Comment moins transpirer : des pieds, des aisselles, la nuit...

Chargement de votre vidéo
"Comment moins transpirer : des pieds, des aisselles, la nuit..."

Aisselles, pieds, corps... Vous êtes gêné(e) par votre transpiration pendant la journée, la nuit ? Ainsi que par les mauvaises odeurs associées ? Vêtements, hygiène, solutions naturelles... Liste des meilleurs conseils pour éviter de transpirer au quotidien.

La transpiration ou "sueur", sécrétée par les glandes sudoripares, assure une fonction d'élimination et d'équilibre de la température du corps. C'est un phénomène naturel qui concerne tout le monde. Le problème, c'est qu'elle est souvent gênante lorsqu'elle est odorante. Les odeurs sont dues à la multiplication des bactéries dans les zones de chaleur. Celles-ci raffolent de ces endroits chauds et humides où elles peuvent se développer sans difficultés. Elles peuvent même coloniser les vêtements, d'où la nécessité de porter des vêtements propres le plus souvent possible pour éviter l'invasion ! Liste des conseils pour moins transpirer.

A quelle fréquence se laver ?

La sueur sécrétée par les glandes sudoripares est sans odeur car composée uniquement d'eau et de sel. En revanche, si la sueur n'est pas "nettoyée", elle "macère" au contact des bactéries de la peau et change d'odeur. D'où l'importance de se laver pour l'éliminer ainsi que ses bactéries !

→ Se laver une fois par jour (minimum) en prenant un bain ou une douche pour diminuer la quantité de bactéries qui se forment sur la peau et qui participent à la mauvaise odeur dégagée par la sueur. Se sécher ensuite afin d'éviter la prolifération de bactéries et de champignons qui ont tendance à se développer sur une peau humide.

→ Les poils sont aussi des nids à bactéries, d'où l'intérêt de les raser ou de les épiler pour éviter les mauvaises odeurs si l'hygiène ne suffit pas.

Quels vêtements choisir ?

Si la transpiration est naturelle, elle peut être aggravée par le port de vêtements trop chauds pour la saison ou par une matière qui ne laisse pas la peau respirer.

On évite : les matières synthétiques et les couleurs sombres qui absorbent la chaleur du soleil et tiennent donc plus chaud.

On privilégie : le coton (à privilégier aussi pour les draps si vous transpirez la nuit (sueurs nocturnes)), la laine, le lin, les vêtements légers et amples qui permettent une meilleure aération et une meilleure régulation de la température corporelle. De nombreux vêtements "anti-transpiration" existent depuis quelques années. Il s'agit de matières synthétiques qui laissent passer l'air, simplement parce que les mailles de ces tissus sont plus espacées que dans les anciens tissus synthétiques. On mise aussi plutôt sur les couleurs claires lors de l'exposition au soleil, comme le blanc, qui retiendra moins la chaleur et fera donc moins transpirer.

Quels sont les remèdes naturels pour moins transpirer ?

Le bicarbonate pour retirer les mauvaises odeurs

Connu et reconnu depuis des siècles pour ses nombreuses vertus, le bicarbonate de soude dispose notamment d'une action fongistatique (qui empêche la croissance des bactéries) et peut donc être utilisé comme anti-odeur naturel, à tout âge.

Mode d'emploi : Mélanger du bicarbonate avec un peu d'eau pour former une pâte à appliquer directement sous les bras, ou simplement en ajoutant un peu de poudre sur votre stick ou la bille de votre anti-transpirant.

La pierre d'alun

La pierre d'alun est un minéral naturel composé de sulfate double d'aluminium et de potassium. Elle fait partie des solutions naturelles conseillées pour éviter les mauvaises odeurs en cas de transpiration.

Mode d'emploi : Humidifier légèrement la pierre avant de la passer sur l'aisselle. La pierre dépose une fine couche saline sur la peau censée lutter contre les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Elle ne diminue pas la transpiration mais agit uniquement sur les odeurs.

Plante médicinale : la sauge

Certaines plantes ont des propriétés anti-transpirantes, comme la sauge officinale (Salvia officinalis). L'Agence européenne du médicament (EMA) reconnait l'usage de la sauge officinale dans le traitement symptomatique de la transpiration excessive. Prise en tisane, elle est connue depuis des siècles pour ses vertus anti-transpirantes notamment grâce à ses propriétés toniques. Un dicton dit d'ailleurs "qui a de la sauge dans son jardin, n'a plus besoin de son médecin".

Mode d'emploi : Utiliser la sauge en infusion chaque jour en faisant infuser 1 à 3 g de feuilles séchées dans une tasse d'eau bouillante, pendant 10 minutes, sans dépasser trois tasses par jour (usage interne). Boire les infusions quand elles sont tièdes. C'est bien connu : dans le désert, on boit du thé chaud, mais pas brûlant. Lorsqu'on boit trop chaud, le corps veut se refroidir donc on transpire plus. Boire du thé ou des tisanes (tièdes) est donc bien plus conseillé pour éviter de transpirer.

Attention : La sauge officinale est déconseillé en cas d'épilepsie, de grossesse, d'allaitement et chez les moins de 18 ans.

Le café, l'alcool et le tabac sont des substances qui peuvent favoriser la transpiration excessive : leur consommation doit être modérée, surtout lors des fortes chaleurs. Il faut aussi éviter les aliments épicés, le piment, l'oignon et l'ail qui "parfument la transpiration" en lui donnant une mauvaise odeur.

Quel déodorant choisir pour moins transpirer ?

Comme leur nom l'indique, les déodorants ont un rôle désodorisant. Ils masquent les odeurs. Mais ils n'ont pas d'action contre la transpiration. Pour moins transpirer, il faut choisir un anti-transpirant. Les anti-transpirants limitent la sécrétion de sueur par les glandes sudoripares. Ces produits, recommandés le plus souvent par les médecins, notamment par les dermatologues, constituent le traitement de première intention permettant de limiter et réguler les problèmes de transpiration intense. Ils permettent d'agir sur les causes de la transpiration et d'en réguler son débit. La plupart des anti-transpirants contiennent des sels d'aluminium qui agissent directement sur le diamètre du canal sudoripare. Les anti-transpirants sont proposés en lotions, en stick ou billes, ou en crèmes. Il vaut mieux les acheter en pharmacie pour avoir des produits plus respectueux de la peau. 

Mode d'emploi : L'application est conseillée sur une peau propre et sèche. Deux à trois applications par semaine suffisent (tous les deux à trois jours par exemple). Appliquer le produit le soir afin de lui permettre de pénétrer la nuit dans les glandes sudoripares et d'éviter des irritations. Ne pas appliquer ces produits après ou juste avant une épilation ou un rasage.

A savoir : Les déodorants en spray ont une action moins longue que ceux qui se présentent en stick car l'application directe sur la peau est plus efficace que celle par aérosol.

Comment moins transpirer des pieds ?

La transpiration des pieds, en plus d'être désagréable et associée à de mauvaises odeurs, favorise la prolifération des champignons... donc l'arrivée de mycoses. Pour l'éviter : 

  • Changer tous les jours de chaussures surtout si la transpiration est importante au niveau des pieds.
  • Changer de chaussettes au minimum une fois par jour : il est conseillé d'avoir deux paires de chaussettes, dont une sur soi, afin de les changer si nécessaire.
  • Aérer le plus souvent ses pieds et marcher pieds nus le plus possible.

Comment moins transpirer des aisselles ?

La somme des conseils indiqués plus haut sont efficaces au quotidien pour moins transpirer des aisselles :

  • Porter des vêtements amples, claires, en lin, coton ou laine.
  • Appliquer un déodorant anti-transpirant (deux à trois par semaine ou quotidiennement selon la transpiration).
  • Se laver les aisselles au moins une fois par jour, voire plus si besoin, avec du savon puis bien sécher.
  • Changer de vêtement tous les jours.
  • Les agrumes ont des propriétés antiseptiques qui limitent le développement des bactéries et donc des odeurs. Un demi-citron passé sous les bras ou une demi-mandarine pour une douce fragrance, permettent de neutraliser les odeurs. Attention cependant aux peaux abîmées ou fraîchement épilées : l'action antiseptique peut piquer fortement et favoriser l'apparition de petits boutons rouges.
  • Les propriétés astringentes du concombre permettent un resserrement des pores et donc diminuent l'écoulement de la sueur. Une simple rondelle passée sur les aisselles permet d'éviter les odeurs et de réduire la production de transpiration. Il faut le faire régulièrement pour avoir de bons résultats.

Comment retirer les odeurs de transpiration des vêtements, chaussures ?

Vous pouvez ajouter du bicarbonate dans votre machine à laver pour vous débarrasser des odeurs de transpiration persistantes sur vos vêtements. Il peut aussi être saupoudré dans les chaussures pour absorber les odeurs déjà présentes, et prévenir le développement bactérien futur en cas de macération.

Symptômes et questions diverses