Econazole : indications, mycose, sans ordonnance

"Econazole : indications, mycose, sans ordonnance"

L'éconazole, utilisé sous forme de nitrate d'éconazole, est un antifongique. Il empêche ou ralentit le développement des champignons microscopiques : il est indiqué pour le traitement des mycoses. Comment agit l'éconazole ? Quelles indications ? Faut-il une ordonnance ? Les réponses.

Définition : qu'est-ce que l'éconazole ? 

L'éconazole, utilisé sous forme de nitrate d'éconazole, est un antifongique. Il empêche ou ralentit le développement des champignons microscopiques comme les dermatophytes (ex : les teignes) et les levures, responsables de candidoses génitales, des plis, des ongles ou de perlèches (Candida albicans), de pityriasis versicolor (Malassezia furfur), etc. L'éconazole appartient à la famille des imidazolés, antifongiques azolés de première génération, qui sont historiquement les plus anciens ayant été utilisés.

Comment agit l'éconazole ? 

L'éconazole agit en inhibant une enzyme responsable de la fabrication de l'ergostérol, élément essentiel de la membrane cellulaire des champignons. Sans l'ergostérol, ces derniers ne peuvent plus se multiplier. L'éconazole est fongicide c'est-à-dire qu'il détruit les champignons, à l'exception des levures sur lesquelles il est fongistatique en empêchant seulement leur propagation. Dans ce second cas, il est alors important que notre système immunitaire soit compétent afin de pouvoir éliminer les levures résiduelles. L'éconazole présente aussi une activité antibactérienne sur les bactéries Gram+ (parfois responsables d'une surinfection d'une mycose), mais le mécanisme d'action est différent de celui des antibiotiques.

Quelles sont les indications de l'éconazole ? 

L'éconazole est utilisé pour le traitement des mycoses de la peau (dont les orteils et les plis : intertrigos), des phanères (dont les ongles : onyxis et périonyxis) ou des muqueuses (notamment vulvaires, vaginales, anales, périanales ou du gland), surinfectées ou non par une bactérie Gram+.

L'éconazole est-il efficace contre les mycoses ? 

L'éconazole est efficace contre les mycoses, c'est d'ailleurs sa seule indication. Une mycose est par définition une infection due à un champignon. On distingue différents types de mycoses en fonction du champignon responsable. L'éconazole agit contre la plupart des mycoses courantes (candidoses, dermatophyties, pityriasis versicolor, erythrasma).

Quels sont les médicaments contenant de l'éconazole ? 

Divers médicaments à base d'éconazole sont commercialisés sous un nom commercial ou sous le nom d'Econazole par les laboratoires génériques, et sous plusieurs formes galéniques (ovules, crèmes, émulsions, solutions, poudres). Les spécialités commerciales les plus connues autres que Econazole sont Pévaryl®, Gyno-Pevaryl®, Mycoapaisyl®, Myleugyne®, Gynopura®, Mycosedermyl®, Univagil®, Dermazol® ou encore Fongiléine®.

Sous quelle forme l'éconazole est-il disponible ? 

L'utilisation de l'éconazole se fait uniquement par voie topique c'est-à-dire en application externe et locale. Ainsi il est disponible sous forme de crèmes, d'émulsions fluides ou de solutions toutes dosées à 1 %, d'ovules à libération immédiate ou prolongée dosés à 150 mg, ou encore de poudres dosées à 1 %. Les crèmes, émulsions et solutions sont préférentiellement utilisées pour le traitement des ongles et de la peau lorsque celle-ci n'est pas suintante ni macérée. La poudre est privilégiée en cas de macération, d'humidité ou de transpiration comme au niveau des plis, de la zone génitale, sous les seins ou entre les orteils, où l'apport d'un corps gras ne favoriserait pas la guérison.

Est-il disponible avec ou sans ordonnance ? 

Il est possible de se procurer l'éconazole sans ordonnance, les médicaments en contenant ne nécessitant pas obligatoirement une prescription médicale et certains étant même réservés à la vente libre en pharmacie. Toutefois, il faut être vigilant avant d'opter pour ce traitement et être certain qu'il s'agisse bien d'une mycose avant de l'utiliser.

Il faut être certain qu'il s'agisse bien d'une mycose avant de l'utiliser

En effet, les symptômes d'une mycose peuvent parfois fortement ressembler aux symptômes d'autres affections non causées par des champignons. L'utilisation de l'éconazole serait alors inefficace et pourrait même exacerber l'infection ou empêcher l'action d'autres traitements.

Combien de temps met l'éconazole pour agir ? 

L'éconazole agit en quelques jours, mais 2-3 semaines de traitement voire plus sont parfois nécessaires selon la localisation et l'ampleur de l'infection. Par exemple pour une mycose des ongles ou une teigne, plusieurs mois de traitement par l'éconazole sont nécessaires. Lorsqu'il est administré, l'éconazole est présent dans la partie supérieure de la peau pendant 5 à 16 heures.

Quels sont les effets secondaires de l'éconazole ?  

Contrairement aux antifongiques administrés par voie orale, l'éconazole est uniquement utilisé en voie locale externe. De ce fait il est peu absorbé par l'organisme, ce qui limite les effets indésirables. Les effets indésirables les plus fréquents sont des irritations, des rougeurs ou des sensations de brûlure. Les démangeaisons causées par l'infection peuvent être accentuées en début de traitement avec l'éconazole. Dans de rares cas, il a été observé des réactions de type dermatites, urticaires, érythèmes, ou encore des allergies.

Quelles sont les contre-indications de l'éconazole ?

L'éconazole est contre-indiqué en cas d'allergie connue aux imidazolés, d'hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients du médicament. Il ne doit pas être appliqué dans les yeux et le nez. L'éconazole sous forme de solution contient de l'alcool et ne doit pas être utilisé sur une peau lésée, sur une surface étendue ou chez l'enfant sans avis médical. L'utilisation d'un savon au pH acide n'est pas recommandée puisqu'un milieu acide favorise le développement des champignons. L'utilisation de diaphragmes en latex ou de spermicides doit être évitée lors d'une administration d'éconazole au niveau gynécologique (vulve, vagin), risquant de compromettre leur efficacité. Enfin, en cas d'administration concomitante de médicaments à base d'antivitamine K, l'INR doit être contrôlé plus fréquemment et il peut être nécessaire d'adapter la posologie de l'antivitamine K pendant et après le traitement par éconazole.

Principes et substances actives