Rash cutané : définition, causes, symptômes, traitement

Médicamenteuses, infectieuses, allergiques... Les causes d'un rash cutané sont multiples et parfois difficiles à identifier. Comment réagir ? Quand faut-il consulter ? Le point avec la dermatologue et vénérologue Nina Roos.

Rash cutané : définition, causes, symptômes, traitement
© Katarzyna Bialasiewicz photographee.eu

Définition : qu'est-ce qu'un rash ? 

Le rash désigne l'apparition soudaine et passagère de boutons ou plaques rouges. Il peut arriver qu'une intolérance à un médicament soit à l'origine du rash. Le rash apparaît souvent pendant la période d'invasion de la maladie (manifestation des premiers symptômes) et s'accompagne parfois d'une augmentation de la température, de nausées, de diarrhées et de douleurs articulaires.

Quelles sont les causes d'un rash cutané ? 

Des très nombreuses causes peuvent être à l'origine d'un rash cutané. Parmi elles, notre experte identifie principalement : 

  • Les causes microbiennes et infectieuses : "Il s'agit de virus principalement", comme le VIH ou la Covid-19. 
  • Les causes médicamenteuses : "l'allergie à un médicament est assez fréquente", comme à l'amoxicilline par exemple. 
  • Les causes allergiques. 

"Le rash cutané dans les maladies infantiles, comme la rougeole et la rubéole sont des symptômes très classiques", ajoute la dermatologue. 

Rash cutané : un symptôme du Covid-19 ? 

Un rash cutané peut aussi être un symptôme du nouveau coronavirus. "On dispose à l'heure actuelle de peu de documentation sur le sujet et ce n'est évidemment pas le premier diagnostic lorsqu'un patient souffre de rash cutané. Il s'agit d'un symptôme très rare du Covid, dans sa forme actuelle. Mais les mutations de ce type de virus étant fréquentes, cela pourrait évoluer", commente Nina Roos. 

Quand et où apparaît-il ? 

"Des rashs commencent sur les paumes des mains et les plantes des pieds et diffuser. D'autres ne toucheront que les paumes et les plantes. Certains apparaîtront au niveau de la tête et s'étendront vers le bas ou inversement. Il n'y a rien de stéréotypé concernant le rash, tout dépend de la cause", explique la spécialiste. 

"Un rash peut durer de quelques heures à une semaine selon la cause"

Quels sont les symptômes associés à un rash ? 

"Là encore, cela dépendra de la cause", poursuit-elle. En fonction de la cause, les symptômes associés sont les suivants : 

  • Ganglions
  • Angine ou autre signes ORL 
  • Syndrome grippal
  • Signes muqueux 
  • Fièvre 
  • Fatigue 

Combien de temps ça dure ? 

"Un rash peut durer de quelques heures à une semaine selon la cause", précise Nina Roos. 

Qui consulter ? 

En cas de rash cutané chez un enfant, c'est le pédiatre qu'il faut consulter. Un adulte pourra consulter soit un médecin généraliste, soit un dermatologue. "Selon moi, il faut systématiquement consulter si un rash est associé à de la fièvre ou à une altération de l'état général. Au médecin ensuite de faire la part des choses", conseille Nina Roos, pour qui il ne faut pas non plus trop attendre avant de consulter même sans symptôme associé. "Dans les maladies infectieuses responsables de rash, certaines sont contagieuses et présentent des risques pour les personnes fragiles ou les femmes enceintes", souligne-t-elle. La vigilance doit quoi qu'il en soit reste de mise : "Certains rash d'apparence bénigne nécessite en effet des examens complémentaires comme pour le VIH ou lors d'une allergie au médicament. L'allergie peut se manifester de manière beaucoup plus violente en cas de reprise ou poursuite du médicament. En outre, si le rash est brutal et/ou très étendu, il convient de poser un diagnostic", met en garde la spécialiste. 

Quel est le traitement ?

Le traitement du rash cutané dépend évidemment de sa cause. "Si on suspecte une origine infectieuse, il s'agira d'un traitement symptomatique. Il faudra éviter de prendre de l'aspirine ou des anti-inflammatoires non-stéroïdiens qui peuvent aggraver la situation", précise Nina Roos. Lorsqu'on suspecte une origine médicamenteuse, "il faut arrêter immédiatement les médicaments potentiellement imputables au rash", conseille-t-elle. 

Merci au Dr. Nina Roos, dermatologue.

Autres problèmes de peau