Transpiration excessive du visage : que faire ?

La transpiration excessive du visage appelée "hyperhidrose céphalique" peut être primaire ou secondaire (ménopause...). Le traitement de choix consiste en la prise d'un médicament.

Transpiration excessive du visage : que faire ?
© Julia - stock.adobe.com

L'hyperhidrose correspond à une production de sueur plus importante que ne le voudraient les besoins de la régulation de la température corporelle. Cette transpiration excessive touche environ 1% de la population, surtout les enfants et adolescents et jeunes adultes avec comme zones cibles : les aisselles, les mains et les pieds. Mais aussi plus rarement le visage

Quelles sont les causes d'une transpiration excessive du visage ?

"La transpiration excessive du visage appelée hyperhidrose céphalique fait partie avec l'hyperhidrose du cuir chevelu, des localisations les moins fréquentes de l'hyperhidrose" informe le Dr Hervé Maillard, dermatologue au Centre Hospitalier Le Mans, spécialiste de l'hyperhidrose et de ses traitements. "L'hyperhidrose céphalique peut être primaire (génétique) ou secondaire" précise-t-il. Les causes d'hyperhidrose céphalique secondaire sont la ménopause, un syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS), des pathologies endocriniennes (problème de thyroïde). "Le syndrome de Frey est une cause de transpiration excessive du visage localisée. L'hyperhidrose qui apparaît d'un seul côté, au niveau de la joue quand la personne mange, est liée à une chirurgie d'une tumeur parotidienne" ajoute le Dr Maillard.

Les femmes sont-elles davantage concernées que les hommes ?

La transpiration excessive du visage primaire touche de façon indifférenciée les hommes ou les femmes. En revanche, la ménopause étant une cause classique d'hyperhidrose céphalique secondaire, les femmes sont plus concernées par cette transpiration excessive du visage de cause secondaire.

Pourquoi la fréquence augmente à la ménopause ?

La ménopause est une cause classique de transpiration excessive au niveau du visage. La péri-ménopause (période qui précède l'arrivée définitive de la ménopause) s'accompagne d'une baisse du taux d'œstrogènes. Or, ces derniers interviennent dans la régulation de la température de la peau notamment, via l'hypothalamus. De probables bouffées de stimuli (lutéine) en réaction à la chute des œstrogènes provoquent une vasodilatation rapide et une sudation. "La sudation excessive céphalique est souvent associée à une hyperhidrose du tronc" précise le Dr Maillard.

Quels sont les traitements contre la transpiration excessive du visage ?

Un traitement médicamenteux peut être prescrit aux personnes souffrant de transpiration excessive du visage, y compris chez les femmes ménopausées : il s'agit d'un anticholinergique, l'oxybutynine. En revanche, les traitements locaux (alumine, crème antitranspirante) et l'ionophorèse ne sont pas possibles dans le cas de transpiration excessive du visage. "Si l'hyperhidrose céphalique est très localisé, au niveau du front essentiellement, nous pouvons proposer des injections de toxine botulique. En cas de syndrome de Frey, des injections de toxine botulique sont faites au niveau de la joue qui sue, après test de Minor pour localiser l'hyperhidrose" enseigne le dermatologue.

Quels sont les remèdes naturels ?

Le premier remède qui nous vient en tête pour contrer la transpiration est la pierre d'alun. Mais "il n'est pas possible d'utiliser une pierre d'alun (qui contient des sels d'alumine) sur le visage alors que cela peut avoir un intérêt dans les autres hyperhidroses" explique le Dr Maillard. La seule chose à tester : "Diminuer les excitants qui aggravent la sudation : café, thé, alcool, stress" conseille le Dr Maillard. Sans oublier de rester autant que possible dans des pièces fraîches car une température élevée va augmenter la production de sueur.

Remerciements au Dr Hervé Maillard, dermatologue au Centre Hospitalier Le Mans, spécialiste de l'hyperhidrose et de ses traitements

Autres problèmes de peau