Camomille romaine : bienfaits, yeux, quelles indications ?

La camomille romaine est un remède incontournable des troubles digestifs, des irritations oculaires et cutanés comme l'eczéma. Comment utiliser l'infusion, l'hydrolat, l'huile essentielle sans danger ? Réponses avec François Petitet, Docteur en pharmacie et herboriste.

Camomille romaine : bienfaits, yeux, quelles indications ?
© duskbabe-123RF

Nom de la plante

La camomille romaine ou noble porte le nom scientifique d'Anthemis nobilis.

Partie de la plante utilisée

Les fleurs (capitules) ont l'aspect de petits pompons blancs. Elles sont récoltées et séchées pour être utilisées en herboristerie.

Quels sont ses bienfaits santé et indications ?

Les vertus thérapeutiques de la camomille romaine sont "digestives, antispasmodique et anti nauséeux " précise François Petitet, Docteur en pharmacie et herboriste. Elle agit également sur la sphère nerveuse en se montrant "sédative, antidépresseur, et antimigraineuse, utile contre les céphalées, mais moins active que la grande camomille" souligne l'expert. "Sur la sphère cardio-vasculaire, Anthemis nobilis est vasorelaxante et antihypertensive (elle réduit l'hypertension artérielle). Elle est également bénéfique au système immunitaire et métabolique grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, anti-allergéniques ". Enfin, elle est emménagogue (provoque ou régularise le cycle menstruel). En usage externe "l'huile essentielle ou l'infusé sont utilisés en application locale dans l'arthrite, les foulures et les entorses. Egalement actif sur les maux et douleurs dentaires".

Pour les yeux

"L'hydrolat d'Anthemis nobilis peut s'employer en ophtalmologie pour les irritations oculaires notamment les conjonctivites allergiques. Elle s'utilise en compresses tièdes à déposer sur les yeux " conseille l'herboriste.

Pour dormir

La camomille romaine apporte ses bénéfices en cas de troubles nerveux, d'anxiété et de dépression. Elle agit donc favorablement sur les personnes souffrant de ses troubles et ayant du mal à dormir. Elle est à utiliser "en tisane ou en huile essentielle (HE), conseille François Petitet. Facilitatrice du sommeil et apaisant, l'HE peut être utilisée pour calmer les cauchemards, notamment chez les enfants. La plante et l'huile essentielle sont aussi utiles comme analgésique et antinévralgique. Elle est aussi utilisée comme pré-anesthésiant en préparation à une intervention chirurgicale." La tisane peut–être prise le soir.

Pour l'eczéma

La camomille romaine s'utilise en application externe sur les irritations de la peau. "L'infusé, l'hydrolat et le macérât huileux d'Anthemis nobilis peuvent s'employer comme lotion pour calmer les peaux sensibles et irritées et comme traitement des eczémas, mais aussi du zona, de l'acné, du psoriasis et d'autres dermatites. Les réactions cutanées d'origine allergique avec prurit sont particulièrement indiquées. Son huile essentielle peut être appliquée sur les plaques d'eczéma, diluée à 5 ou 10% dans une huile végétale, pour calmer les démangeaisons". François Petitet préconise de démarrer le traitement "à 3 où 5% d'HE de camomille noble et de lavande vraie, et d'associer éventuellement d'autres huiles essentielles en fonction de la typologie de l'eczéma." Le mélange devra alors être conseillé par un spécialiste en aromathérapie. Certaines "huiles végétales, comme la nigelle ou l'avocat, et le macérât de calendula, de millepertuis, peuvent avoir leur intérêt parfois en mélange" recommande le spécialiste.

Pour la digestion

L'infusion amère des capitules de la camomille romaine possède des vertus apéritives et digestives. Prise 30 à 45 minutes avant les repas, elle ouvre l'appétit. Elle montre ainsi son efficacité en cas de mauvaise digestion, mais aussi de "dyspepsies, brûlures d'estomac, nausées, vomissements, et colites."

Sous quelle forme : hydrolat, tisane, huile essentielle ?

  • L'huile essentielle (HE) de camomille romaine est sédative et calmante. Elle est préconisée en cas de choc nerveux, d'anxiété, de dépression, de stress. Elle favorise un bon sommeil. L'HE doit être utilisée diluée à 5 ou 10 % dans une huile végétale, et être appliquée en massage sur la face interne des poignets et sur le plexus solaire.
  • La tisane consiste à infuser 8 à 10 fleurs séchées par tasse, pour favoriser le sommeil et la digestion.
  • L'hydrolat de camomille romaine est à la fois apaisant et tonique pour les peaux sensibles, sèches ou irritées (sur le visage matin et soir avant l'application des crèmes de soin). Il est aussi anti-inflammatoire et antidouleurs en cas d'allergie cutanée (il peut être vaporisé sur la zone concernée, ou après un coup de soleil. Il peut être aussi vaporisé dans la bouche d'un bébé, plusieurs fois par jour en cas de douleurs dentaires). Il est également calmant digestif et nerveux particulièrement facile à utiliser en cas de colique chez le bébé (ajouter 1 cuillère à café dans 2 biberons de la journée).

Précautions d'utilisation

Pour chaque usage, le respect des doses et la dilution des huiles essentielles est un principe de base, à ne pas négliger. Un remède naturel peut être un actif puissant, notamment sous la forme d'huile essentielle.

Effets secondaires et risques

Il n'y a pas de risque spécifique à l'utilisation de la camomille romaine.

Contre-indications

Les personnes allergiques aux Astéracées doivent prendre la précaution de réaliser un test cutané, dans le pli du coude par exemple, avant d'utiliser l'huile essentielle.

Grossesse

"L'utilisation des huiles essentielles est proscrite durant la grossesse, surtout au premier trimestre" prévient l'herboriste.

Merci à François Petitet, Docteur en pharmacie et herboriste à Herbéo, à Bordeaux.

Phytothérapie