Symptômes Covid : en 2024, durée, que faire ?

Symptômes Covid : en 2024, durée, que faire ?

Les symptômes actuels du Covid sont toujours liés au variant Omicron, principalement son sous-lignage JN.1.

Les symptômes du Covid-19 ont évolué depuis son apparition fin 2019. Après des signes principalement respiratoires menant dans les formes les plus graves à des pneumonies mortelles, l'infection ressemble aujourd'hui davantage à un gros rhume voire à une grosse grippe. Les symptômes sont devenus moins sévères au fil des variants même si on peut toujours mourir du Covid en France. Actuellement, la circulation du virus a bien baissé et n'est plus du tout comparable à l' incidence des années précédentes. Si vous pensez présentez des symptômes du Covid-19, consultez votre médecin (comme pour toutes infections virales). Il pourra vous prescrire des médicaments afin de les soulager et, si votre l'état l'impose, un arrêt de travail.

Quels sont les signes cliniques évocateurs du Covid ?

Selon la définition du Haut Conseil de la Santé Publique, les signes cliniques évocateurs de Covid-19 sont dans la population générale

  • infection respiratoire aiguë avec une fièvre ou une sensation de fièvre,
  • asthénie (fatigue) inexpliquée ;
  • myalgies inexpliquées ;
  • céphalées en dehors d'une pathologie migraineuse connue,
  • anosmie ou hyposmie avec ou sans rhinite associée,
  • agueusie ou dysgueusie,
  • odynophagie

► Chez les personnes âgées de 80 ans ou plus : altération de l'état général ; chutes répétées , apparition ou aggravation de troubles cognitifs, syndrome confusionnel ; diarrhée, décompensation d'une pathologie antérieure.

► Chez les enfants : tous les signes sus-cités en population générale ; altération de l'état général ; diarrhée ; fièvre isolée chez l'enfant de moins de 3 mois.

► Chez les patients en situation d'urgence ou de réanimation : troubles du rythme cardiaque récents, atteintes myocardiques aiguës ; évènement thromboembolique grave.

Quels sont les symptômes Covid en 2024 ?

En 2024, les symptômes du Covid sont toujours ceux liés à la circulation du variant Omicron, majoritaire en France et dans le monde. Principalement à son lignage JN.1. Les symptômes les plus fréquemment observés selon Santé Publique France sont :

  • asthénie/fatigue,
  • céphalées (mal de tête)
  • fièvre,
  • toux,
  • écoulement nasal
Symptômes Covid décembre 2023 France
© Santé Publique Frace

Combien de temps durent les symptômes du Covid ?

La durée moyenne du Covid est de 7 jours (3 à 10 jours selon les cas). 

Quels sont les symptômes Covid liés à Omicron ?

Selon le site anglais ZoeStudy qui répertorie les symptômes Omicron déclarés par ses abonnés, les 5 principaux symptômes d'une infection Omicron sont :

  1. nez qui coule
  2. mal de tête
  3. fatigue (légère ou sévère)
  4. éternuement
  5. mal de gorge

Quels sont les symptômes digestifs du Covid ?

Des troubles digestifs (diarrhées, vomissements...) peuvent survenir en cas de contamination par le coronavirus. Parmi les hypothèses envisagées par les chercheurs : le SARS-CoV-2 infecterait les cellules dotées à leur surface d'un récepteur appelé "ACE2". Ce récepteur est présent dans les cellules du système respiratoire mais aussi dans celles du tube digestif. Voilà pourquoi le coronavirus pourrait modifier le transit. Il pourrait aussi provoquer des atteintes au niveau du foie et perturber le microbiote intestinal. La Haute Autorité de Santé a confirmé que "le tube digestif a sans doute un rôle important dans les symptômes prolongés de la Covid-19. Environ 20 % des patients rapportent des symptômes digestifs lors de la phase prolongée de Covid". Le trouble plus fréquent étant la diarrhée chronique.

Quels sont les symptômes du Covid chez les enfants ?

Les enfants infectés par le SARS-CoV-2 sont majoritairement asymptomatiques ou développent une forme bénigne de la maladie. Quand l'infection se manifeste, c'est le plus souvent "par un syndrome grippal banal" nous expliquait le Dr Fabienne Kochert, pédiatre, en 2021. L'altération de l'état général de l'enfant, la diarrhée, une fièvre isolée chez l'enfant de moins de 3 mois doivent pousser à consulter.

Quels sont les symptômes du Covid chez le bébé ?

En pédiatrie, le Covid-19 est souvent peu symptomatique, notamment chez les nourrissons. Parmi les signes pouvant faire suspecter une infection au coronavirus chez l'enfant, la Société française de Pédiatrie, liste : 

  • une fièvre >38°, irritabilité inhabituelle,
  • une toux fébrile,
  • des selles liquides, vomissements, douleurs abdominales
  • les signes de gravité sont : toux ou difficultés respiratoires associées à l'un des signes suivants : cyanose, détresse respiratoire aiguë (geignement), signes de pneumonie : prise de boisson ou allaitement impossible, perte de connaissance ou convulsions, tachycardie, marbrures.

Quels sont les premiers symptômes du Covid ?

"Selon le début de la maladie, on sait ce qui va se passer dans les phases suivantes." 

Les premiers symptômes d'une infection Covid-19 sont le plus souvent peu spécifiques : maux de tête, douleurs musculaires, grosse fatigue, rhume. Peuvent ensuite survenir des nausées et/ou des vomissements et des diarrhées, parfois des pertes du goût et/ou de l'odorat. L'aggravation clinique survient en moyenne une semaine après les premiers symptômes.

Quel est le délai d'apparition des symptômes ?

La durée moyenne d'incubation du virus Sars-CoV-2 est de 2 à 3 jours. 

Le rhume, symptôme confirmé du Covid

"Dans plus de 80% des cas, les signes (d'une infection par le coronavirus) sont mineurs. Ce sont des angines ou des rhinopharyngites" constatait le Pr Karine Lacombe, cheffe de service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, en mars 2020. Les premiers malades du coronavirus ont effectivement décrit les symptômes du rhume (nez qui coule, fatigue...) mais aussi un état grippal qui peut être "puissant" comme nous l'expliquait Olivier Sadou, infecté par le coronavirus, au mois de mars. Le rhume est un signe toujours rapporté depuis. Des courbatures et une sensation d'abattement général font aussi partie des symptômes de l'infection. 

Le mal de gorge peut être un signe de Covid

Une infection à coronavirus peut entraîner un mal de gorge. C'est un signe rapporté par 88 cas Covid Omicron sur 277 dans l'analyse publiée par Santé Publique France en avril 2022 soit 31%. C'est aussi un des signes rapportés dans les analyses de juin 2022 sur les cas Omicron.

Qui est touché par la perte du goût et de l'odorat ?

C'était un symptôme inattendu mais devenu au fil du temps très caractéristique d'une infection Covid. Plusieurs ORL et infectiologues français ont constaté la survenue de perte brutale de l'odorat ("anosmie") souvent associée à une perte du goût (agueusie) mais sans obstruction nasale, chez des patients suspects ou confirmés COVID-19. Souvent chez des malades "plutôt jeunes" et ayant des formes "peu sévères" de la maladie, rapportait le Pr Jérôme Salomon, Directeur général de la santé, en mars 2020. Ce qu'a confirmé une étude européenne publiée en mai 2020 : "Les patients jeunes présentent plus souvent des troubles ORL (oreille, du nez et de la gorge)." Et de constater aussi que "les femmes étaient nettement plus atteintes par cette anosmie". "L'odorat se rétablit spontanément dans la majorité des cas" rassurait la HAS en février 2021. Certains patients peuvent présenter des symptômes persistants au-delà de 1 mois :

  • Une atteinte de la détection (je ne sens pas) : l'hyposmie.
  • Une atteinte de l'identification (je ne reconnais pas).
  • Une distorsion de la perception des saveurs et des odeurs : parosmies. Elles sont fréquentes lors de la récupération neurosensorielle et plutôt de bon pronostic.
  • Des fluctuations de l'odorat, soit au cours d'une même journée ou sur plusieurs semaines, des rechutes de la perte à distance de l'infection aiguë.
  • Une gêne nasale ou une sensation d'obstruction nasale.

La fièvre est-elle un signe systématique de Covid ?

La fièvre peut être présente lors d'une infection par le Covid-19 sans être forcément très élevée. Dans un rapport de l'OMS publié en février 2020, relayant une étude sur 55 924 malades chinois testés positifs au coronavirus, la fièvre était rapportée par 88% des sondés. Alors que dans l'étude européenne menée sur des formes légères à modérées de Covid-19, elle ne concernait que 45% des sujets. La fièvre peut être absente ce qui ne veut pas dire qu'une infection par le coronavirus est exclue. Certains malades testés positifs au Covid-19 n'ont pas de fièvre. L'analyse des cas Omicron par Santé Publique France en avril 2022 montrait que la fièvre est le 3e symptôme le plus fréquemment rapporté, après l'asthénie et la toux.

Le Covid peut entraîner des maux de tête intenses

Le virus Sars-CoV-2 est souvent associé à des maux de tête parfois très intenses. Dans l'étude chinoise citée plus haut, 14% des malades avaient mal à la tête. Olivier Sadou, infecté par le Covid au début de l'épidémie en 2020, nous avait rapporté des maux de tête "violents" comme rarement il avait eu. C'est un symptôme qui persiste chez les cas Covid en 2022, notamment dans les formes longues de Covid qu'elles touchent l'adulte ou l'enfant.

Quels sont les symptômes dermatologiques du Covid ?

Urticaire, engelures... Les atteintes dermatologiques sont des manifestations décrites à partir d'avril 2020 chez des malades du coronavirus. Les dermatologues ont d'abord été alertés par la survenue de taches rouges (érythème) sur le visage de patients infectés par le Covid-19. En octobre, une analyse du Registre international des répercussions dermatologiques de la Covid-19 présentée lors du 29e Congrès de l'Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie a rapporté des signes inflammatoires au niveau des orteils. Près de 1 000 cas de patients présentant des manifestations cutanées de Covid-19 dans 39 pays ont été enregistrés. Parmi eux, "des patients ont eu un gonflement des orteils, une décoloration (les orteils deviennent rouges puis violets). Cela dure en moyenne 15 jours environ mais certains patients ont des douleurs aux orteils pendant plusieurs mois", a déclaré le Dr. Esther Freeman, Directrice au Massachusetts General Hospital de Boston qui a participé à l'analyse. Selon elle, ces signes ne doivent pas être négligés : "La peau peut être considérée comme une fenêtre sur le reste du corps parce que c'est une inflammation que vous pouvez voir - et qui peut être le signe d'une inflammation ailleurs."

Quels sont les signes graves de Covid ?

L'aggravation clinique de la maladie Covid-19 survient en moyenne une semaine après les premiers symptômes. Une dyspnée voire une détresse respiratoire sont les premiers signes graves d'une infection Covid-19. La dyspnée correspond à des difficultés respiratoires. Concrètement "ce sont des signes de pneumonie donc d'infection du poumon. C'est globalement un taux d'oxygène qui va baisser et un syndrome infectieux qui va augmenter, de la fièvre qui augmente, des difficultés respiratoires, on cherche de l'air, on s'étouffe un peu de l'intérieur, la fréquence respiratoire augmente, les ongles sont un peu bleutés" décrivait le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'Hôtel-Dieu contacté en 2020. On parle alors de SDRA ou Syndrome de Détresse Respiratoire Aigue. C'est une urgence vitale.

Quels sont les symptômes du Covid long ?

Les symptômes prolongés de la Covid-19 (ou "Covid long") peuvent se présenter sous des formes très diverses. Pour mémoire, un patient présente des symptômes prolongés de la Covid-19 lorsqu'il répond aux 3 critères suivants :

  • épisode initial symptomatique de la Covid-19 confirmé ou probable ;
  • présence d'au moins un des symptômes initiaux au-delà de 4 semaines suivant le début de la phase aiguë de la maladie ;
  • symptômes initiaux et prolongés non expliqués par un autre diagnostic.

Les symptômes les plus fréquemment rencontrés sont : une fatigue pouvant être sévère, des troubles neurologiques (cognitifs, sensoriels, céphalées), des troubles cardio-thoraciques (douleurs et oppressions thoraciques, tachycardie, dyspnée, toux) et des troubles de l'odorat et du goût. Des douleurs, des troubles digestifs et cutanés sont également fréquents.