Grain de beauté (naevus) : rouge, noir, blanc, quelles significations ?

Un naevus ou "grain de beauté" est un regroupement de cellules pigmentaires dans la peau. Il se caractérise le plus souvent par une petite tache brune ou rosée, qui apparaît dans les premières décennies de la vie. Quand le montrer à un médecin ? Quand l'enlever ? Pourquoi est-il rouge, noir ou saigne-t-il ? Explications.

Grain de beauté (naevus) : rouge, noir, blanc, quelles significations ?
© serezniy-123RF

Définition

"Le nævus (ou grain de beauté) est une forme de tumeur cutanée bénigne, développée à partir des mélanocytes, cellules responsables de la pigmentation de la peau", explique le Professeur Marie Beylot-Barry, Présidente de la Société Française de Dermatologie. Le naevus est un terme générique désignant différents types d'anomalies cutanées dont le point commun est de se développer à partir des mélanocytes, cellules contenant la mélanine qui donne sa couleur à la peau.

Il en existe plusieurs sortes. On distingue les nævus pigmentaires, simples communs ou banaux appelés communément grains de beauté. Ce sont les plus fréquents et leur origine est discutée. Le grain de beauté est dans sa forme classique une tache plus pigmentée que la peau alentour, parfois plane ou légèrement surélevée qui n'évolue classiquement pas ou très peu au cours de la vie. Les autres types de nævus peuvent prendre différentes couleurs, allant de toutes les nuances de la couleur du brun jusqu'au bleu. Les nævus communs existent chez tous les êtres humains dès le jeune âge et augmentent en nombre jusqu'à l'âge moyen de 40 ans avant de régresser.

Les différentes classifications du naevus sont :

  • nævus pigmentés, grains de beauté " classiques " ;
  • nævus bleus de couleur bleutée, car les cellules mélanocytaires sont dans les couches profondes de la peau ;
  • nævus achromiques, de la couleur de la peau, de la couleur de la peau, qui apparaissent souvent à l'âge adulte ;
  • nævus congénitaux, présents dès la naissance ;
  • nævus sébacés qui apparaissent dès les premiers mois de vie et de façon préférentielle sur le visage ou le cuir chevelu. Il se développent non pas au niveau des mélanocytes mais à partir des glandes sébacées.

Nævus atypique

Un naevus atypique est un grain de beauté, relativement courant, qui apparaît au moment de la puberté. "Le naevus atypique n'est pas forcément un précurseur de mélanome, un cancer de la peau, même s'il peut présager d'une prédisposition à en développer un surtout lorsque le sujet présente de nombreux naevus atypiques (plus de 30)", poursuit la spécialiste. Les bords du naevus atypique sont irréguliers, souvent asymétriques et la pigmentation est inhomogène, parfois rougeâtre. Le naevus atypique a souvent un diamètre supérieur à 5 millimètres. Ainsi, il peut répondre à un ou plusieurs critères de la règle "ABCDE" (voir ci-dessous). "La présence de nombreux naevus atypiques justifie un examen dermatologique pour s'assurer de l'absence de signe de mélanome (transformation d'un naevus ou surtout nouvelle lésion pigmentée suspecte sur ce terrain à risque)", ajoute-t-elle. Il justifie surtout de respecter des règles de photoprotection.

Nævus congénital

On parle de naevus congénital quand le naevus est présent dès la naissance. La taille est variable de quelques millimètres à plusieurs centimètres comme les naevus géants congénitaux. C'est surtout ceux-ci qui ont un risque potentiel de mélanome. Mais le principal problème des naevus congénitaux reste surtout esthétique : selon leur taille et leur localisation, ils peuvent nécessiter des chirurgies itératives.

Nævus géant

Le naevus géant est l'autre nom du naevus géant congénital. Présent dès la naissance, il s'agit d'un grain de beauté de taille surdimensionnée. En effet, un naevus géant congénital mesure au minimum 20 cm de diamètre, mais il peut recouvrir une bien plus grande surface de peau. Le problème majeur de ce type de naevus en dehors de son aspect inesthétique, est la fréquence élevée de transformation en mélanome, un cancer de la peau

Nævus mélanocytaire

Le naevus mélanocytaire est le terme scientifique pour désigner ce qu'on appelle couramment le grain de beauté. Cette tache cutanée peut être de différentes tailles en variant de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre. Le naevus mélanocytaire s'explique par le déplacement des mélanocytes, cellules responsables de la production de mélanine, au cours de la vie de l'embryon. Ces cellules migrent alors du système nerveux central pour se fixer au niveau du derme et de l'épiderme. Ces grains de beauté peuvent présenter un aspect en relief ou être plats.

Diagnostic

Le diagnostic du nævus est clinique. L'avis d'un dermatologue en cas de doute peut se révéler nécessaire. Quelques types de naevus nécessitent une surveillance en fonction de leur aspect surtout en cas de modification de leur aspect.

Les nævus ont le plus souvent l'allure de taches marron ou de surélévations de la peau, de la couleur chair au marron foncé. Leur couleur dépend souvent du phototype : ils sont souvent plus clairs chez les personnes rousses ou blondes et foncés chez les bruns.

Toute tache brune ne correspond cependant pas à un naevus et seulement un médecin peut les diagnostiquer et les distinguer des autres taches brunes (lentigo, taches de rousseur, kératoses séborrhéiques...) ou d'un nodule cutané.

Grain de beauté rouge, noir ou blanc

Il n'y a pas de signification particulière de la couleur d'un naevus. "La couleur n'est ni signe de bénignité ou de malignité, mais juste d'une quantité ou qualité de mélanine ou d'une profondeur de la prolifération mélanocytaire", assure le Professeur Marie Beylot-Barry.

Les nævus sont susceptibles de se modifier durant toute la vie et toute modification de forme, de couleur, de volume d'un naevus doit faire l'objet d'une consultation médicale afin d'éliminer notamment sa transformation en mélanome. Le médecin pourra alors effectuer une exérèse de la lésion en cas de doute.

Grain de beauté et cancer

Le principal danger de certains d'entre eux est la possibilité d'évolution vers une tumeur maligne appelée mélanome. Cette tumeur cancéreuse de la peau doit être enlevée chirurgicalement au plus tôt.

Grain de beauté qui saigne

Si le saignement est dû à un traumatisme (vous avez écorché votre grain de beauté), ce n'est pas dangereux. En revanche, si le grain de beauté saigne spontanément, cela peut signifier que la lésion progresse, le cancer se multiplie et parfois en surface, il y a une ulcération.

Traitement

L'ablation d'un nævus, ou la pratique d'une chirurgie dite d'exérèse n'est pas systématique, et doit être réservée aux formes douteuses. Certains nævus inesthétiques peuvent également être enlevés.

Quand faire enlever un grain de beauté ?

Faire enlever un grain de beauté peut s'avérer nécessaire en cas de changement de couleur ou de forme. Parfois une exérèse est demandée par le patient pour des raisons esthétiques ou car la lésion est gênante.

De manière générale 2 règles peuvent aider à auto-surveiller ses grains de beauté :

  • Tout d'abord, la règle "ABCDE" :

A comme asymétrie

B comme bordures irrégulières

C comme couleur inhomogène

D comme diamètre supérieur à 5mm

E comme évolutivité

"Au moins 2 signes parmi les 5 cités doivent conduire à un examen médical en sachant que le signe le plus important est l'évolutivité", insiste notre interlocutrice.

  • Puis, la règle du "vilain petit canard" : le nævus suspect est celui qui ne ressemble pas aux autres. La constatation d'un grain de beauté dont l'aspect clinique diffère des autres doit inciter à un examen médical.

Merci au Professeur Marie Beylot-Barry, Présidente de la Société Française de Dermatologie.