition d'un furoncle
Schéma de l'apparition d'un furoncle © designua - stock.adobe.com / Journal des Femmes

Quelle est la cause de furoncles à répétition ?

Le fait d'avoir des furoncles à répétition (sur plusieurs mois, sur plusieurs années) est appelé une furonculose. De nombreux furoncles localisés à proximité sont dénommés sous le nom d'anthrax : il s'agit d'un agglomérat de furoncle, formant un placard parsemé de pustules très douloureuses. Souvent, cela survient quand le furoncle a été manipulé ou touché. L'apparition de furoncles à répétition peut faire soupçonner l'existence :

  • D'un déficit immunitaire
  • D'un diabète
  • D'une obésité
  • D'une hygiène cutanée insuffisante
  • D'une carence en fer

Le furoncle est-il contagieux ?

Le furoncle est une infection bactérienne contagieuse (le staphylocoque doré est très contagieux) : il se transmet par voie cutanée ou génitale. Le furoncle se transmet s'il y un contact. Existe aussi un risque d'auto-contamination : en se grattant, la personne peut contaminer une autre partie de son corps sur laquelle des furoncles peuvent apparaître. Triturer ou manipuler le furoncle favorise donc sa propagation. 

Symptômes : comment savoir si on a un furoncle ?

Le furoncle est se forme en plusieurs étapes :

  • Etape 1 : apparition d'un bouton rouge, dur et douloureux (sans pus) autour d'un poil
  • Etape 2 : évolution vers un bouton rouge à tête blanche ou jaune, contenant du pus (pustule), chaud et douloureux
  • Etape 3 : le furoncle se perce, le pus s'écoule et le follicule est détruit, laissant une marque rouge sur la peau.

Généralement, la cicatrisation du furoncle se fait en 10 à 15 jours. Une cicatrice "en creux" peut rester quelques semaines.

Schéma des différents boutons
Schéma des différents boutons © PCH.Vector - stock.adobe.com / Journal des Femmes

Photo d'un furoncle (étape 2)

photo de furoncle sur la peau
Photo de furoncle sur la peau © 123RF-Cheangchai Noojuntuk

Un furoncle sur le visage est-il dangereux ?

Un furoncle peut apparaître sur tout le corps, mais un furoncle peut être dangereux lorsqu'il apparaît sur la région médiane du visage - autrement dit les ailes du nez -, qu'il est non traité ou manipulé, ce qui peut entraîner une staphylococcie maligne de la face. Cette affection se traduit par des frissons, de la fièvre et un œdème du visage. Elle est liée à un risque de complication cérébrale : une thrombose des sinus veineux cérébraux (veines du cerveau). 

Quels sont les facteurs favorisant l'apparition d'un furoncle ?

  • Transpiration excessive (hypersudation, peau grasse...)
  • Frictions ou frottements cutanés (vêtements, serrés, jean slim, sport de contact...)
  • Manque d'hygiène
  • Présence d'un foyer bactérien chronique à staphylocoque (nez, plaie...)
  • Contacts répétés avec une personne atteinte d'un furoncle ou porteur de staphylocoque
  • Prise d'un traitement cutané par corticoïdes (eczéma, psoriasis...)

Sont plus à risque de furoncles (selon l'Assurance maladie) :

  • Les adolescents et jeunes adultes à la peau grasse, qui suent beaucoup
  • Les personnes souffrant d'un diabète
  • Les personnes en surcharge pondérale
  • Les personnes déficientes immunitaires (VIH, traitement immunosuppresseur, traitement par corticoïdes) 
  • Les personnes souffrant d'une anémie par carence en fer

Quand faut-il consulter ?

Il faut consulter systématiquement son médecin surtout quand des stries rouges s'étendent à partir de l'endroit où se trouve le furoncle, en cas de fièvre, si vous prenez des antibiotiques ou des médicaments à base de cortisone et lorsque vous êtes diabétique.

Quelles sont les complications du furoncle ?

Les principales complications d'un furoncle sont :

  • Des cicatrices inesthétiques (dystrophiques)
  • Des douleurs locales
  • Un retentissement psychologique
  • Apparition d'un placard inflammatoire en contiguïté du furoncle avec fièvre (dermohypodermite)
  • Apparition d'un abcès de la peau

Plus rarement, des complications plus graves, à distance du furoncle, existent :

  • Thrombose des sinus veineux cérébraux (en cas de furoncles localisés sur les ailes du nez, non traités ou manipulés)
  • Une septicémie (infection grave généralisée, qui constitue une urgence médicale)
  • Une nécrose 

Peut-on percer un furoncle ?

Surtout pas, même si c'est tentant quand le furoncle est "bien mûr". Il y aurait un risque de disperser les bactéries ailleurs sur le corps et de garder des cicatrices inesthétiques à la place du bouton. Il convient plutôt d'appliquer un antiseptique local pour éviter la surinfection. Si cela ne suffit pas, il vaut mieux consulter un médecin qui vous prescrira des antibiotiques adaptés ou vous recommandera des solutions naturelles (voir plus bas). 

Quel traitement pour se débarrasser d'un furoncle (infecté...) ?

En général, le furoncle peut augmenter de volume pendant quelques jours. On constate ensuite une accumulation de pus dans la lésion, douloureuse à la palpation. Le traitement est variable selon le stade de gravité du furoncle :

L'application de compresses d'eau bouillie permet souvent de faire régresser le furoncle.

► "On peut également utiliser des teintures mères de plantes diluées au 1/3 dans de l'eau pour permettre son évacuation. Par exemple Allium cepa HATM et Calendula HATM en compresses tièdes".

► "On associe alors cela à l'application ciblée d'un antibiotique local. Dans tous les cas, il faudra faire une analyse bactériologique avant toute prise d'antibiotique pour savoir, grâce à un antibiogramme, les résistances éventuelles du germe", préconise le Dr Paul Dupont. D'ailleurs, la prescription d'antibiotiques par voie orale ou injectable est souvent nécessaire surtout quand le terrain est fragile (diabète).

La staphylococcie maligne requiert une hospitalisation en service spécialisé et un traitement antibiotique par perfusion intraveineuse

Merci au Docteur Paul Dupont, dermatologue.

Maladies et infections de la peau