Intertrigo sous les aisselles : signes, comment soigner ?

Les aisselles sont plus souvent le lieu d'affections inflammatoires. Pour mieux envisager cette problématique, le dermatologue, Isabelle Gallay répond à toutes nos questions sur l'intertrigo.

Intertrigo sous les aisselles : signes, comment soigner ?
© triocean-Adobestock

Définition : qu'est-ce qu'un intertrigo sous les aisselles ?

L'intertrigo est une infection de la peau courante, favorisée par une macération locale. Elle provoque dans les plis à l'aisselle une rougeur locale et des suintements. Il s'agit d'une dermatose des plis.

Comment reconnaître un intertrigo sous les aisselles ?

"Une irritation au niveau des plis des aisselles est généralement le fait d'une dégradation de la barrière cutanée due à une allergie à un déodorant ou à un produit nettoyant ou au port d'un textile synthétique", explique le Dr Isabelle Gallay. Des plaques rouges au niveau des aisselles résultant d'une inflammation peuvent être dues à différentes pathologies comme un eczéma, une dermite de contact ou une infection bactérienne. "Dans la plupart des cas, les plaques rouges dans les plis des aisselles sont d'origine bactérienne ou allergique ou le fait d'un psoriasis. Lorsqu'un antimycosique est prescrit, on observe très souvent une intolérance et une aggravation de la peau abîmée à cet endroit du corps", explique le Dr Isabelle Gallay.

Quelles sont les causes d'un intertrigo sous les aisselles ?

La cause principale d'un intertrigo des plis des aisselles est une allergie au déodorant. "Il faut tout de suite arrêter l'application du déodorant et utiliser un savon doux au pH neutre qui respecte la peau ou un gel douche dermatologique et surtout bien rincer et bien sécher les aisselles", note-t-elle.

Photo d'un intertrigo sous les aisselles
Photo d'un intertrigo sous les aisselles © fpic-Adobestock

Les bébés sont-ils sujets à un intertrigo des aisselles ?

Les bébés sont parfois trop couverts et transpirent : ils peuvent développer des infections bactériennes dans les plis ou faire des allergies à des textiles dont la pénétration dans la peau est favorisée par l'humidité et la macération.

Un intertrigo sous les aisselles sent-il ? 

Il peut en effet s'accompagner d'une odeur désagréable qui est la conséquence d'un déséquilibre de la flore microbienne sur cette zone.

Qui consulter en cas d'intertrigo aux aisselles ?

Il faut consulter un dermatologue, par le biais de son médecin généraliste, le plus rapidement possible pour une prise en charge rapide et éviter les errances de diagnostic. Il existe aujourd'hui des équipes de soins spécialisés auxquels le médecin généraliste peut faire appel.

Quel est le traitement d'un intertrigo sous les aisselles ?

Il faut hydrater la peau des aisselles avec une crème neutre hydratante afin de restaurer la barrière cutanée. Il peut s'agir d'un problème bactérien chez des patients qui n'ont pas d'antibiotiques naturels dans leur sueur capables d'éliminer naturellement les bactéries pathogènes. Si les symptômes persistent, le dermatologue pourra envisager d'autres pathologies comme le psoriasis ou l'eczéma et mettre en place un traitement local à partir de dermocorticoïdes ou si l'infection est bactérienne, il pourra prescrire une courte cure d'antibactériens locaux ou d'antibiotiques par voie générale. "Ces bactéries sont en général le fait d'un érythrasma caractérisé par des plaques très rouges, voire brunes avec une fine desquamation parfois, et le traitement permettra rééquilibrer le microbiote".

Quelle prévention pour éviter un intertrigo aux aisselles ? 

Il faut éviter l'application de déodorants et de savons parfumés, le port de certains tissus qui favoriserait la transpiration. Un milieu humide conforte la prolifération des bactéries et donc les réactions de la peau et les allergies.

Merci au Dr Isabelle Gallay, dermatologue à Dijon et membre du Syndicat national des dermatologues vénéréologues.

Autour du même sujet

Maladies et infections de la peau